Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#02 - Feuille
#02 - FEUILLE
Scénariste(s) : José ROBLEDO
Dessinateur(s) : Marcial TOLEDANO
Éditions : Dargaud
Collection : X
Série : Ken games
Année : 2009     Nb. pages : 48
Style(s) narratif(s) : Récit à suivre (2/3)
Genre(s) : Récit psychologique, Thriller, Drame sportif
Appréciation : 3.5 / 6
On parie que vous ne jouez pas à leur niveau??
Écrit le jeudi 02 février 2012 par PG Luneau

Vous aurez peut-être remarqué que j’ai critiqué, il y a quelques jours, les tomes #2 et 3 de la série l’Ordre des Dragons, série que j’avais débutée il y a belle lurette? Et bien dans la lignée des «courtes séries débutées il y a longtemps que j’ai enfin décidé de finir», voici (ou plutôt revoici!) Ken games!

 

Comme même les plus fidèles d’entre vous ne se rappelleront certainement plus que j’ai critiqué le premier tome  en janvier 2010, j’y irai d’une petite piqûre de rappel :

 

Ken Games, c’est Pierre, Anne et TJ (pour Thierry-Jean), trois amis qui se mentent mutuellement, de peur de décevoir les autres. Le tome #1  nous présentait le quotidien de ces trois menteurs chroniques, en se centrant particulièrement sur Pierre, un brillant étudiant en mathématique pure qui était secrètement devenu boxeur dans les petites ligues amateurs, question de trouver du fric pour subvenir aux soins que la maladie de son père exigeait. Avec sa carrure de réfrigérateur et son génie en analyse et statistique, Pierre gravissait rapidement les échelons et s’apprêtait à accéder à un niveau plus sérieux, sans que son meilleur (et unique!) ami, TJ, n’en sache rien!

 

Maintenant, le tome #2 se concentre surtout sur le dit TJ, ancien étudiant en maths qui travaille maintenant dans une banque… C’est du moins ce qu’il affirme à sa copine, Anne, et à Pierre, son meilleur pote. Mais dans les faits, sitôt qu’il descend de sa voiture, en face de la banque, TJ bifurque et se dirige dans un immeuble voisin pour y passer la journée à se remplir les poches en tant que joueur de poker professionnel! De son côté aussi, les choses se passent assez bien… quand il ne se fait pas ramasser par les gorilles de certains de ses partenaires de jeu, plus sensibles, qui acceptent moins bien d’avoir été détroussés!! TJ se laisse même aller à participer à un important tournois international! Il y affrontera quelques fins renards de la vieille école mais aussi plusieurs jeunes recrues fraîchement émoulues de l’univers du jeu en ligne...

 

Pour ce qui est d’Anne, la copine de Thierry-Jean, prétendument enseignante auprès des jeunes gamins, elle continue à exercer son véritable «métier», le plus improbable de tous pour un petit bout de femme minuscule : tueuse à gages!! Elle aussi, elle le fait à l’insu de son copain… mais son dangereux style de vie la rattrapera sûrement… et encore plus dans le troisième et dernier tome, qui lui sera consacré!

 

Après la présentation du petit monde des trois protagonistes dans le tome #1, monsieur Robledo passe maintenant à la vitesse supérieure, en nous exposant les liens qui les uniront tous trois, pour leur plus grand malheur! En effet, quoi d’autre que la mafia pouvait servir de point focal à un boxeur, un joueur invétéré et une tueuse à gages?!? Mais qui dit mafia dit : «Surveille tes arrières!!» En effet, ces gars-là entendent rarement à rire, et ne se laissent pas facilement impressionner par des entourloupettes de bas étages!

 

Radicalement bourré de testostérone, ce récit viril, avec quelques pétarades dignes des films de Vince Diesel, est un bon mélange de réflexion, de suspense, de tueries et de remises en question. Le sang gicle de partout, mais les protagonistes, souvent désabusés ou cyniques, s’interrogent aussi avec beaucoup de sérieux. Dans le genre (qui n’en est pas un que j’apprécie particulièrement), cet album m’apparaît excellent… si on accepte que les fils unissant les vies secrètes des trois personnages principaux soient tissés si serrés, même à leur insu! Mais si on est prêts à croire aux excès hollywoodiens comme ceux qui pullulent dans les films comme Missions : impossibles V ou Rapides et dangereux XXXII, que je trouve personnellement risibles, on peut bien laisser une chance à Pierre, TJ et Anne de la jouer, leur partie de «roche-papier-ciseaux»!! Surtout que, visuellement, l’album est d’une impressionnante impeccabilité!

 

Un album intéressant, mais à réserver aux quinze ou seize ans et plus.

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • le dessin de Marcial Toledano, toujours aussi raffiné et précis. Il se dégage de ses traits fins une clarté impressionnante! On sent que ce jeune dessinateur possède une maîtrise parfaite de ses outils de travail!

 

  • les couleurs et les nombreux effets de transparence. Déjà présents dans le tome #1, lors des matchs de boxe au cours desquels on voyait les analyses statistiques de Pierre en surimpression sur ses adversaires, on rajoute cette fois-ci les prédictions de TJ face aux cartes cachées des autres joueurs, qu’il semble voir, comme flottant juste devant leurs yeux! Puis les numéros décroissants de ses papiers à rouler, méthode très originale de nous aider à mieux saisir les quelques petits retours en arrière que le scénariste a mis en scène. Finalement, les teintes dominantes des différents lieux visités sont très judicieusement choisies, et nous aident, ici encore, à bien comprendre si on est revenus avec Anne ou avec TJ, à la fin d’une séquence avec Pierre, par exemple.

 

  • le découpage, tant celui des planches que celui du récit! J’adore la façon dont les cases sont agencées, à chaque fois qu’un combat de boxe débute : elles deviennent tout étirées, bancales ou éclatées, selon les circonstances! De plus, la narration est souvent subdivisée en contre-points montrés en parallèle, mais le tout est magnifiquement  orchestré : tout reste clair et bien lisible, grâce notamment à l’intelligent usage de teintes dominantes pour chacun des héros, comme je disais plus haut. La partie de poker finale, aux pages 40 et 41, offre un damier à entrecroisé particulièrement agréable à l’œil. Bravo, monsieur Toledano!

 

  • les diverses réflexions sur l’évolution des styles de joueurs, au poker. On nous fait réaliser que la prolifération du jeu en ligne à amener un changement radical de la clientèle des tables de jeu. Aux joueurs imperturbables classiques s’ajoutent maintenant plusieurs très jeunes joueurs, ferrés en statistiques, en maths et en informatiques, particulièrement redoutables et imprévisibles. L’incursion dans cet univers, dont je ne connaissais à peu près rien, n’a pas été dénuée d’intérêt!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • c’est vraiment très sanglant. Très très même! À ne pas mettre entre les mains de trop jeunes enfants.

 

  • les coïncidences qui réuniront les trois menteurs. Déjà, suite au tome #1, je trouvais que d’avoir TROIS amis menteurs, c’était poussé fort la note. Maintenant que le scénariste s’enligne pour qu’ils se retrouvent tous les trois coincés dans le même coin, par les mêmes malfrats, mais par trois chemins différents, ça commence à faire beaucoup trop arrangé avec le gars des vues!!

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Arsenul : C'est vrai que le dessin de Toledano est vraiment époustouflant! Et pour ce qui est des coïncidences, j'aurais tendance à te dire qu'au point où on est rendu... Mais tu piques ma curiosité! J'ai hâte de voir ce qu'ils pourront trouver de pire, ou de plus difficilement improbable!!??
Pour ce qui est de Rapide et dangereux, je m'excuse de la méprise : j'ai confondu avec Rambo!! ;-)
Rédigé par PG Luneau le jeudi 02 février 2012 à 22:59


Lire ta chronique me rappelle de bons souvenirs de lecture. Moi aussi j'ai aimé la vision nouvelle du poker. Et les dessins, il est vraiment solide ce jeune. Les pages de garde sont tellement belles.
Peut-être ne devrais-tu pas lire le tome 3... Côté coincidence, on pousse vraiment fort. les seuls points négatifs entendus de cette série concerne la fin qui est trop... Bof, lis là donc!
En passant, je tiens à souligner que Rapides et dangereux ne sont rendu qu'au XXXI, faut pas exagérer quand même!
Rédigé par Arsenul le jeudi 02 février 2012 à 21:53




Dernièrement, j'ai lu... Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Testament du capitaine Crown
#01- Cinq enfants de putain
02 avril 2017

Boule à zéro
#01- Petit coeur chômeur
26 mars 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Eric the Tiger, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Dure, dure, la vie de jeune adolescente?? Pas que!!...

anne des ocreries, sur Candy chez Oliver Twist!

anne des ocreries, sur Rapaces, violents et roublards au cube... des vrais pirates, comme on les aime!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin