Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#02- tome 2
#02- TOME 2
Scénariste(s) : Christophe CAZENOVE, Hervé RICHEZ
Dessinateur(s) : Yrgane RAMON
Éditions : Bamboo
Collection : X
Série : Cath et son chat
Année : 2013     Nb. pages : 48
Style(s) narratif(s) : Gags en une planche (inspiration comics)
Genre(s) : Humour, Héros animalier, Quotidien
Appréciation : 4 / 6
Humour design
Écrit le samedi 27 juillet 2013 par PG Luneau

Depuis un an ou deux, lorsque je fais les achats pour la bibliothèque de mon école, je fais un effort particulier pour alimenter notre collection en BD pour très jeunes lecteurs (avec ou sans texte) et en BD «pour filles»! Cette dernière catégorie est en grande expansion, ne nous le cachons pas, et c’est très bien comme ça : ces demoiselles ont le droit, elles aussi, de découvrir le doux monde du neuvième art à travers les champs d’intérêts qui leur sont propres!! C’est ainsi que je suis tombé sur le deuxième tome (la librairie n’avait pas le tome #1) d’une toute jeune série éditée chez Bamboo : Cath et son chat.

Il n’y a pas à dire, on peut difficilement ne pas tomber sous le charme de Cath, cette adorable gamine, et de son gros pacha de chat, baptisé Sushi! Alors que lui possède à peu près tous les défauts traditionnellement attribués à ceux de son espèce (indépendance, snobisme, prétention, jalousie, malveillance…), elle n’a de cesse de le défendre et de le protéger des colères de son père, le pauvre Nath, qui supporte très difficilement les caprices du félin! Heureusement, lors de ses défenses, la jeune fille peut toujours compter sur son Enchatclopédie, un bouquin merveilleusement complet, qui a la fâcheuse habitude de toujours pouvoir expliquer les comportements désobligeants des matous, comme le marquage de territoire ou ce désir qu’ils ont de ramener des proies pour les offrir à leur «maître»… Comment en vouloir à ces pauvres bêtes puisqu’elles ne font que suivre leur instinct?!!

Cazenove, LE pilier de l’écurie Bamboo (il est si productif qu’on pourrait presque le considérer comme le Raoul Cauvin de chez Bamboo!! ;^), et Hervé Richez nous servent ici un humour de situation agréable et sympathique qui plaira autant aux jeunes qu’à leurs parents. Qui plus est, le tout est superbement illustré des traits fins et chirurgicalement maîtrisés d’Yrgane Ramon, une petite nouvelle, apparemment, dans le paysage bédéesque! Avec un graphisme d’une qualité aussi soutenue, j’ose croire que Mme Ramon travaille dans un domaine connexe, genre dessin animé ou graphisme publicitaire… Sinon, vivement que son talent brut sorte de l’ombre! Son style, très personnel mais joyeusement abordable, mérite d’être plus connu!! Chose certaine, j’ajoute son merveilleux blogue-portfolio à ma liste de liens chouchous!

Pour ma part, cet album est véritablement une belle découverte. Un aussi beau divertissement familial, en bas de 20$, on peut difficilement s’en passer!

Dès 7 ou 8 ans

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • l’illustration de la couverture. Tout satiné, avec glaçure sélective, elle constitue un gag en soi, pour autant qu’on la lise en commençant par la quatrième de couverture!! D’un simple coup d’œil, on est fixé sur la fabuleuse opiniâtreté de Suschi, le chat de Cath… et son proverbial manque de délicatesse!! J’aime bien, aussi, y retrouver les auteurs, en caméo dans les trois petits cadres servant de décor, au fond!! C’est discret et sympa!…

 

  • la forte personnalité du graphisme. Yrgane Ramon n’a que très peu d’albums à son actif, mais son trait est d’une efficacité effroyable! Quelle assurance!! Quelle justesse!! C’est moderne, frais, très personnel… Tout en restant dans l’air du temps : une espèce de classicisme moderne qu’on voit quelques fois en dessin animé (des séries comme le Laboratoire de Dexter ou les Supers Nanas nous avaient donné un aperçu de ce style), mais beaucoup plus rarement en BD. Sans compter que le père ressemble à si méprendre à ce bon vieux Monsieur Magoo... une quarantaine d’années en moins!!! ;^) Vraiment, cette Ramon a tout ce qu’il faut pour se tailler toute une place dans le monde de la BD. Bravo!!

 

  • l’absence de cadre, autour des vignettes. Pour délimiter ses différentes illustrations, Madame Ramon opte plutôt pour des fonds de couleur pastel, un peu comme le fait Fabrice Parme dans la série le Roi catastrophe. Ça ajoute une certaine légèreté aux planches, un genre d’éclatement très moderne, une vivacité… Étonnamment, les pages semblent moins engorgées!

 

  • le très chouette personnage de Gladys! Cette jeune anglophone devient la bonne copine de Cath. Ses interventions sont toujours des plus agréables… car elles sont, bien souvent, en anglais!! En effet, phénomène rarissime en BD jeunesse (ou même ado-adulte!!), on retrouve des phylactères entièrement rédigés dans la langue de Shakespeare!! N’ayez crainte : lorsque ça arrive, il s’agit toujours de phrases simples que les jeunes lectrices devraient comprendre, si elles étaient minimalement attentives lors de leurs cours d’anglais!! Sinon, Gladys parle aussi français!… Ou, parfois, franglais, comme cette fois où Cath lui explique quelque chose et qu’elle lui répond un charmant : «J’understand!»!! Quelle charmante façon de réviser ses leçons!!!...

 

  • les quelques gags qui se passent dans l’imaginaire de Sushi, alors qu’il s’imagine en Charlock Holmes, en fantôme ou encore en pirate! Ces visions suggestives ajoutent de la variété aux traditionnelles situations quotidiennes.

 

  • l’amusant clin d’œil à la SF! À la p.45, le captain Nathan Kirk (inspiré de Star Trek) voyage avec Chabawca (inpiré de Star Wars!)!! La combinaison est cocasse… d’autant plus que le chat baptisé Chabawca est tout aussi touffu que l’était le gros partenaire de Han Solo!!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • les couleurs, très girlies. En somme, ces teintes (qui rappellent celles d'Ernest et Rebecca) cadrent très bien avec le style qu’on a voulu donner à l’ensemble… Ce que je trouve dommage, c’est qu’à cause de ces couleurs pastel (lavande, turquoise, vieux rose et beige orangé…), la série sera automatiquement désertée par les gars!... Pourtant, l’humour présenté ici n’a rien de typiquement féminin!! Tous, garçons comme filles, pourraient s’amuser de l’arrogance du gros Suschi et de ses horripilantes manies de tout détruire selon son bon désir!! Mais je crains que ce choix d’esthétisme éloigne 50% de la clientèle potentielle!

 

  • le prénom de Gladys… Sans avoir fait une analyse statistiquement très documentée, mais il me semble que chaque fois qu’un personnage féminin anglais apparaît dans une fiction française, il porte très souvent le nom de Gladys!?! N’est-ce pas justement le nom du prof d’anglais dans la série les Profs?? Dans les films aussi, il me semble que le nombre de Gladys est disproportionné! J’adore ce prénom, pourtant, mais il ne doit pas être le seul joli prénom féminin britannique, non?? ;^)

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Eric the Tiger : Cher Eric, si tu savais à quel point je n'y connais pas grand chose non plus!!... Mais j'y vais à petits pas, découvrant une série par-ci, un albums par-là! Sans toujours «tripper» personnellement, j'en viens quand même à me forger une idée des séries qui pourront plaire aux fillettes de mon école... et à leurs parents!! ;^)
Merci de tes passages! C'est toujours un plaisir de te retrouver ici... D'autant plus qu'ils me rappellent d'aller jeter des coups d'oeil à votre blogue plus souvent!! ;^)
Rédigé par PG Luneau le samedi 27 juillet 2013 à 23:13


@ Anne des Ocreries : Je pense un peu comme toi... Les filles en viennent, de plus en plus, à élargir leur spectre et à se tourner un peu plus vers les jouets, les sports et les activités «de gars»... mais l'inverse est infiniment plus difficile!!
Rédigé par PG Luneau le samedi 27 juillet 2013 à 23:07


@ Jérôme : Mais oui, vas-y, laisse-toi tenter : je suis sûr que tu sauras apprécier!!... Et ta fille sera très fière de voir son papa s'intéresser à ses lectures!! ;^)
Rédigé par PG Luneau le samedi 27 juillet 2013 à 23:03


Je t'avoue que la BD girly pour enfant est un domaine que je maîtrise mal. Je ne regrette donc pas de passer sur ton blog pour le découvrir ! Au plaisir de te relire...
Rédigé par Eric the Tiger le samedi 27 juillet 2013 à 18:45


Oui, ce " Gladys" est vraiment stéréotypé. y a pourtant un calendrier complet de prénoms anglais, j'ose croire !

ça n'a pas l'air mal comme série...et je suis d'accord, les couleurs en font quelque chose qui n'est pas assez mixte. ça m'agace, moi, ces trucs "spécial gars" pis " spécial filles". ça m'a toujours agacée, même dans mon enfance. Je dis que si on veut que deux univers d'êtres humains se croisent, il faut qu'ils puissent partager dès le début des centres d'intérêts, des références communes. Il ne s'agit pas de nier les spécificités de chaque sexe, mais de les harmoniser dans un ensemble cohérent. Or, trop souvent, les univers des uns et des unes sont séparés, c'est navrant.

Autrement dit, au vu de la couverture, il me semble que tes réserves sont amplement justifiées.
Rédigé par anne des ocreries le samedi 27 juillet 2013 à 13:00


Ma fille a eu droit à une dédicace de l'auteur dans le tome 1. Elle avait beaucoup aimé, du coup on lui a acheté le second. Il faudrait que les lise maintenant...
Rédigé par jerome le samedi 27 juillet 2013 à 12:26




Dernièrement, j'ai lu... Oli
#01- la Forêt aux faux rires
04 août 2017

Promise
#01- le Livre des Derniers Jours
28 juillet 2017

Batman - Un deuil dans la famille
Batman - Un deuil dans la famille
15 juillet 2017

Carnets de Cerise
#03- le Dernier des cinq trésors
11 juillet 2017

Death note
#05- Page blanche
24 juin 2017

Ma dernière chronique Capsule-Pif #022- Son nom n'était pas Daniel Boone... mais c'est tout comme!!
15 août 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Capsule-Pif #021- Probablement l'oiseau préhistorique le plus connu du 9e art!...

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #022- Son nom n'était pas Daniel Boone... mais c'est tout comme!!

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #018- Pourquoi t'es dans la lune?

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #019- Quand Vaillant veut faire dans le récit d'aviation...

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #020- l'Aventurier avec un grand A... Mais que faisait-il là?!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin