Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#03- Saison 3 - le Garçon qui ne voulait pas être une fille
#03- SAISON 3 - LE GARÇON QUI NE VOULAIT PAS ÊTRE UNE FILLE
Scénariste(s) : Nicolas BARRAL
Dessinateur(s) : Olivier TaDUC
Éditions : Dupuis
Collection : X
Série : Mon pépé est un fantôme
Année : 2010     Nb. pages : 56
Style(s) narratif(s) : Courts récits, à suivre
Genre(s) : Quotidien, Humour tendre, Humour fantaisiste, Récit psychologique
Appréciation : 5 / 6
Sans contrefaçon, je suis un garçon
Écrit le mardi 10 janvier 2012 par PG Luneau

Avec un sous-titre comme le Garçon qui ne voulait pas être une fille, on est tout de suite à même de constater que ce troisième tome de Mon pépé est un fantôme goûtera aussi bon que les deux premiers!!

 

Oui, on nous l’avait presque présenté sur un plateau d’argent, à la fin du tome #2 : Napoléon trouve sa Joséphine!... Mais comment faire pour l’approcher? Pour lui démontrer l’intérêt qu’on lui porte? Pour faire face aux moqueries des autres, béotiens ignares qui n’ont jamais connu l’amour?? C’est à toutes ces préoccupations, bien légitimes quand on est pré-pubère, que ce troisième tome nous convie, probablement les préoccupations les plus universelles qui soient! Souvenez-vous : c’était quelque chose, ces papillons qu’on ne savait pas trop comment gérer mais dont on ne voulait surtout pas parler à nos parents! Alors, imaginez si vous aviez eu, comme Napoléon, le fantôme de votre grand-père à vos côtés… en permanence!! L’angoisse!!

 

Napoléon trouvera une façon inhabituelle et un brin audacieuse pour se rapprocher de sa douce : il se liera d’amitié avec Noël, le fluet rejeté des garçons à cause de ses centres d’intérêts jugés trop féminins par la gang de gars! Noël réussira même à convaincre Nap de s’inscrire à des cours de ballet!!! Si c’est un excellent moyen d’attirer l’attention de la belle Joséphine, c’en est aussi un très bon pour perdre toute crédibilité aux yeux de ses copains, qui n’hésiteront pas à remettre sa masculinité en question!

 

Comme vous pouvez le constater, avec cette nouvelle tangente vers les choses de l’amour, les gags de Mon pépé est un fantôme se rapprochent énormément de ceux que Cauvin et Laudec nous servent depuis des lustres avec leur Cédric, éperdument obnubilé par sa belle Chen… mais il faut compter ici avec le regard joyeusement plus moderne et l’écriture bigrement plus judicieuse, qui fait mouche à tous coups, de Nicolas Barral! Sur ce point, on est loin de l’humour gentiment vieillot de Cauvin! Barral n’hésite pas à creuser, à jouer dans la psyché de ses personnages et de leur faire exprimer leurs troubles profonds… mais toujours avec humour! Il semble même prendre un malin plaisir à s’attaquer à tous ces thèmes sous un angle discrètement mais résolument psychologique!

 

À ce propos, les éditions Dupuis ont décidé, pour ce tome, de pousser la note encore plus loin en demandant à un vrai pédopsychiatre de se prononcer, dans un supplément de sept pages, sur les diverses solutions apportées par le scénariste face aux différents problèmes survolés depuis le début de la série! Force est de constater que Barral a un instinct généralement assez juste! D’ailleurs, comme le précise le spécialiste, en exergue de l’album, le simple fait d’aborder ces situations, subtilement, sur un ton humoristique mais résolument respectueux, ça a déjà le grand mérite de rassurer le jeune lecteur concerné, qui se sentira automatiquement moins isolé, sachant que d’autres vivent aussi le même problème que lui!

 

Ne serait-ce que pour cette raison, cette série est devenue à mes yeux un must, qui devrait se retrouver dans toutes les bibliothèques scolaires ou toutes les classes du primaire. Personnellement, je suis maintenant vendu! Et encore bravo, messieurs!

 

P.S. : Je viens de découvrir que c’est cet album qui a gagné le Bédélys du meilleur album pour la jeunesse, en 2011!! Il n’y a pas à dire, cette distinction toute québécoise est amplement méritée!!

 

 

À lire aussi : ma critique du tome #1.

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • la couverture, d’une blancheur épurée. Avec son héros (sous fini pelliculé!) dans une pause assez surprenante et son étonnant sous-titre, elle est intrigante à souhait!

 

  • la qualité de l’humour. Les séries de jeux de mots, principalement au centre équestre, avec les allégories sur les bonbons et les expressions à teneur chevaline, sont particulièrement bien envoyées!

 

  • les thèmes exploités. Outre l’amour, qui rappelle peut-être un peu trop les émois de Cédric, Barral aborde encore des thèmes originaux et délicats, comme la peur de la mort, l’identité sexuelle, les stéréotypes… et même les sentiments amoureux entre deux jeunes garçons!! Wow! Quelle audace! Et il le fait avec justesse et une efficace pointe d’humour, sensible et tendre! Génial!

 

  • le dossier spécial pour les parents, où un pédopsychiatre se prononce sur les différentes problématiques abordées à ce jour dans les trois premiers tomes de la série. Ses conseils sont simples et concis. Ils nous permettent en plus de constater de toute la richesse de la série, ne serait-ce qu’en dressant la liste de toutes ces thématiques : la maladie, la vieillesse et la perte d’un proche, la désillusion face aux modèles parentaux, le divorce et les nouveaux conjoints, le regard d’autrui, la zoothérapie, la peur face à une opération, l’identité sexuelle… et les premiers émois amoureux, bien sûr! Avec une telle feuille de route, j’ai bien hâte de voir ce que les prochains tomes vont nous réserver!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • le choix de couleur pour la typographie, dans le dossier spécial. Les éditeurs ont décidé que les textes explicatifs des diverses problématiques seraient en… lilas!! Sur fond blanc, on ne peut pas dire que ce soit des plus contrastants!!

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Arsenul : Je crois que cette série devrait te plaire, en bon éducateur que tu es! Et pour ce qui est de ma PAL, je crois que j'aime mieux ne pas trop savoir le nombre de pages qu'elle renferme... Car un peu plus de 1400 albums, avec une moyenne de 48 pages chacun, ça fait beaucoup, beaucoup, beaucoup!! Bonne lecture de briques!
Rédigé par PG Luneau le samedi 14 janvier 2012 à 10:36


Je me rappelle de ta première chronique sur cette série que je ne connais pas du tout. Décidément, il faudra que je m'y mettre. Bonne idée les 7 pages en bonus de la pédo, c'est tout de même un sujet qui pourrait, pour certains, être délicat. Par contre, de mon côtéje ne suis pas habitué avec les PAL, je passerai donc à travers la mienne avant. Elle contient Habibi et Astérios polyps, donc près de 1000 pages juste pour ces deux là.
Rédigé par Arsenul le vendredi 13 janvier 2012 à 10:10




Dernièrement, j'ai lu... Death note
#05- Page blanche
24 juin 2017

Démons d'Alexia
#07- Chair humaine
07 mai 2017

Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul 73, sur Duel de génies...

anne des ocreries, sur Duel de génies...

Arsenul, sur Pourquoi j'aime la BD???

Philippe lavigueur, sur Huis clos parmi les furets carnivores

anne des ocreries, sur Huis clos parmi les furets carnivores

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin