Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- le Facteur de l'espace
#01- LE FACTEUR DE L'ESPACE
Scénariste(s) : Guillaume PERREAULT
Dessinateur(s) : Guillaume PERREAULT
Éditions : la Pastèque
Collection : X
Série : Facteur de l'espace
Année : 2016     Nb. pages : 146
Style(s) narratif(s) : Récit complet
Genre(s) : S.F. humoristique, Hommage
Appréciation : 3.5 / 6
Facteur bien mignon cherche lecteurs...
Écrit le dimanche 17 septembre 2017 par PG Luneau

Comme vous le savez sans doute, Poste Canada a été bien malmenée, il y a quelques années, par le gouvernement de notre ex-Premier Ministre, le très cher M. Harper : plusieurs facteurs se sont vu licenciés et, n'eut été l'ampleur de la grogne populaire et le (salutaire!!) changement de gouvernement que nous avons vécu, des centaines d'autres auraient suivi le même chemin!

Est-ce ce contexte qui a inspiré Guillaume Perreault pour son album le Facteur de l'espace paru chez la Pastèque, l'an passé? Il faudra lui demander!

Mais le fait est que cette mignonne briquette raconte l'histoire d'un simple facteur bien ordinaire qui se voit obligé, un beau matin, de changer son trajet, et qui n'en est pas très enchanté. Bon, quand je dis : «...un simple facteur bien ordinaire...», je veux dire : «...un simple facteur bien ordinaire...» DU FUTUR! Car il a ceci de pas ordinaire qu'il vit dans l'espace et qu'il circule de planète en planète pour aller livrer courrier et colis!!

Le paisible petit bonhomme est donc un peu anxieux quand son patron lui apprend qu'à partir de ce jour-là, plus personne n'aura de trajet fixe! Stupeur et angoisse pour le pauvre homme qui appréciait beaucoup la tranquillité de sa petite vie routinière!

Et voici notre ami qui part... pour la pire journée de travail de sa vie!?! Il a beau n'avoir que cinq livraisons à faire, aucune ne se déroulera normalement! Et c'est bien éprouvé que le pauvre type rentrera au bercail... le chemin du retour lui permettant de prendre un peu de recul et d'avoir une perspective un peu plus objective de la situation!

Sur le plan graphique, on se trouve en présence d'un album tout simplement superbe, très léché. Perreault est graphiste de formation, et ça paraît!! Son style rappelle beaucoup celui de Tom Gauld (d'autant que Gauld a fait paraître, récemment une BD se déroulant sur la Lune, dans un contexte très apparenté, donc!)... mais j'y ai aussi perçu des soupçons de mimiques qu'on trouvait dans les pathétiques albums Martin le Malin (mais en mille fois mieux réussies, n'ayez crainte!! ;^) Les franches couleurs pastel sont super adéquates et offrent aux regards un bel objet-livre, dans la plus pure tradition de la Pastèque.

Mais à qui ça s'adresse??!! Si j'en juge par la naïveté des déboires de notre petit facteur (il s'égare, se salit, se fait pourchasser par des chiens et se cogne-cogne la caboche!! :^S), on veut s'adresser à un jeune lectorat (je dirais de 5 à 7 ans)... Mais la taille du livre, avec ses 144 pages, et son poids non négligeable, me semblent un peu impressionnants pour de si petits lecteurs, même si le récit est séparé en chapitres!?!

Bref, on se retrouve devant un très bel objet... mais qu'il faudra présenter à vos jeunes frimousses, animer un peu, prémâcher, en le lisant avec eux, par exemple... Sinon, j'ai bien peur que le pauvre facteur ne parviendra pas tout seul à livrer son message! Et ça, ce serait bien dommage! :^(

P.S. : M. Perreautl a révélé, dans une interview sur le site BDGest', qu'un deuxième tome est en préparation!! Il y avoue également que Tom Gauld est, effectivement, une de ses importantes inspirations graphiques! J'avais vu juste, donc!! ;^)

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • le dessin très stylisé. Chaque trait semble réfléchi, disposé à son emplacement précis plutôt que simplement tracé, et l'ensemble est d'une plastie parfaite, très agréable à l'œil.

 

  • la palette de couleurs, originale et bien choisie. Comme on peut le voir dès la couverture, l'orangé et le saumon sont dominants, et ils offrent un beau contraste avec l'opacité du noir spatial! Accessoirement parlant, avouez que ça cadre aussi merveilleusement bien avec la palette de ma Lucarne!?! ;^)

 

  • la représentation du futur. Bien que cette vision du futur que nous propose M. Perreault semble pas mal capharnaümeuse, avec plein d'objets hétéroclites traînant partout (tant dans l'espace que dans les vaisseaux ou sur les diverses planètes visitées), il y a introduit quelques petites trouvailles amusantes, comme tous ces éléments qui sortent du plancher, quand notre petit héros se prépare à aller travailler, au début du récit (douche, cafetière...). C'est bien pensé!

 

  • le ton narratif, qui rappelle les contes anglais (comme Paddington, Oui-Oui ou Winnie l'ourson!). Cet aspect du bouquin pourrait effectivement permettre à l'enfant (qui le lit ou qui se le fait lire) de faire le pont entre cette lecture et celles des albums jeunesse qu'on lui lisait, quand il était plus jeune (et qu'on lui lit encore, j'espère! ;^).

 

  • le personnage du patron-pieuvre-cyclope-moustachu, un patron occupé, qui laisse peu de place à l'humour ou la discussion. Il est intéressant par sa singularité... mais je suis mitigé sur le fait de présenter un personnage fumeur à de jeunes enfants... Certains puristes y verraient sûrement matière à élagage!!:^0

 

  • la parenthèse chez le Petit Prince. En effet, l'une des livraisons que le facteur doit effectuer, c'est chez ce personnage si connu de Saint-Exupéry!! Perreault en donne une version moins proprette que celle de l'auteur français, et c'est tant mieux: cet épisode amène au récit un élément culturel un peu plus intéressant.

 

  • la clarté des images, grâce au dessin très graphique, comme je le disais plus haut, mais aussi grâce à leur grande taille! Souvent, on ne retrouve que trois ou quatre images par page, ce qui laisse à l'artiste beaucoup d'espace! C'est encore là un élément qui aidera les petits à s'y retrouver!

 

 Ce qui m'a le plus agacé :

 

  • le scaphandre du facteur, qui lui occulte les pieds, les mains et le visage!! M. Perreault a beau confirmer, dans l'entrevue que je cite plus haut, que l'idée de ne plus voir les mains ni les pieds quand le facteur enfile son scaphandre est une décision artistique, celle-ci ne m'accroche pas du tout! Ça donne un dessin qui semble incomplet et c'en est même troublant! De même, que son sympathique visage se transforme en genre de smiley quand il s'encasque la tête, j'ai trouvé ça décevant, car trop limitatif. :^S

 

  • les R majuscules. PeRReault a opté pour une typogRaphie scRipte noRmale, avec des majuscules en début de phRase ou aux noms pRopRes, selon la Règle... sauf pour les R!! Ces deRnieRs sont TOUJOUrS en majuscule!? Ça m'a intRigué (plus qu'agacé, je dois l'avoueR!! ;^) tout au long de l'album... PouRquoi? Et pouRquoi les R? Et pouRquoi seulement eux??:^S

 

  • la grosse ellipse. La transition entre les deux premières livraisons n'est pas totalement claire. La combinaison du facteur est si nickel, au début de la 2e livraison (alors qu'elle était si souillée, la page précédente!) que j'ai eu l'impression qu'on était carrément le lendemain... ce qui ne cadre plus avec la ligne temporelle du récit! C'est bien qu'on nous montre le facteur en train de nettoyer son vaisseau, mais j'aurais mieux compris si on avait pu aussi voir une machine à laver en train de fonctionner, par exemple...

 

  • la naïveté du scénario. Sur le plan narratif, c'est vraiment très basique... Surtout que je croyais que ça s'adressait aux jeunes de 8, 10 ou 12 ans!! Soyez donc prévenus: j'ai bien peur que malgré sa beauté esthétique, ce volume n'intéressera plus les jeunes de plus de 8 ans, même si la finale, sympathique, rachète un peu le reste de l'ensemble!:^S

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Anne des Ocreries : Mais gâte-toi, ma chère Anne!! ;^)
Rédigé par pgluneau le lundi 18 septembre 2017 à 22:51


Je serais quand même curieuse d'y fourrer le nez, rien que pour ce joli graphisme très sympathique.
Rédigé par anne des ocreries le dimanche 17 septembre 2017 à 9:36




Dernièrement, j'ai lu... Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Petite Patrie
la Petite Patrie
23 septembre 2017

Facteur de l'espace
#01- le Facteur de l'espace
17 septembre 2017

Comment je ne suis pas devenu moine
Comment je ne suis pas devenu moine
09 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Les bédéistes jeunesse de mon premier Prévost!!!
21 octobre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Les bédéistes jeunesse de mon premier Prévost!!!

anne des ocreries, sur Explorations gustatives par personne interposée!!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Mes premières rencontres de mon premier Prévost!!!

Danielle, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

jean Milette, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin