Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- 1066 - Hastings
#01- 1066 - HASTINGS
Scénariste(s) : Fabrice DAVID, Grégory LASSABLIÈRE
Dessinateur(s) : Jaime CALDERON
Éditions : Soleil
Collection : X
Série : Voies du Seigneur
Année : 2009     Nb. pages : 48
Style(s) narratif(s) : Récit à suivre
Genre(s) : Historique
Appréciation : 4.5 / 6
Leçon d'Histoire britannique
Écrit le dimanche 09 août 2009 par PG Luneau

Guillaume le conquérant, vous connaissez? Si, comme moi, tout ce que vous en savez, c’est qu’il est le héros de la très fameuse tapisserie de Bayeux, cet album est pour vous.

 

En effet, c’est à un véritable cours d’histoire que MM. David, Lassablière et Calderon nous convient ici. Grâce à eux, j’ai enfin pu en savoir plus sur ce célèbre personnage, ses motivations, ses origines… et je sais maintenant où se trouve Hastings, siège de sa célèbre victoire!

 

Tout au long du récit, on suit les préparatifs et l’exécution de cette bataille, décisive dans l’histoire de l’Angleterre médiévale, à travers les yeux d’Odon de Bayeux, le demi-frère de Guillaume, un ecclésiastique ma foi assez véreux. On apprend donc les grandes lignes de l’Histoire avec un grand H en même temps que l’on nous présente la petite histoire, pas très reluisante, de cet Odon, forcé par ses supérieurs de tromper son illustre demi-frère afin que l’Église puisse mettre la main de manière détournée sur un artefact viking.

 

En fait, avec le recul, cette manière détournée est assez hasardeuse et, somme toute, très «arrangée avec le gars des vues» !! C’est même assez étonnant que tout se déroule comme prévu, compte-tenu de tous les aléas qui auraient pu advenir… Mais puisqu’au final, tout ce tome d’introduction ne visait apparemment qu’à expliquer l’arrivée de l’artefact en Angleterre, on peut accepter ce «hasard» qui arrange si bien les choses. Après tout, les Voies du Seigneur ne sont-elles pas prétendument impénétrables?!!

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • la carte et la mise en contexte, en exergue… malgré la faute d’orthographe («… le nom de Godwin est à présent tâché d’infamie.») et le fait que les petits caractères utilisés sur la carte soient parfois illisibles.

 

  • la superbe double planche des pages 8 et 9. Quelle belle vue en plongée, regorgeant de détails! Wow!

 

  • le dessin très net et bien défini, comme j’aime.

 

  • la thématique historique qui me plaît énormément. Il est vrai que j’ai un parti pris favorable, dès qu’un récit touche le Moyen-âge. La suite devrait me passionner encore plus, compte-tenu de l’enjeu du fameux parchemin tant recherché!! Mais je ne vous en dis pas plus!!...

 

  • la précision de nombreux détails historiques. On voit, à ces détails (la légende de Saint-Nicolas de Myre, le passage de la comète de Halley…), que les auteurs se sont bien documentés.

 

  • la toute petite touche de fantastique, amenée par l’intermédiaire des «miracles» qu’Odon peut accomplir grâce à l’huile de Saint-Nicolas!

 

  • les petites capsules biographiques de trois des principaux personnages, à la fin. Il est intéressant de confronter les réalités historiques à la version qu’en ont faite les auteurs.

 

  • on connaît d’ores et déjà la fin du cycle : quatre tomes! Une bénédiction qui nous change des récit à suivre qui s’étirent… et s’étirent… et s’étirent… sans qu’on n’en voie le bout!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • deux importantes erreurs dans la disposition spatiale des bâtiments et de leurs ombrages. En effet, si on compare les ombres des maisons et de la cathédrale en construction, à la page 3 et à la page 7, on devrait en conclure que la petite discussion à laquelle nous assistons dure au moins huit ou neuf heures, ce qui est absurde. De même, les différentes perspectives des pages 28 et 29 nous laissent à penser que l’entrée du donjon pivote autour de la tour !? Un peu de vigilance, Monsieur Calderon!

 

  • le revirement final est assez prévisible.

 

  • aucun des personnages n’est véritablement attachant… mais peu importe, en fait, puisque l’épilogue du récit nous fait faire un bond de quarante-sept ans, alors que tous les protagonistes sont morts!! C’est dire à quel point tout ce tome n’est qu’un prétexte pour mettre le parchemin en place!

Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Yaneck: Je ne sais pas non plus si je vais me le procurer, mais je me dois de te contredire: le tome #2, intitulé «1119 Miles Christi», semble être sorti en février 2010 (soit depuis près d'un an), si je me fie au site des éditions Soleil.
Rédigé par PG Luneau le dimanche 02 janvier 2011 à 20:42


Cet album ne m'a pas donné envie de lire la suite. D'ailleurs, il n'y en a toujours pas de suite, et pourtant, ça fait plus d'un an qu'il est sortit...
Rédigé par Yaneck le jeudi 30 décembre 2010 à 8:41




Dernièrement, j'ai lu... Death note
#05- Page blanche
24 juin 2017

Démons d'Alexia
#07- Chair humaine
07 mai 2017

Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Duel de génies...

Arsenul, sur Pourquoi j'aime la BD???

Philippe lavigueur, sur Huis clos parmi les furets carnivores

anne des ocreries, sur Huis clos parmi les furets carnivores

Eric the Tiger, sur Une vengeance au goût amer...

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin