Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- Joséphine
#01- JOSÉPHINE
Scénariste(s) : Pénélope BAGIEU
Dessinateur(s) : Pénélope BAGIEU
Éditions : Delcourt
Collection : X
Série : Joséphine
Année : 2012     Nb. pages : 60
Style(s) narratif(s) : Gags en une ou deux planches
Genre(s) : Humour, Quotidien
Appréciation : 3.5 / 6
De la chick-lit en BD?! Pourquoi pas!!?
Écrit le lundi 05 août 2013 par PG Luneau

Tomes lus : #01 – Joséphine

            #02 – Même pas mal

 

Je ne suis vraiment pas un adepte de cette fameuse chick-litt dont on parle beaucoup, ces dernières années. Mes seules incursions dans le domaine consistent aux visionnements des deux films de Bridget Jones, j’imagine, films que j’avais, ceci dit, bien appréciés! Mais pas de là à lire de ces innombrables petits romans du même genre qui sont sortis depuis!

Mais je sais que de nombreuses bédéistes se sont lancées dans des blogues où elles ont développé un style visuel tout à fait de circonstance, aussi sympathique, léger et amusant que ces romans. Chez nous, Estelle Bachelard est du nombre… mais comme elle me le disait lors du dernier Festival de la BD francophone de Québec, la grande pionnière en la matière, c’est son idole, la Française Pénélope Bagieu!! Comme cette charmante jeune femme avait justement traversé l’Atlantique pour venir nous voir, lors de ce même festival, je me suis laissé tenter! En tant qu’Explorateur BD, ne suis-je pas supposé toucher un peu à tout?? J’ai donc opté pour la série qui l’a lancée (après que son blogue soit devenu très populaire!) : Joséphine!

Joséphine, c’est une jeune célibataire comme tant d’autres, qui fait son petit bonhomme de chemin dans la vie… Elle a son boulot de publiciste, ses sorties avec ses amis (sa best, Rose, mais aussi Cyril, l’incontournable copain gay!!), ses séances de mise en forme, au gym, ses visites à ses parents ou à sa sœur Irène (celle «qui a réussi»!)… Comme tout le monde, elle cherche l’amour... et elle le trouve, par moment!! Mais entre le bel Oliver, qui ne veut pas s’engager, et l’entreprenant Julien, qui s’avèrera moins libre qu’il ne le prétend, la belle Joséphine ne sait plus trop ce qu’elle veut vraiment… Peut-être devrait-elle justement commencer par essayer de se faire une idée?... Mais n’est-ce pas justement à ça que sert la fin vingtaine : à explorer jusqu’à ce qu’on trouve?… ou jusqu’à ce qu’on SE trouve?...

N’ayez crainte, je fais ici de la psycho-pop à cinq cennes, mais ce n’est pas du tout le ton des albums de cette série, bien au contraire! Ici, on reste dans l’humour, un humour très classique, que plusieurs jugeront peut-être même trop caricatural, avec ses gags sur les angoisses existentielles des jeunes femmes de cet âge : exercices ou liposuccion? je ne sais pas quoi porter, aujourd’hui… mais je ne sais plus, non plus, où ranger mes nouveaux achats vestimentaires car ma garde-robe déborde!...

Pour ma part, ma foi, j’ai bien aimé! Comment ne pas tomber sous le charme d’une fille qui a baptisé son chat, le seul mâle à lui rester toujours fidèle, Bradpitt?!! J’ai même ri à deux ou trois reprises, (surtout dans le tome #2)… Peut-être parce que j’imaginais ma filleule dans certaines de ces situations? ;^) Qui sait? Chose certaine, je suis sûr qu’elle, elle adorera cet humour léger, parfois cliché sans doute, qui ne nous montre pas toujours une image très glorieuse de la jeune célibataire du XXIe siècle, mais qui nous permet de nous vider la tête, le sourire aux lèvres!

Joséphine, une série principalement pour vous mesdemoiselles… dès 16 ans!

À lire aussi : un beau dualisme : la critique de Yaneck (qui a tellement détesté, que c’en est drôle!!) et celles de Kikine (tomes #1 et 2, qu’elle a un peu plus appréciés)… À vous de trancher!

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • les expressions faciales. Malgré le minimalisme de ses traits (ou peut-être grâce à lui!?!), Bagieu parvient à illustrer toute une gamme d’émotions, souvent très drôles. La couverture du tome #1 nous en donne d’ailleurs un très bel exemple, non?! 

 

  • les couleurs, en à-plat, très vives sans être agressantes.

 

  • la construction des albums. Les gags sont indépendants, mais ils offrent, au fil des pages, une certaine continuité qui nous permet de voir l’évolution de notre héroïne. Ce semblant de fil conducteur (un peu comme ce à quoi Delaf et Dubuc nous ont habitués, avec leurs Nombrils) ajoute une cohésion qui donne un plus à l’ensemble.

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • des couvertures un peu trop simplistes… surtout sur le plan des décors (dépouillés, vous dites??!)!

 

  • la rapidité avec laquelle on passe au travers ces albums! Malgré la soixantaine de pages (ce qui est très généreux, de la part des éditeurs!!), ça se lit en une vingtaine de minutes, trente, tout au plus!! C’est vrai que la chick-litt est reconnue comme étant une littérature de consommation rapide, de même que la BD : pouvait-on s’attendre à moins de l’intersection de ces deux univers??! ;^)

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Eric the Tiger : Comme tu dis, Eric, on ne peut pas tout aimer : on n'en sortirait jamais!!
Rédigé par PG Luneau le mercredi 07 août 2013 à 20:54


@ Yaneck : Tu crois vraiment que Pénélope Bagieu prend ses consoeurs pour des «pouffes idiotes», toi?!? Je ne suis pas vraiment de cet avis!! Mais merci pour la référence à Margaux Mottin, dont je n'ai jamais entendu parler : je tenterai d'y jeter un œil!! ;^)
Rédigé par PG Luneau le mercredi 07 août 2013 à 20:51


@ Venise : C'est vrai qu'une couverture minimaliste, ça peut plaire à certaines personnes : merci de me le rappeler, Venise!
Pour ce qui est de la longueur de ma critique, je ne saurais dire : il me semble que mon «brouillon» était aussi long que ceux que je fais habituellement... Peut-être confonds-tu avec mes chroniques qui, elles sont souvent trois fois plus longues, en effet!!
Pour ce qui est de «la Célibataire», d'India Desjardins, tu fais bien d'en parler ici : je voulais en glisser un mot moi-même, dans ma critique, mais j'ai oublié! ;^( Grâce à toi, mon erreur est corrigée! ;^)
Rédigé par PG Luneau le mercredi 07 août 2013 à 20:48


Je suis vraiment hermétique à cet univers. On ne peut pas tout aimer ! Au plaisir de te relire...
Rédigé par Eric the Tiger le mardi 06 août 2013 à 5:20


Pourquoi est-ce nul? Pas seulement parce que c'est de la chick-litt, c'est nul sur le fond, dans les thématiques abordées (encore qu'il y a pire de publié). Si tu veux de la chick litt avec un peu plus de fond, tout en légèreté, je te conseille plutôt Margaux Mottin. De la chick-litt qui ne prend pas les femmes pour des pouffes idiotes.
Rédigé par Yaneck le mardi 06 août 2013 à 2:30


J'ai justement été attirée par cette couverture minimaliste puisque me voilà ! C'est quasiment du domaine de l'affiche ! Un attrape-l'oeil qui se voit de loin.

Je te crois quand tu dis que cela se lit vite, je serais méfiante que tu me l'aurais prouvé à 100% puisque ça se commente également rapidement : je t'ai rarement vu aussi succinct. Tes textes en sont même aérés !

Je te reconnais bien de ne pas lever le nez sur de la chick-litt BD, tu sais reconnaître le travail qu'il peut y avoir dans la légèreté. J'en ai apprécié un, celui d'India Desjardins "La célibataire" qui est des plus caractériel fi-fille et je me suis amusée. Oui, seulement vingt minutes de lecture, en prenant soin de regarder les dessins ! Je l'ai relue par contre. Et prêtée. Et c'est un bel objet ; couverture matelassée.

Et vive la légèreté ! (en autant que ce soit bien fait).

(De ce clic, je m'en vais lire Kikine et Yaneck)
Rédigé par Venise le lundi 05 août 2013 à 23:34


@ Anne des Ocreries : Ça t'amuseras très certainement! ;^)
Rédigé par PG Luneau le lundi 05 août 2013 à 18:36


@ Yaneck : Je savais que tu apprécierais!! ;^) Non, mais sans blague, je te trouve un peu dur!! C'est léger, c'est vrai, pas pompeux pour deux sous... mais c'est très bien comme ça!! Pourquoi la BD-vide-tête n'aurait pas droit au chapitre, elle aussi?? On ne peut pas lire QUE du Maüs et du Tardi «Bleurk bleurk et renvoie-moi deux ou trois coups de baïonnette dans le bide tant que je peux en prendre»!! ;^) Si une jeune femme (je pensais beaucoup à ma filleule de 27 ans en lisant ces albums!!) veut passer du bon temps à relaxer en lisant une BD, je crois que cette série est tout indiquée. Si cette même femme désire faire une thèse doctorale sur le post-féministe, d'autres documents seraient certainement plus pertinents, voilà tout!! ;^)
Rédigé par PG Luneau le lundi 05 août 2013 à 18:35


A ranger dans la catégorie " divertissement", mais ça semble bien plaisant....je liste ! :)
Rédigé par anne des ocreries le lundi 05 août 2013 à 18:01


WHAOU! C'est de la merde!
Oui, c'est pas constructif.
Mais quand on voit la liste des forces de cet album, y'a pas grand chose à mettre en valeur.

Et dire qu'ils viennent d'en faire un film....
Rédigé par Yaneck le lundi 05 août 2013 à 17:55




Dernièrement, j'ai lu... Démons d'Alexia
#07- Chair humaine
07 mai 2017

Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Testament du capitaine Crown
#01- Cinq enfants de putain
02 avril 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul, sur Pourquoi j'aime la BD???

Philippe lavigueur, sur Huis clos parmi les furets carnivores

anne des ocreries, sur Huis clos parmi les furets carnivores

Eric the Tiger, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Une vengeance au goût amer...

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin