Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- Alerte bigfoot
#01- ALERTE BIGFOOT
Scénariste(s) : Claude DesROSIERS
Dessinateur(s) : Félix LAFLAMME
Éditions : Presses aventure
Collection : X
Série : Mégaventures de Maddox
Année : 2018     Nb. pages : 64
Style(s) narratif(s) : Récits complets (Inspiration comics)
Genre(s) : Aventure fantaisiste, Quotidien, Fantastique humoristique, S.F. humoristique
Appréciation : 3.5 / 6
Un Sasquatch dans votre cour, ça vous dit?!
Écrit le dimanche 23 août 2020 par PG Luneau

Tomes lus : #01- Alerte Bigfoot

            #02- la Machine à cloner

            #03- Un vampire au grenier

            #04- Rituel et boules de gomme (2019)

 

Les créatures surnaturelles ont toujours fasciné les hommes. Divers lieux, devenus presque mythiques, y sont associés : l'Himalaya pour le Yéti, les Rocheuses pour le Sasquatch, la Transylvanie pour les vampires, l'Écosse pour Nessie et les fantômes...

Mais qu'en serait-il si des créatures de ce genre débarquaient dans une école primaire de Prévost? Dans un parc de Crabtree? À l'aréna municipal de La Prairie?... Ou dans votre grenier!?!

C'est le genre de mégaventures que Claude DesRosiers (la scénariste) et Félix Laflamme (le dessinateur... et, accessoirement, conjoint de la scénariste! ;^) ont choisi de faire vivre à Maddox, leur sympathique personnage à la tête ronde garnie de cheveux verts!

Habitants la petite ville bien tranquille de St-Fridolin, Maddox et les autres élèves de son groupe (dont Aurore, Camille, Kevin... et Didier, le petit sacripant de la classe - il en faut toujours un!! ;^) sont confrontés à divers phénomènes surnaturels : un bigfoot qui rôde autour de l'école, une porte spatiotemporelle qui apparaît dans le boisé environnant, une machine à café qui se met à cloner les gens à l'infini, un petit vampire qui squatte les greniers... Mais que se passe-t-il donc? Toutes ces étrangetés seraient-elles reliées entre elles?

De prime abord, j'ai cru que Claude DesRosiers avait un background en enseignement au primaire. Ça aurait expliqué la justesse du ton de la série. Mais ce n'est pas le cas!!? C'est donc que sa connaissance pointue du vécu et des intérêts des jeunes de 9 ou 10 ans est innée!!? C'est fantastique, car c'est là l'atout principal de tous ces albums : les jeunes s'y reconnaissent sans contredit! Collections de cartes ou de BD, tournoi de ballon-chasseur, projet de science ou présentation orale, le quotidien de Maddox et ses amis est, à la base, tout à fait similaire à celui des jeunes lecteurs visés. Les forts éléments de fantastique qui s'immiscent dans ce quotidien ne peuvent qu'enthousiasmer l'imaginaire de ces jeunes et les pousser à vouloir en savoir plus. Car plusieurs mystères demeurent : Comment ces créatures ont-elles pu parvenir jusqu'à nous? Dans quel but? Pourquoi s'intéressent-elles à nous? Etc.

Si on se fie aux différents indices et éléments de réponse qu'on a obtenus au fil de ces quatre premiers tomes, on devrait finir par démêler tout ça car, somme toute, le couple d'auteurs maîtrise bien son œuvre. Jusqu'à présent, il semble miser sur une cohérence suffisamment explicite pour assurer la crédibilité du petit univers qu'il a créé. Un univers gentillet, avec un côté bon enfant qui rappelle bon nombre de téléséries jeunesse, comme les Argonautes ou Annedroïdes, par exemple. Le fantastique dérange (peut-être de façon un peu convenue) mais sans trop menacer ni jamais effrayer. Les plans pour contrer les problèmes sont gros ou abracadabrants, mais restent ingénieux : même si on frôle parfois le clownesque, on s'en fout : le plaisir prend le dessus sur le réalisme! On est dans un petit monde fantaisiste, où la Francisvanie voisine le village de St-Fridolin : Didier s'y rend à pied, après l'école! : ^O Un petit monde desservi par un dessin simple mais efficace, aux couleurs vives, pleines et saturées, qui saura certainement accrocher les jeunes de 8 à 11 ans.

 

Mes bémols :

 

  • la trop parfaite rondeur des têtes mais, surtout, des yeux des personnages. Maddox, le héros, Aurore, sa meilleure amie, et Didier, leur principal antagoniste, ont tous trois des cercles parfaits en guise de tête! Déjà, ça m'agaçait un peu. Mais ce qui me déplait encore plus, ce sont les yeux globuleux et exorbités de tous les personnages! Cette façon de dessiner des yeux, manifestement calqués sur la méthode Dessinons Bart Simpson, est très simpliste: ce n'est ni original, ni esthétique... ;^(

 

  • une certaine incongruité dans les priorités. Un bigfoot arrive et s'installe en ville... mais il vient d'où? Que vient-il y faire? Je comprends qu'on ne veuille pas donner toutes les clés de l'intrigue dès les premiers tomes, mais il y a des priorités à respecter pour qu'on y croie! Si je devenais ami avec un VRAI sasquatch venu d'un univers parallèle, je commencerais par lui demander de me parler de son monde avant de lui demander de m'aider à changer mon pneu!:^S

 

  • le personnage de Cosmik-Biz. Cette espèce de figurine parlante, qui interagit avec Maddox, est assez mal amenée: durant tout le premier tome, je me suis demandé de qui il s'agissait, et si elle parlait réellement ou seulement dans l'imaginaire de Maddox... et même après 4 tomes, je ne suis pas encore certain de ma réponse! Le personnage, bien qu'amusant, est plutôt mal défini...

 

  • le petit format des bouquins. Ça fait qu'il y a très peu de vignettes par planche...

 

  • quelques petites maladresses narratives. Dans le tome #1, par exemple, le personnage de Camille, qui remporte le tournoi de ballon-chasseur, sort un peu de nulle part : ce moment-charnière est, de fait, sa première réelle apparition! De même, on nous indique, à la p.14 du tome #2, que nous sommes «Quelques jours plus tard...»... et Maddox n'a TOUJOURS PAS réalisé que son père est en triple dans la maison!! C'est tellement improbable!Dans le tome #3, c'est la motivation de Valy, le petit vampire, pour assister au match de lutte qui me semble totalement tirée par les cheveux, et dans le #4, je peine à croire (tout comme Maddox! ;^) au revirement radical d'Aurore (p.48), malgré l'explication qu'elle donne pour expliquer son changement d'attitude... Ça fait très inconséquent. Idem pour le grimoire et la clé, qui apparaissent magiquement dans les mains de Didier, respectivement au bas des p.37 et 61 de ce même tome... De telles incongruités nuisent à la crédibilité...

 

  • un petit bogue visuel: l'école, telle que montrée à la p.34 du tome #4 a une fenêtre de moins que lorsqu'on l'a vue, au tout début de la série (tome #1, p.4)... (Il y a aussi le sirop du tome #1 (p.19). Ne dirait-on pas qu'il a la texture de la mélasse? Mais, comme diraient les Français: je pinaille, je pinaille!)

 

  • l'absence d'unité des tomes #3 et 4. Si les deux premiers tomes de la série se résument bien, parce qu'ils racontent une unité d'action assez standard, les deux tomes suivants n'ont pas de réelles lignes directrices: le #3 nous sert principalement des événements anecdotiques pour nous introduire la fratrie de vampires, alors que le #4 n'a aucun fil conducteur et ne vise qu'à faire du pouce sur le #3, tout en étoffant l'univers présenté. Comprenez-moi bien: ce ne sont pas de mauvais tomes! C'est simplement que j'ai plus eu l'impression de lire là les chapitres d'un long récit qui aurait été morcelé que des aventures en soi. Ces tomes sont, du coup, très difficiles à résumer. Ce sont justement eux qui m'ont donné l'impression de lire des scénarii de série télé, probablement pour cette raison...

 

Les plus grandes forces de cette BD :

 

  • la justesse de la représentation des jeunes et de la québécitude. Comme je le disais plus haut, les centres d'intérêt des jeunes protagonistes sont très crédibles: voir une toupie à main (hand spinner) dans une BD, c'est très rafraîchissant! Moi qui travaille en milieu scolaire, je reconnais parfaitement mes élèves qui ont, justement, l'âge des héros de la série. Leurs réactions et leur façon de s'exprimer sont aussi très bien rendues. De même, par certains petits éléments (parfois un peu cliché, comme «on trouve de tout, même un ami»), on sent bien qu'on est au Québec. Et vive le petit clin d'œil à l'Agent Jean et à El Spectro (dans le t. #4) !!

 

  • la belle vivacité des couleurs, très accrocheuse. D'ailleurs, ces belles couleurs ultrasaturées réussissent parfaitement à rendre inoffensive l'ambiance de pseudo-horreur de la série, question de protéger le sommeil des lecteurs! ;^) Bravo, donc, à Claude DesRosiers, la scénariste, qui s'occupe aussi de la colorisation!

 

  • quelques personnages intéressants. J'ai bien aimé la grosse brute de prof d'éducation physique (chouette, elle sera de retour dans le prochain tome!! ;^). Le bigfoot nous réserve aussi de belles surprises (certaines étonnantes, comme avec le cube Rubik - p.35 du premier tome - d'autres hilarantes, comme à la balançoire - à la p. suivante!)... Puis, il y a Didier, le petit caïd, qui se métamorphose complètement, tant du bon côté que du mauvais (il faut lire pour comprendre!! ;^). Certains de ses mauvais coups sont VRAIMENT méchants!!Ouf!! :^0 J'ai eu un petit coup de cœur, aussi, pour Gingivite et son haleine!! ;^D

 

  • quelques mystères intrigants... L'étonnante machine à café (p.8 du tome #2), d'où vient-elle? Pourquoi les vampires s'y intéressent-ils tant? D'où vient Jacobus? Où mène le fameux Spirunel? Qui est Rachel, que et Jacobus, et Martin-Denis connaissent? Quel rôle jouera le Dragon rose des toilettes? Non, vraiment, il reste encore bien des mystères à éclaircir, à St-Fridolin!!

 

  • de bons efforts de variété dans les mises en pages. Monsieur Laflamme n'hésite pas à utiliser de belles superpositions de vignettes, comme celle de la p.18 du tome #2 ou celle, très inventive, des p.14 et 15 du tome #3... De plus, il y a toujours une illustration pleine page qui débute chacun des tomes et, de manière générale, les décors sont assez bien nourris: chapeau!

 

  • l'humour!! Je me suis réellement esclaffé de rire à plusieurs reprises en lisant ces tomes! Les grandes aptitudes du bigfoot à jouer au ballon-chasseur (t. #1, p.49 et 50) en sont de beaux exemples, de même que la présence du papier de toilette dans les armoires de cuisine (ce qui n'est pas sans nous rappeler certaines frasques de ces derniers mois, non?! ;^D. Le non-respect du 4e mur (t.#4, p.43) est vraiment un flash très cocasse! J'ai aussi beaucoup aimé la réaction de Maddox quand il découvre la chauve-souris dans son grenier (t. #3)! ;^)

 

  • certaines thématiques peu exploités en BD jeunesse. Je trouve audacieux l'idée de montrer l'univers d'un tatoueur ou celui de la lutte à des jeunes de 9 ou 10 ans. C'est d'autant plus intéressant que certains de ces jeunes baignent dans ces univers: ils peuvent enfin se trouver en terrain connu dans une série! Et puis, les lecteurs qui méconnaissent ces univers pourront les découvrir! ;^)

 

  • la page de présentation des auteurs. Une chouette page, en fin d'album, où Félix et Claude dévoilent leur pedigree et certaines de leurs passions, dans une mise en page éclatée. Sympathique! ;^)

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Arsenul : Voyons, Dany! Ce n'est pas une «perte» de temps, loin de là!

D'abord, c'est agréable en soi, puis, surtout, c'est de l'investissement face à nos élèves!

Et rappelle-toi que moi, j'ai presque 3000 autres titres qui m'attendent dans ma PAL!!! ;^D
Rédigé par pgluneau le samedi 29 août 2020 à 12:07


@ Anne des Ocreries : Tu y découvrirais une belle québécitude!! ;^)
Rédigé par pgluneau le samedi 29 août 2020 à 12:04


Tu es bon, moi j'ai tellement de Bds qui attendent que je perds peu de temps avec les séries jeunesses.
Rédigé par Arsenul le dimanche 23 août 2020 à 21:57


Tu éveilles ma curiosité, du coup j'y mettrais volontiers le nez. J'aime ces petits divertissements sympas. :)
Rédigé par anne des ocreries le dimanche 23 août 2020 à 18:06




Dernièrement, j'ai lu... Blog de...
#01- le Blog de Nina
31 octobre 2020

Esprit du camp
l'Esprit du camp - tome #1
17 octobre 2020

Georges et Tchang
Georges et Tchang - Une histoire d'amour au 20e siècle
10 octobre 2020

Mégaventures de Maddox
#01- Alerte bigfoot
23 août 2020

4 de Baker Street
#03- le Rossignol de Stepney
18 août 2020

Ma dernière chronique 11 ans!!??
01 juillet 2020

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique médiéval Héros animalier Historique Hommage Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Marsi, sur Du Sherlock Holmes à hauteur de rue

Marsi, sur Du Sherlock Holmes à hauteur de rue

Danielle, sur la Vie au temps de l'Internet...

anne des ocreries, sur la Vie au temps de l'Internet...

Cab, sur la Vie de colo, façon Stanger things

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin