Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#04- Paloma mi amor
#04- PALOMA MI AMOR
Scénariste(s) : Michel VIAU
Dessinateur(s) : Ghyslain DUGUAY
Éditions : Éditions du Tiroir
Collection : X
Série : MacGuffin et Alan Smithee
Année : 2021     Nb. pages : 64
Style(s) narratif(s) : Récit complet
Genre(s) : Aventure policière, Historique, Hommage, Humour
Appréciation : 5 / 6
Encore un délice à saveur sixties!
Écrit le jeudi 05 janvier 2023 par PG Luneau

Tome lu : #04- Paloma mi amor

 

C'est quoi?

Avec Paloma mi amor, on retrouve bien sûr nos deux agents favoris du S6, soit MacGuffin, la superbe Écossaise au caractère sanguin, et Alan Smithee, le Français passionné de citations latines. Mais la particularité non négligeable de cette nouvelle aventure, c'est qu'ils sont tous deux sous les ordres directs du toujours aussi pataud et malchanceux Morisset, leur habituel bras droit!!

Si Mère-Grand, la cheffe du S6, a décidé de placer son incompétent de petit-fils à la tête de l'opération, c'est qu'il avait, qui l'eût-cru, des compétences insoupçonnées... en colombophilie!?!

En effet, les États-Unis sont aux prises avec des vols de pigeons voyageurs... des vols, dans le sens de kidnapping!?! C'est une quinzaine de ces oiseaux, tous gagnants de divers championnats régionaux, qui ont mystérieusement disparu! Mais qui peut bien s'en prendre à de tels volatiles et, surtout, pourquoi??

C'est ce que le fabuleux duo devra découvrir, malgré les gaffes incessantes de leur chef de mission imposé!

 

C'est comment?

Après un départ un peu lent, dans un environnement qui ne m'attire pas du tout (les bayous louisianais, pour ne pas les nommer), le récit prend son plein envol (à l'instar des pauvres pigeons du titre!) vers la p.15.

Comme toujours, on se retrouve dans des ambiances sorties tout droit des séries des glorieuses sixties, telles le Saint, Amicalement vôtre, Mission : Impossible ou Chapeau melon et bottes de cuir. Michel Viau, le scénariste, nous tricote encore ici un récit où les méchants (tous communistes, comme de bien entendu!) réservent des tours bien cruels à nos amis qui, eux, réussiront acrobaties et exploits hors du commun pour en venir à bout!

Mais le réel sel qui vient rehausser ces intrigues classiques (rappelant aussi les premiers James Bond, qui datent de la même époque) provient bien sûr des nombreuses touches humoristiques, presque toujours causées par le désopilant Morisset! Quel charmant empoté! Me croiriez-vous si je vous dévoilais qu'il commence même, entre deux ou trois bourdes, à tirer son épingle du jeu (à sa grande surprise, semble-t-il!)?

Ensemble, MacGuf, Smithee et lui se dépenseront sans compter, en sautant dans le vide, en défonçant portes et fenêtres et en plongeant parmi les requins! Ils retrouveront même de vieilles connaissances, tant chez leurs alliés que chez leurs sempiternels ennemis, le tout sous les pinceaux du toujours aussi efficace Ghyslain Duguay, dont la ligne claire me rappelle parfois celles de Lambil (dans ses belles années) ou de Tillieux.

Bref, c'est un quatrième opus fort intéressant qui se greffe aux aventures déjà très rocambolesques de MacGuffin & Alan Smithee, une série tout public qui ravira tous les lecteurs et lectrices, dès 11 ans.

 

Mes bémols

  • la couverture, un peu banale. Ghyslain nous a habitués à plus d'opulence! Bien sûr, la maquette de couverture (que j'adore, ceci dit!) mise en place depuis que la série est aux éditions du Tiroir demande une plus grande sobriété que ce qu'on nous offrait du temps de chez Perro éditeur. Mais il me semble que le dessin choisi n'est pas vraiment en lien avec aucun moment-clé de l'aventure. C'est une belle illustration, mais un peu trop passe-partout à mon goût...

 

  • l'univers des bayous de la Louisiane. Comme je le disais plus haut, c'est un des endroits de la planète qui m'attire le moins! Heureusement, l'épisode qui s'y déroule ne dure que 7 ou 8 planches... et se termine de façon grandiose, digne de la fougueuse MacGuffin!

 

  • une coquille. À la p.42, il semble qu'on ait oublié d'inscrire la date! En effet, contrairement aux 18 autres fois où on nous indique la date en précisant le jour, le mois et l'année, cette fois-là, il n'est inscrit qu' «octobre 1967...» Puisque tout l'album se déroule entre septembre et octobre de cette glorieuse année, il aurait fallu préciser le jour. (Par ailleurs, j'ai été très heureux d'apprendre que, le jour exact de ma naissance, MacGuffin et Smithee se trouvaient quelque part entre Venise et le mont Ridnitsohkka, en Finlande!! ;^D) !

 

 

Les plus grandes forces de cette BD

  • Un scénario solide et intelligent, structuré de manière à le rendre haletant! J'ai bien aimé retrouver nos héros dans l'espace (comme James Bond!!), puis le fait que l'attaque finale se joue sur plusieurs fronts différents, présentés en alternance... Et que dire de l'épilogue, qui nous oblige à revoir la mort de l'une des personnalités-phares de la fin du XXe siècle sous un nouvel angle!... Excellent flash, Michel!

 

  • Un humour intégré intelligemment. En fait, Michel et Ghyslain officient à la parfaite limite de l'hommage et de la parodie! Les gags sont drôles et assumés, mais pas au détriment de l'efficacité du scénario, de l'aventure. Quand Morisset n'en est pas l'instigateur, il en est le dindon de la farce! Mais pas que! La dichotomie entre les deux principaux agents est souvent, elle aussi, vectrice d'humour (comme quand on entre dans la chambre d'hôtel de MacGuffin!), de même que les nombreux clins d'œil à la culture de l'époque: choix musicaux ou caméo de personnages de série télé, comme Gilligan et son capitaine, ou Ricardo Montalban et son cher Tatoo, de l'Île fantastique!...

 

  • Le retour d'anciens personnages ayant figurés dans les albums précédents. On peut même dire, ma foi, que certains d'entre eux accèdent au rang de personnages récurrents! C'est le cas des deux méchants, Bröski et Valdèz, ainsi que de Penny Lane, qui se révèle une excellente complice... mais qui contribue à épicer le scénario, en lui ajoutant un intéressant soupçon de rivalité féminine! J'adore! ;^)

 

 

Le petit plus

Bon, d'accord, je vous l'avoue : je suis un fan fini! De la série, du scénariste ET du dessinateur. Mais je vous jure que je fais tout ce que je peux pour rester le plus objectif possible... Si bien que j'ai été récompensé!!!

Michel et Ghyslain m'ont, en effet, demandé de lire le tome à venir, le 5e de la série, alors qu'il n'était même pas encore fini de dessiner!!! Eh oui, j'ai eu cet incroyable privilège! Et j'ai eu le mandat de commenter, de donner mon opinion sur tout... et de soulever les petites bêtes noires que j'arrive si souvent à déceler!

Ça a été un honneur. J'arrive à peine à le réaliser, encore à ce jour : deux de mes idoles qui me demandent de ratisser leur travail pour les aider à peaufiner!

Bien évidemment, je suis tenu au secret professionnel, et je ne vous dirai rien du contenu à venir... sauf peut-être que c'est, à mon avis, le plus intéressant de la série!

Et que c'est peut-être dû au fait que l'intrigue se trouve plus cantonnée à un seul lieu... et qu'il s'agit d'un lieu très cher à mon cœur (!?!).

Mais j'en dis déjà trop. Vous découvrirez tout ça en lisant le tome #5 qui s'appellera... Bah non, ça non plus, je ne vous le dirai pas!!

Bonne attente!! ;^D

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Colin : Ha ha! Elle est bien bonne!

Merci de ces bons mots pour ma Lucarne!

Tu es un fidèle lecteur (et un compère de salon!) très apprécié, Colin!
Rédigé par pgluneau le vendredi 27 janvier 2023 à 15:39


Une autre belle critique et en plus d'auteurs de chez nous. Je suis bien content pour toi que tu es la reconnaissance que tu mérites après toutes ces années de lucarne. Ils ont mis la main sur un as.

Une troisième chaise lors des festivals pour la promotion du tome 5?
Rédigé par Colin le vendredi 06 janvier 2023 à 20:01


@ Jean Milette : Merci, Jean! C'est vraiment gentil à toi! Et, en passant, bonne année à toi et à tes proches! Au plaisir de se recroiser en dédicaces (peut-être à Québec?).
Rédigé par pgluneau le vendredi 06 janvier 2023 à 8:57


@ Dany Arsenault : QUOI??!! Tu n'as pas encore lu les MacGuffin et Alan Smithee??! Heureux homme! Tu as beaux albums pour te délecter pendant des heures! Allez, plonge! Et, comme le dit si bien Joe Dassin : «Vas-y de confiance, c'est moi qui t'envoie»!
Rédigé par pgluneau le vendredi 06 janvier 2023 à 8:54


@ Ghyslain Duguay : Merci à toi, Ghyslain, pour tous tes supers albums et pour l'opportunité que vous m'avez offert, Michel et toi!

Et puis, il faut te donner ce qui te revient : elle est peut-être moins punchée, cette couverture, mais la voiture est bigrement bien dessinée, dans les moindres détails! ;^)
Rédigé par pgluneau le vendredi 06 janvier 2023 à 8:52


Jolie critique.
J'ai tendance à lire ces livres trop rapidement, je devrai m'y mettre plus attentivement.
Être invité par les auteurs à critiquer le scénario : félicitations.
Cela dit, avec tes 500 critiques, tu as su démontrer la pertinence de tes observations.
Rédigé par Jean Milette le jeudi 05 janvier 2023 à 17:09


Intéressant. Des auteurs québécois que je n’ai pas lu. C’est tentant. Surtout après ton
Billet.
Rédigé par Dany Arsenault le jeudi 05 janvier 2023 à 17:09


Merci pour ces bons mots Pierre-Greg. Et oui, je te donnes raison pour la couverture. :)
Rédigé par Guyslain Duguay le jeudi 05 janvier 2023 à 14:45


@ Anne des Ocreries : Alors on est deux!! J'espère que tu as facilement accès à leurs albums, de ton patelin français, dis??
Rédigé par pgluneau le jeudi 05 janvier 2023 à 12:57


Aaaaah, eux j'adoooore ! ^^
Rédigé par anne des ocreries le jeudi 05 janvier 2023 à 10:09




Dernièrement, j'ai lu... Abby & Walton
Abby & Walton
30 janvier 2023

MacGuffin et Alan Smithee
#04- Paloma mi amor
05 janvier 2023

Iroquois
Iroquois
23 décembre 2022

4life
#01- Crépuscule
05 novembre 2022

Mandarine, une semaine sur deux
#01- Une semaine sur deux
05 septembre 2022

Ma dernière chronique 13e année, une maigrichonne année post-Covid, toute en jeunesse...
06 juillet 2022

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique médiéval Héros animalier Historique Hommage Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Darwin, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Chase, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Keith, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Bill, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Steven, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin