Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#02- l'Âge d'or
#02- L'ÂGE D'OR
Scénariste(s) : Bruno Chevrier dit NOB
Dessinateur(s) : Bruno Chevrier dit NOB
Éditions : Glénat
Collection : Tchô! la collec...
Série : Mamette
Année : 2007     Nb. pages : 48
Style(s) narratif(s) : Gags en une ou quelques planches
Genre(s) : Humour tendre, Quotidien
Appréciation : 4.5 / 6
Un été avec Mammy Mamette
Écrit le mardi 30 mars 2010 par PG Luneau

Ce fut encore un plaisir de retrouver ma très chère petite Mamette! Dans ce deuxième tome, le jeune Maxou, le fils de sa femme de ménage, se voit dans l’obligation de passer tout un été chez notre vieille amie. Évidemment, avec le caractère bougon du jeune garçon, ça ne se passe pas sans heurts! Et pourtant, sous ses airs bourrus, il l’aime bien, sa Mamette… Même lorsqu’il la traite de grosse baleine ou qu’il refuse de se laver!

 

En somme, presque la totalité de l’album jongle avec cette notion d’apprivoisement mutuel et de conflit de générations. Mamette s’impliquera à fond dans les jeux imaginaires de Maxou, fortement inspirés par la thématique des pirates (la sortie du film les Pirates du trésor perdu oblige!). En revanche, Maxou devra se plier aux règles de vie et d’hygiène de l’aînée. Malgré ses réticences, il devra se soumettre aux dures sessions de travaux scolaires, question de rattraper le retard qu’il a accumulé depuis la séparation de ses parents, et même à des leçons de poésie, qu’il tentera de mettre à profit. Toutefois, quand son père se pointera finalement pour l’emmener avec lui, sans l’autorisation de la mère, le bel été passera près de tourner au cauchemar…

 

Nob a réellement bien su nous pondre un récit intéressant habilement composé d’un assortiment de gags en une page. Avec plusieurs gags en répétition (ceux sur les billets de loterie à gratter, dont Mamette est friande, notamment!), il ponctue encore et toujours ses fins de planches d’un humour parfois mordant, parfois subtil mais toujours empli de tendresse. À mon sens, près du tiers des gags sont bons ou très bons, le reste tombant dans la catégorie des «gags sympathiques». Au prorata, c’est une moyenne très satisfaisante.

 

Pour qui aime sa grand-mère, ce deuxième tome de Mamette sera encore une source de doux souvenirs et de plaisir assurée!

 

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • les éléments de décoration qui ornent l’album. Comme pour le tome #1, la petite broderie qui encadre l’illustration de la quatrième de couverture et le motif de tapisserie vieillotte des pages de garde font très vieux jeu… mais sont tellement à l’image de la décoration intérieure de notre vieille amie qu’ils sont finalement tout à fait de circonstance!

 

  • l’illustration de couverture. D’un beau mordoré vivifiant, elle nous donne un bon aperçu du bonheur que les deux principaux protagonistes auront à passer l’été ensemble, finalement.

 

  • les liens entre les gags. L’enchaînement des gags est si coulant, de grandes portions de l’album se suivent avec tant de finesse qu’on dirait alors qu’il ne s’agit que d’une histoire qui se suit. En fait, c’est un peu le cas car tous les gags se déroulent durant le même été, alors que Mamette garde le jeune Maxou pendant que sa mère a une formation estivale. Certains éléments scénaristiques, placés dans les premiers gags, reviennent en clin d’œil vers la fin de l’album, ce qui accentue l’effet. En somme, on pourrait presque parler ici d’un récit complet ayant tout simplement un gag en fin de chaque planche!

 

  • la toujours si affable Mademoiselle Pinsec. La vieille acariâtre en rajoute et se bidonne méchamment à voir celui qu’elle appelle «le jeune crétin» faire tourner en bourrique notre petite Mamette, qui se trouve plus d’une fois dépassée par les réactions de son jeune protégé. «Je vous avais bien prévenue…» ne manquera évidemment pas de préciser Pinsec! Voir celle-ci à la piscine avec un casque de bain sur son immense chignon est assez rigolo! Et que dire du gag où Mamette se décide à la téléphoner pour qu’elle vienne «récurer» Maxou, qui ne veut pas prendre ni bain, ni douche!! Un délice!

 

  • le retour de Monsieur Bruneau. Malgré sa timidité proverbiale et son intérêt toujours aussi vif pour la vieille mademoiselle Pinsec, il chemine grandement et fait un pas dans la bonne direction… en prenant des cours de conduite !?! (Cours qui auront des répercussions importantes!)

 

  • l’épisode à la piscine municipale. Ces trois planches sont amusantes et nous dévoilent plusieurs facettes cachées du jeune garçon!

 

  • tout le dernier quart de l’album. La finale, avec l’entrée en scène du père de Maxou, est fort habilement ficelée. Elle permet de conclure avec émotion, suspense et humour, le tout en réinvestissant plein d’éléments savamment disposés dans les premiers quarts de l’album. Bravo, monsieur Nob!

 

 

 Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • un gag difficilement interprétable. La page 43, qui est manifestement un flash-back et qui vise à nous faire languir, suite au suspense de la page précédente, n’est vraiment pas claire sur le plan scénaristique. Ce n’est qu’en la relisant, le lendemain, que j’ai subodoré que les jeunes amoureux sont, probablement, les parents de Maxou dans leurs jeunes années. Puis, la pudibonderie de Mademoiselle Pinsec ne me semble pas, en soi, amusante, ce qui rend le gag assez plat. Bref, le seul intérêt de cette planche, finalement, c’est de voir Mamette et Pinsec dix ou douze ans plus jeunes, avec des coiffures différentes!

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Venise : C'est vrai que le thème central est riche. Pour ce qui est des autres tomes, sache qu'il y a un tome #3 mais, tiens toi bien, il y a aussi un tome #0 et un presque tome #4!!!
Je m'explique : pour ce qui est du tome #4, il sort en France le 4 avril 2010, soit dans cinq jours!! Il nous parviendra sûrement d'ici quelques mois. Pour ce qui est du tome #0, il s'agit en fait du tome #1 de la série dérivée dont je parlais dans ma critique du tome #1: «les Souvenirs de Mamette», dans laquelle Nob nous raconte la jeunesse de la vieille dame, alors qu'elle était gamine et qu'elle vivait à la campagne. Mais je ne possède pas encore ce tome de souvenirs, pas plus que le tome #3 de la série régulière... ou que le tome #4, bien évidemment!! Mais ça viendra sûrement!
Rédigé par PG Luneau le mardi 30 mars 2010 à 22:55


Se sont déjà de bons souvenirs pour moi. Je suis tout à fait d'accord, et j'imagine que c'est un art, de faire des gags liés au point qu'ils coulent comme une histoire. Cela vient du fait qu'il y a un thème fort, l'ado récalcitrant entre les pattes (courtes) de ma Mamette. Cette femme a de la poigne, ça faisait plaisir de voir cet ado se faire un peu serrer la pince par une fermeté enjouée. Le voir travailler à ses études m'a apporté un apaisement et je remercie ma Mamette pour ça !

Tu m'as fait me souvenir de la p.43, laquelle j'ai montrée à Marsi pour qu'il me l'explique. Mon souvenir de l'explication est un peu flou, mais il me semble que je comprenais à peine plus. En tout cas, il y avait du brouillage, alors je suis entièrement d'accord, c'est un peu malhabile. Mais qu'est-ce que c'est, une goutte d'eau dans une mare ?

Je me demande s'il y a un tome 3 ... Je pourrais demander à Google, mais pourquoi demander à Google quand on connait un passionné explorateur Bédé ?
Rédigé par Venise le mardi 30 mars 2010 à 20:40


@Kikine: Bonne idée! Même si ce n'est pas indispensable, ça m'apparaît plus agréable car le tome #1 nous permet de faire connaissance avec à peu près tous les personnages qu'on retrouve dans le tome #2. Donc, pour avoir une bonne idée de la personnalité de chacun, aussi bien lire le #1 en premier! CQFD!
Rédigé par PG Luneau le mardi 30 mars 2010 à 14:42


Je pense que je vais commencer par le premier tome mais il me tarde déjà de faire la connaissance de Mamette !
Rédigé par kikine le mardi 30 mars 2010 à 13:30




Dernièrement, j'ai lu... Oli
#01- la Forêt aux faux rires
04 août 2017

Promise
#01- le Livre des Derniers Jours
28 juillet 2017

Batman - Un deuil dans la famille
Batman - Un deuil dans la famille
15 juillet 2017

Carnets de Cerise
#03- le Dernier des cinq trésors
11 juillet 2017

Death note
#05- Page blanche
24 juin 2017

Ma dernière chronique Capsule-Pif #022- Son nom n'était pas Daniel Boone... mais c'est tout comme!!
15 août 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Capsule-Pif #021- Probablement l'oiseau préhistorique le plus connu du 9e art!...

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #022- Son nom n'était pas Daniel Boone... mais c'est tout comme!!

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #018- Pourquoi t'es dans la lune?

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #019- Quand Vaillant veut faire dans le récit d'aviation...

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #020- l'Aventurier avec un grand A... Mais que faisait-il là?!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin