Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- Ne coupez pas la poire en deux!
#01- NE COUPEZ PAS LA POIRE EN DEUX!
Scénariste(s) : Delphine Maraninchi dite MADY, Ludovic DANJOU
Dessinateur(s) : Philippe FENECH
Éditions : Vents d'Ouest
Collection : X
Série : Un héros «presque» parfait
Année : 2011     Nb. pages : 48
Style(s) narratif(s) : Gags en une planche
Genre(s) : Humour parodique, Hommage
Appréciation : 3.5 / 6
Un humour héroïque... qui ne passe qu'à moitié!
Écrit le vendredi 16 juillet 2021 par PG Luneau

Tomes lus : #01- Ne coupez pas la poire en deux!

            #02- La Pieuvre par trois, faire vous devez! (2012)

C'est quoi?

Avec cette série, on retrouve l'équipe qui nous a concocté l'amusante parodie des aventures d'Ulysse! Ici, toutefois, Mady, Danjou et Fenech ont choisi d'y aller avec des gags en une page qui explorent tous les poncifs de ce qu'est un véritable héros... Le tout sous un angle totalement irrévérencieux, avec un humour poussé jusque dans ses plus morbides recoins. D'ailleurs, l'illustration de la couverture du tome #1 nous le démontre assez clairement!

Non, les jolies princesses ou les jeunes femmes en détresse ne seront pas sauvées des périls où elles se sont retrouvées plongées, loin s'en faut! Il est vrai que les Héros qui s'appliquent à les sauver n'ont pas inventé le couteau à beurre, et qu'ils font tout le contraire de ce que le narrateur leur conseille!

Ainsi, le superhéros en collant échappera celles qui tombent d'un édifice en flammes, l'archéologue aventurier laissera sa jeune assistante s'empaler vivante dans une trappe dont il aura oublié l'existence, le tueur de vampire confondra sa cliente et sa proie... Bref, vous voyez le genre! Car sous les traits du même personnage principal bien musclé, les auteurs déclineront savamment tous les genres à la mode (western, samouraï, heroic fantasy, mythologie...), parodiant au passage tant Indiana Jones que Van Helsing, Tarzan, Luke Skywalker, Jack Sparrow ou même Neo, de la Matrice!

 

C'est comment?

Bof... Heureusement que le dessin caricatural, très cartoonesque, de Fenech est excessivement efficace, parce que sinon la série n'aurait obtenu que 3 / 6 !

J'ai trouvé l'humour plutôt basique : je n'ai souris qu'une dizaine de fois sur les 90 planches des deux tomes, ce qui donne un ratio d'un gag amusant sur neuf, ce qui est bien peu. D'autant plus qu'aucun gag ne m'a fait me claquer la cuisse...

Bref, j'ai l'impression que ce genre d'humour potache, avec les princesses idiotes aux nichons qui n'ont d'égal que la grosseur des biscotos des héros, ça a fait son temps, surtout depuis le fameux #metoo. Non pas que les gags se veulent tant sexistes! Oui, l'image des femmes n'est pas très glorieuse, mais celle des gars ne l'est guère plus, avec leur cervelle de la grosseur d'un petit pois!

Peut-être est-ce simplement parce que je n'ai plus l'âge de ceux à qui ça s'adresse : les ados en manque de bidonnage! C'est dommage car le concept est bon, et les parodies sont particulièrement bien choisies!

Bref, si vous désirez vous y plonger, je vous suggère un simple emprunt à la bibliothèque!

 

Mes bémols

  • l'humour. Relisez le paragraphe précédent pour les détails...

 

  • la coloration du tome #1. Elle est souvent trop sombre! À de nombreuses reprises, j'ai eu de la difficulté à percevoir les détails des dessins tellement le coloriste (Joël Odonne) a choisi des couleurs sombres... sur fonds sombres! Par exemple, c'est le cas, dès la page 2: le gris foncé et le bourgogne du costume du superhéros nous empêchent de voir ses détails. Heureusement, je n'ai plus retrouvé ce problème dans le 2e tome (où ledit costume est devenu bleu cobalt et écarlate! ;^)

 

  • les seins plus que pigeonnants! Si vous trouvez que les mamelons de la princesse, sur la couverture du tome #1, sont bien accentués, dites-vous que, cette fois-là, au moins, ils ont pu rester à l'intérieur de la robe, ce qui n'est pas souvent le cas à l'intérieur de l'album!! À plus de 11 reprises dans le tome #1, soit les mamelons ou leur auréole débordent des décolletés plus que plongeants des robes ou des blouses des jeunes dames en détresse. Étonnamment, ce problème s'est aussi résorbé dans le tome #2 où... plus rien ne dépasse!?! Exigence des éditeurs??

 

Les plus grandes forces de cette BD

  • le graphisme des personnages. J'en parlais déjà dans mes critiques d'Ulysse! et je l'ai aussi précisé plus haut: j'adore le style cartoonesque de Philippe Fenech. Il maîtrise très bien la ligne caricaturale, sachant toujours quel élément exagérer, et dans quelle proportion. Les bouilles de ses personnages sont toujours très expressives... et tordantes! De vrais petits bijoux!

 

  • plusieurs bons jeux de mots. Surtout dans les titres, mais parfois aussi à l'intérieur des dialogues, les auteurs ont su faire preuve de créativité.

 

  • la grande variété de contextes. J'ai beaucoup aimé le fait que le Héros, comme tel, était toujours le même gars, avec le même gabarit: seuls ses vêtements et sa chevelure changent! Ainsi, que ce soit le preux chevalier ou Van Helsing, le vaillant cowboy ou Hercule (celui des 12 travaux!), un samouraï ou un superhéros en spendex, il a toujours la même musculature surdimensionnée et la même mâchoire carrée. Les auteurs ont fait un survol vraiment complet de tous les genres de Héros avec un grand H, en exploitant certains plus que d'autres, mais en ratissant très large... d'où, j'imagine, les rajouts de Skywalker, de Tarzan et de Jack Sparrow dans le second tome, question d'exploiter certaines icônes qu'ils avaient omises dans le tome #1. Mais toujours sous les mêmes traits, comme si le même comédien les incarnait tous... sans jamais écouter les conseils du narrateur pour autant! ;^)

 

  • plusieurs caméos. C'est toujours si plaisant de reconnaître des personnages ou des éléments cocasses qui ont été subrepticement disposés plus ou moins en arrière-plan pour aviver l'œil... mais satisfaire les plus observateurs! Ainsi, le clin d'œil à Stan Lee, au bas de la p.7 du tome #2, est très drôle, tout comme cet article de journal à propos des méfaits du scénariste (t. #2, p.45)... Même un poster d'Ulysse!, l'autre série de l'équipe d'auteurs, apparaît sur une page - 18 du tome #2, pour ne pas la nommer! ;^)

 

Autres

J'ai eu la chance de rencontrer Philippe Fenech, lorsqu'il est venu au Québec, il y a quelques années (en 2017). En plus d'être génialement sympathique, il a eu la grande générosité de nous offrir de sublimes dédicaces couleur, parmi les plus belles de ma collection. Merci encore, M. Fenech. Au plaisir de vous recroiser! 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Anne des Ocreries : Voilà! Bravo! C'est exactement ça! Tu as tout compris!

En abordant cette série avec cette attitude, tu devrais passer de bons moments de lecture!
Rédigé par pgluneau le lundi 26 juillet 2021 à 12:00


@ Colin : Je suis heureux de constater que je ne suis pas le seul à être un peu resté sur ma faim!

Et merci de porter à mon attention la parution de cette nouvelle série, Idéfix et les irréductibles. J'ai vu de nombreuses bandes-annonces du dessin animé éponyme, mais je ne savais pas qu'une série d'albums allait sortir en parallèle... et encore moins que le talentueux Fenech allait être de la partie!

Donc, oui, comme tu dis, espérons que ce sympathique bonhomme revienne nous voir! ;^)
Rédigé par pgluneau le lundi 26 juillet 2021 à 11:57


Allez, même si c'est moyen selon toi, ça me tente, ne serait-ce que pour le côté " pas prise de tête ".
Rédigé par anne des ocreries le lundi 19 juillet 2021 à 6:13


J'ai eu le même sentiment que toi en me procurant les 2 albums suite à la visite de M Fenech au Salon du livre de Montréal. N'étant plus dans ma puberté depuis longtemps, j'ai tout de même eu un peu plus de sourire que toi, mais sans plus. Heureusement que son talent rehausse la qualité des albums (et de ton album dédicacé avec le Samouraï). En espérant que ce sympathique dessinateur reviendra au Québec pour la promotion de la BD d'Idéfix et les irréductibles.
Rédigé par Colin le dimanche 18 juillet 2021 à 19:49




Dernièrement, j'ai lu... Pilo
#01- Pilo
07 novembre 2021

Trappeurs de rien
#01- Caribou
16 octobre 2021

Crimes à la ferme!
#01- l'Affaire de l'oeuf disparu
05 septembre 2021

Tosca des bois
#01- Jeunes filles, chevaliers, hors-la-loi et ménestrels
05 août 2021

Musée des Bozarts
#01- Impressionnants impressionnistes
27 juillet 2021

Ma dernière chronique 12e année, l'année Covid (bah quin!?)
01 juillet 2021

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique médiéval Héros animalier Historique Hommage Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Makayla, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Michel, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Frankie, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Eric, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Eric, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin