Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- le Blog de Nina
#01- LE BLOG DE NINA
Scénariste(s) : Bertrand Escaich et Caroline Roque alias BeKa
Dessinateur(s) : Grégoire MABIRE
Éditions : Bamboo
Collection : X
Série : Blog de...
Année : 2017     Nb. pages : 64
Style(s) narratif(s) : Récits complets
Genre(s) : Quotidien, Récit psychologique, Aventure, Thriller, Blogue
Appréciation : 5.5 / 6
la Vie au temps de l'Internet...
Écrit le samedi 31 octobre 2020 par PG Luneau

Tomes lus : #01- le Blog de Nina (Genres : Quotidien, Récit psychologique, Aventure, Blogue)

            #02- le Blog de Charlotte (2018, Genres : Quotidien, Récit psychologique, Thriller, Blogue, 5/6)

            #03- le Blog de Léonie (2019, 60 p., Genres : Quotidien, Récit psychologique, Aventure, Blogue, 4,5 / 6)

 

C'est quoi? 

En fait, il s'agit d'une série de récits complets qui nous présente la vie des différents membres d'un même groupe d'amis! Quelle agréable idée! Ainsi, dans le premier tome, on suit la jeune Nina, 10 ans, qui vient de quitter la trépidante vie parisienne pour aller vivre à la campagne, où ses parents souhaitent se ressourcer. La séparation d'avec sa petite bande de copains est très difficile, aussi décide-t-elle de créer un blogue (orthographié blog, à l'anglaise - évidemment, puisque ça se passe en France! ;^), question de garder le contact. S'ensuit le lent apprivoisement de son nouvel environnement (pourtant si bucolique!)... Les nouveaux liens ne sont pas toujours faciles à créer!

Puis, dans le tome suivant, c'est Charlotte, la nouvelle amie de Nina, qui décide de créer son blogue, question de se désennuyer et de partager les délicieuses recettes de ses parents, qui tiennent une chocolaterie au village! Son expérience de blogueuse sera toutefois beaucoup moins positive que celle de Nina, car la pauvre Charlotte découvrira que les amitiés virtuelles avec des inconnus peuvent représenter des dangers : gare à la manipulation!

Le troisième opus nous ramène cette fois à Paris, avec Léonie, la meilleure copine parisienne de Nina. Question de faire plus d'exercice, Léonie se met à une nouvelle activité qui, très rapidement, la passionnera : le géocaching! Pas plus folle que les deux autres, la jeune fille décide, elle aussi, de s'ouvrir un blogue où elle partage sa nouvelle passion. Grâce à cette activité (des plus chouettes : j'en suis personnellement tout aussi fou!! ;^), elle se lie d'amitié avec le beau Philémon et, ensemble, ils seront confrontés à une dure réalité qui frappe toutes les grandes villes du monde : les problèmes d'intégration des migrants.

 

C'est comment?

Très franchement, j'ai trouvé ça génial! BeKa (c'est-à-dire le couple Bertrand Escaich et Caroline Roque) aborde ces thèmes avec tellement de délicatesse, de finesse et de justesse que c'en est... délicieux! Le premier tome m'a tout particulièrement interpelé : la façon dont ils ont traité les thèmes de la séparation, de l'intégration, du rejet, de la peur de l'inconnu pour une jeune de 10 ans qu'on «déporte» dans un autre milieu de vie est tout simplement parfaite! On sent toute la sensibilité de la belle Nina, tous ses questionnements, toute sa déception. C'est très riche en «émotions douces»!?! ;^)

Et c'est sans compter que ces pré-ados sont aux balbutiements de leur éveil amoureux! Ainsi, parallèlement à leurs problématiques respectives, Nina, Charlotte et Léonie sont confrontées à la découverte de leurs premiers béguins, et aux petits papillons qui les accompagnent! C'est tendre, touchant et très crédible. Les auteurs maîtrisent vraiment bien leur sujet et s'y connaissent en psychologie pré-adolescente!

Sur le plan graphique, Grégoire Mabire y va d'un dessin tout en douceur et en sensibilité, lui aussi, mais qu'il agrémente de belles couleurs vives qui donnent juste le punch qu'il faut pour éviter de sombrer dans la mièvrerie. C'est frais, dynamique et bien dosé... Chapeau, l'artiste!

Mais j'allais oublier de mentionner la particularité la plus distinctive de la série : la présence des blogues! Car dans chaque album, plus d'une dizaine de «pages de blogue», comme des captures d'écran de ce que les jeunes filles ont écrit, s'intercalent entre les planches de BD traditionnelles... comme c'était un peu le cas dans la très chouette série Surnaturel. Ça nous permet d'avoir accès aux états d'âme des protagonistes (quand elles écrivent en mode journal intime) ou encore de faire un résumé de ce qui s'est passé (lors d'une ellipse). De plus, ça permet à tous les autres personnages secondaires d'ajouter leurs petits grains de sel, via leurs commentaires, et d'ainsi nuancer les points de vue. C'est si habilement intégré que j'ai décidé d'inclure cette série sous mon étiquette Blogue, même si ces blogues-ci son fictifs! En effet, leur apport (tant narratif que pédagogique : Qu'est-ce qu'un blogue? Que peut-on y mettre? Que ne doit-on pas y mettre?...) est suffisamment important pour en tenir compte!

Bref, une belle petite série qu'on devrait retrouver dans toutes les bibliothèques municipales et toutes les écoles primaires... et même au premier cycle du secondaire, tiens! ;^) À partir de 10 ans.

 

Mes bémols

 

  • la légère inégalité entre les tomes. Le 3e est vraiment bon... mais il souffre de la comparaison avec les deux premiers, qui sont bien meilleurs de par leurs thématiques plus fortes, mieux ancrées dans le vécu des jeunes... et plus au centre de leur récit respectif. Dans le Blog de Léonie, la présentation du géocaching et la rencontre entre Léonie et son beau Philémon prennent plus que la moitié du tome... Ça donne l'impression que la thématique des migrants n'est là que pour boucher un trou, rallonger un récit trop court ou donner un peu de substance à une histoire beaucoup plus légère que les deux premières... D'où ma note un tantinet plus faible (mais néanmoins très satisfaisante, j'insiste!! ;^)

 

  • deux éléments liés au monde scolaire qui m'apparaissent totalement irréalistes. D'abord, le rôle du prof dans l'intégration (ou la non-intégration, plutôt!) de Nina. Qu'est-ce que c'est que ce prof qui ne fait aucune activité d'accueil pour sa nouvelle élève, qui ne lève pas le petit doigt pour lui faciliter la tâche? Un bon prof qui reçoit un nouveau pense à l'observer, et surveille l'attitude des autres à son égard. Puis, si nécessaire, il tente de faciliter les contacts, par des pairages ou une espèce de mentorat... Bref, ce prof-ci me semble plutôt ordinaire... mais il y en a des comme ça, c'est vrai! ;^) Puis, il y a la trop belle éloquence des jeunes sur leur blogue. Pour enseigner quotidiennement à des jeunes de cet âge, je sais pertinemment que très peu d'entre eux sont en mesure de s'exprimer par écrit comme on nous le montre ici, avec autant de verve et d'aisance, tant dans les billets que dans les commentaires! Pas à 10 ans!! Oh! J'ai une telle élève, cette année, c'est vrai... mais ça n'arrive qu'une fois au 3 ou 4 ans! Dans ces albums, tout le monde s'exprime comme des petits Mozart de l'écriture!! ;^) Ça m'apparaît, ça aussi, très peu réaliste. Sans tomber dans les erreurs à outrance ou les codes de texto, les posts des jeunes auraient peut-être pu être formulés de manière un peu moins formelle?...

 

Les plus grandes forces de cette BD

 

  • la joliesse des dessins. M. Mabire a un trait doux qui suinte la tendresse, tout à fait dans le ton des récits! Je parlais de la vivacité de ses couleurs, plus haut. Je dois toutefois mentionner qu'il trace parfois le contour de ses éléments avec un crayon coloré (plutôt que de les «encrer »en noir). J'ai un peu moins aimé cette technique, qui rend tous les contours un peu flous... Mais, globalement, ça reste très intéressant. J'ai littéralement craqué pour les moutons qui broutent le gazon de la nouvelle maison de Nina, ainsi que pour le vieux moulin perdu en forêt. Tout cela est très... inspirant!

 

  • le concept global de la série. L'idée d'intégrer des blogues aux récits (avec billets publiés par les personnages, puis commentaires des persos secondaires) amène une pluralité des perceptions et une modernité fort à propos, tout à fait dans l'air du temps! De plus, ces pages-écrans d'ordi sont graphiquement très bien intégrées aux planches de BD normales, grâce à l'excellent travail de graphisme et de mise en pages de Bruno Boileau! Je n'ai senti qu'une fois une certaine lourdeur à cause d'une page au texte un peu trop massif. Généralement, les billets mis en ligne par les jeunes filles sont aérés et parfaitement invitants!

 

  • la réutilisation des persos secondaires pour en faire les personnages centraux des nouveaux tomes! J'adore cette idée, qui permet d'étoffer l'univers créé et de découvrir plus à fond les personnalités distinctes de chacun! On apprend à mieux connaître tout le monde sous différents angles, et ça fait en sorte qu'on y croit encore plus! Bravo! D'ailleurs, à propos: un 4e tome vient de paraître! C'est au tour de Cléo, la littéraire du groupe, à ouvrir son blog dans le Blog de Cléo. Vivement que je mette la main dessus!

 

  • la parfaite cohérence du tome #1. J'en ai parlé abondamment plus haut, mais je récidive: l'alchimie y est parfaite! L'idée de débuter un blogue pour garder le lien avec ses amis perdus prenait vraiment tout son sens. De plus, j'ai beaucoup aimé le parallèle entre Nina et Quentin: le désarroi de Nina trouvait écho dans celui de Quentin, ce qui leur faisait un point commun intéressant... que Nina a su exploiter afin de résoudre la problématique qui sévissait. C'est un récit particulièrement bien ficelé.

 

  • la justesse des auteurs. Outre mon bémol sur la façon dont les jeunes s'expriment par écrit, je trouve que Be et Ka explorent les émotions vécues par ces jeunes avec un naturel fascinant! Tout ce que vit la belle Nina (déménagement, isolement, perte de son noyau d'amis, rejet, incompréhension, rapprochement avec Quentin - qui vit, étrangement, des trucs similaires, mais pour une toute autre raison), tout ça est montré à la hauteur des jeunes de cet âge, et je suis sûr que c'est ce qui plait tant aux lecteurs (après tout, le premier tome a reçu le Grand prix des lecteurs du Journal de Mickey!). Il en va de même avec le tome #2, où les mécanismes de la manipulation sont étalés avec une justesse exemplaire, nous montrant toute la détresse qu'ils occasionnent malicieusement chez la pauvre Charlotte. Idem pour le tome #3, mais sur un plan plus cérébral, celui-là: les explications de ce qu'est le géocaching et de comment on le pratique démontrent que les auteurs savent bien se documenter, et qu'ils ont un talent de communicateur inné! Bravo à eux deux!

 

Autres :

 

  • sympathique, le clin d'œil aux créateurs (tome #3, p.22)! ;^)

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


Géocaching? Je ne savais même pas que ça existait. En même temps, que ça ne m'étonne pas que tu t'y adonnes, parce qu'en matière de jeux, tu cartonnes fort! ;-)
Rédigé par Danielle le dimanche 01 novembre 2020 à 9:30


Il me les faut !

Alors, en réponse : on est en France PG ! Quand un(e) élève débarque dans une classe, le prof la/le présente à la classe, lui pose deux ou trois questions, l'installe à une place et basta. J'ai jamais vu plus que ça, où que ce soit. La suite dépend de la classe d'arrivée pis de l'élève lui-même....ça prend, ou pas.

Pour ce qui est de leur langage, j'ai pas lu donc peux pas répondre.

Les couvertures sont attirantes, je trouve.
Rédigé par anne des ocreries le samedi 31 octobre 2020 à 10:12




Dernièrement, j'ai lu... Blog de...
#01- le Blog de Nina
31 octobre 2020

Esprit du camp
l'Esprit du camp - tome #1
17 octobre 2020

Georges et Tchang
Georges et Tchang - Une histoire d'amour au 20e siècle
10 octobre 2020

Mégaventures de Maddox
#01- Alerte bigfoot
23 août 2020

4 de Baker Street
#03- le Rossignol de Stepney
18 août 2020

Ma dernière chronique 11 ans!!??
01 juillet 2020

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique médiéval Héros animalier Historique Hommage Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Marsi, sur Du Sherlock Holmes à hauteur de rue

Marsi, sur Du Sherlock Holmes à hauteur de rue

Danielle, sur la Vie au temps de l'Internet...

anne des ocreries, sur la Vie au temps de l'Internet...

Cab, sur la Vie de colo, façon Stanger things

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin