Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- l'Ombre qui tue
#01- L'OMBRE QUI TUE
Scénariste(s) : Pierre Fournier dit MAKYO, Serge LE TENDRE, Alain DODIER
Dessinateur(s) : Alain DODIER
Éditions : Dupuis
Collection : Repérages Dupuis
Série : Jérôme K. Jérôme Bloche
Année : 1985     Nb. pages : 48
Style(s) narratif(s) : Récits complets
Genre(s) : Aventure policière, Humour
Appréciation : 4.5 / 6
Des perles d'enquêtes, menées par l'adulescent le plus charmant du 9e art!
Écrit le jeudi 11 mai 2023 par PG Luneau

Tomes lus : #01- l'Ombre qui tue (Scén. : MAKYO & LE TENDRE)

#02- les Êtres de papier (Scén. MAKYO & LE TENDRE, Coll. X, 1983 (1989), 5/6)

#03- À la vie, à la mort (Scén. : MAKYO, 1984 (1998), 4,5/6)

#04- Passé recomposé (Scén. : DODIER, Coll. X, 1986 (1997), 5/6)

 

Pour honorer ma 600e critique, je poursuis la tradition et vous présente un classique qui dure depuis bientôt 40 ans : Jérôme K. Jérôme Bloche! Je suis très heureux de faire d'une pierre deux coups en enrichissant dans la foulée la lettre J de mes archives, qui en avait bien besoin! D'une pierre trois coups, même, car j'ai en plus le grand plaisir de renouer avec ce vieil ami que je n'avais pas côtoyé depuis des lustres!

C'est quoi?

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Jérôme K. Jérôme Bloche est (à peine!) un adulte dans la jeune vingtaine (le portrait même de l'adulescent!) qui est devenu détective en suivant des cours par correspondance! Dans son appartement miteux, qui prend l'eau de toutes parts à la moindre ondée, il reçoit les appels ou les lettres de ses futurs clients, se laisse entraîner dans leurs histoires (toujours originales, mystérieuses et emberlificotées à souhait), mais finit toujours, à force d'ingéniosité, d'observation ou d'idées lumineuses, par les résoudre avec brio.

Que ce soit de découvrir l'identité d'un assassin en série qui utilise la sarbacane (!? t.#1- l'Ombre qui tue), de comprendre la dynamique qui lie les membres d'une riche famille aux allures de personnages de roman policier à la Agatha Christie (t.#2- les Êtres de papier), de contrecarrer les manœuvres d'un maître chanteur qui ordonne aux riches de donner aux pauvres (t.#3- À la vie, à la mort) ou de démystifier le retour d'un homme mort une quarantaine d'années plus tôt (t.#4- le Passée recomposé), rien n'est à l'épreuve de notre charmant petit Jérôme!

C'est comment?

Dans le genre «récit policier qui ne se prend pas la tête», cette série est merveilleuse! Et attention! Je ne veux pas dire par là que les intrigues sont simplistes! Ce serait même plutôt le contraire !? C'est en fait le héros qui ne se prend pas la tête : il mène ses enquêtes à grands coups de méninges, et non pas à coups de poings ou de révolver! Car on est dans des récits de type who-done-it, très loin des complots internationaux ou des guerres de gangs! Jérôme fait plus souvent de la filature et de la surveillance passive que des arrestations musclées ou des fusillades à la Tarantino! ;^)

Toujours à cheval sur son sempiternel Solex (un genre d'hybride entre un vélo et une mobylette, l'ancêtre des vélos assistés, quoi !?), Jérôme se prend pour son idole, Humphrey Bogart... même s'il n'arrive qu'à avoir l'air d'un Columbo couetté et débraillé! Et c'est ce qui fait son charme!

En effet, malgré tous ses petits défauts (il est gaffeur, gourmand, naïf, pas très athlétique... et grand dormeur!), on ne peut que tomber en amour avec ce charmant garçon, tout comme l'a fait Babette, son amie d'enfance qui a le béguin pour lui... même s'il ne s'en rend pas encore tout à fait compte! D'autant plus qu'il a un humour de feu, ce Jérôme, et qu'il sait prendre la vie avec une insouciance digne de son jeune âge, mais qui contraste agréablement avec le style de vie qu'il mène.

Si les deux premiers tomes ont été écrit par Le Tendre et Makyo, il est à noter que Le Tendre à abandonner le bateau dès le tome #3, que Makyo a écrit seul (dans un style flirtant un peu avec la science fictive... ce qui m'a un peu moins plu). Puis, à partir du tome #4, c'est Dodier, l'illustrateur du départ, qui poursuit la série en restant seul maître à bord, tant au scénario qu'au dessin... Et ce, depuis maintenant 25 tomes!!

Quel plaisir de savoir qu'il me reste encore tant d'aventures à (re)découvrir avec mon adorable Jérôme!

 

Mes bémols

 

  • le travail d'édition. Bon, mes tomes sont assez vieux, ils ont été réédités de nombreuses fois depuis, avec, j'espère, un re-travail des formats et couleurs, sur du meilleur papier! Car en ce qui me concerne, ces éditions de la fin des années '90 sont pathétiques! D'abord, les planches des 9 premières pages mon tome #1 sont minuscules, perdues dans une inutile bordure de 3 ou 4 cm. Pourquoi ne pas les avoir agrandies pour qu'elles deviennent conforme au reste? Puis, de manière générale, les couleurs sont fades et délavées ou trop uniformes, en à-plat, sans nuance... La Bretagne sous la pluie et le brouillard, dans le tome #4, est déjà assez fade comme ça, pas besoin d'en rajouter! ;^) Bref, Dupuis est très décevant, sur ce coup-là.

 

  • le dessin du jeune Dodier. Le fait est que je connais la qualité du travail de l'artiste sur les tomes actuels, et je sais que c'est un excellent dessinateur. Toutefois, force est de constater que ces premiers tomes souffrent de certaines lacunes : les lignes sont parfois sèches, les vignettes, souvent trop sombres et quelquefois illisibles (comme au centre de la première planche du tome #3). Avec le recul, on peut peut-être parler d'immaturité graphique?

 

  • la surabondance de texte. De manière générale, c'est très verbeux, surtout lors des finales, lorsque vient le temps des explications tant attendues. Tous les tomes y passent, mais c'est particulièrement marquant dans le tome #4, où les vignettes des dernières pages semblent perdues dans un océan de gribouillis tout serrés!

 

  • une incohérence importante. Dans le tome #1 (et sans vouloir rien divulgâcher), quand vous découvrirez l'identité de l'assassin, vous viendrez m'expliquer comment cet individu fait pour gambader allégrement sur les toits !?

 

Les plus grandes forces de cette BD

 

  • l'originalité des intrigues. C'est fascinant de voir à quel point Le Tendre, Makyo et Dodier ont été capable de pondre des scénarii riches et différents! Cette idée de cours de détectives dans le tome #1, ou celle de redresseur de torts dans le #3, wow! Le scénario du #4 est supersolide... Et j'ai eu un coup de cœur pour l'étrange famille «de papier» du #2 : un romancier qui met en scène ses idées de romans pour tester leur validité, c'est brillant!

 

  • la belle variété de plans. Dodier est assez habile pour nous étonner par l'angle sous lequel il nous présente ses vignettes (par exemple, via le reflet d'une flaque d'eau, à la p.23 du premier tome!). Ses efforts pour dynamiser ses planches et éviter le traditionnel gaufrier sont fort louables.

 

  • la multiplicité des péripéties. Les enquêtes, bien que tout en douceur, restent bien dynamiques (avec explosions ou revirements de situation, par exemple). Mais j'ai adoré que l'on dynamise même les petits détails du quotidien (en nous montrant l'étonnant usage que Jérôme fait de ses chaussettes (t.#3), les vols de bagage ou de Solex dont il est victime ou le fait qu'il s'endort dans sa baignoire!). Tous ces micro-événements contribuent à nous rendre le personnage encore plus crédible... et encore plus attachant!

 

  • les personnages secondaires, tous étonnamment typés. Il y a la grand-mère de Jérôme, qui croit en lui comme pas deux, la femme du docteur (moins paralysée qu'elle en a l'air) ou cet étrange nain (tous dans le t.#3). Mais ma palme d'or va à la vieille gouvernante (t.#2) qui verrouille toujours toutes les portes derrière elle! ;^) Et que dire de la belle Babette!

 

  • l'efficacité des tronches des personnages. C'est, je crois, ce que j'aime le plus du dessin de Dodier! Ses visages sont toujours originaux, drôles ou avec un petit quelque chose de particulier. Même Jérôme, avec son gros nez large, est en soi atypique : il n'a visuellement rien du héros classique! Bravo!

 

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Anne des Ocreries : Anecdote intéressante, et commentaires dithyrambiques qui me donnent envie de lire ce classique! Toi aussi, tu sais donner envie! ;^D

D'autant plus que j'adore l'humour britannique depuis tout jeune, alors que je dégustais les Bennett et Mortimer en me bidonnant! ;^)
Rédigé par pgluneau le vendredi 19 mai 2023 à 10:43


En ce cas, procure-toi vite cet ineffable chef-d'oeuvre de la littérature britannique, et prépare-toi à bien te marrer, avec finesse et élégance, c'est inénarrable de drôlerie ! [ Trois hommes dans un bateau - Jérôme K Jérôme]. Enfin perso, je l'ai lu et relu bien des fois, ce bouquin, quand y fait un temps de chiottes, au coin du feu c'est un très bon moyen d'oublier la sale journée.
Oui, ce n'est expliqué nulle part dans la bédé, mais c'est parce que c'est un auteur ( très oublié aujourd'hui ) qui a beaucoup plu aussi à l'auteur, et un moyen de lui rendre hommage ( j'avais lu ça dans une entrevue pour Spirou, je crois, mais te dire quand...)
Rédigé par anne des ocreries le jeudi 18 mai 2023 à 12:50


@ Anne des Ocreries : Merci pour cette intéressante anecdote : je ne le savais pas, non, et j'avoue que je me posais la question! Car, comme nom, c'est on ne peut plus original! Et ce n'est pas expliqué nulle part, du moins dans aucun des tomes que j'ai lus jusqu'à présent!
Rédigé par pgluneau le vendredi 12 mai 2023 à 14:11


@ Jean Milette : Allez prendre un verre avec un personnage de BD !? Quelle idée intéressante !? J'avoue que ce petit Jérôme serait un candidat de choix... mais je me demande quel serait mon choix définitif? Je devrai y penser!

On se voit au FBDMtl, dans quelques semaines, mon ami!
Rédigé par pgluneau le vendredi 12 mai 2023 à 14:08


@ Dany Arseneault : Merci d'être passé, Dany.

Mais quand tu dis que tu l'as vu, tu parles de Dodier, de Makyo ou de Le Tendre?

En fait, dans tous les cas, ce sont des bonzes que j'adorerais rencontrer! ;^)
Rédigé par pgluneau le vendredi 12 mai 2023 à 14:05


OH ! Lui, J'ADORE ! tu savais que son nom improbable vient d'un écrivain britannique, Jérôme K Jérôme, immortel auteur de " 3 hommes dans un bateau ", livre humoristique qui m'a arraché de vifs éclats de rir quand j'étais ado !?
J'aime beaucoup les aventures de notre détective ici décrit.
Rédigé par anne des ocreries le vendredi 12 mai 2023 à 0:14


Jolie chronique, j'ai aussi beaucoup d'affection pour ce personnage. Les intrigues sont sympathiques, mais c'est surtout au héros qu'on s'attache. Les personnages qui l'entourent sont également intéressants : Babette, la concierge et ce prêtre dont le nom m'échappe. Je me suis souvent dit que si je devais aller prendre une bière avec un personnage de BD, ce serait lui. L'été dernier j'ai acheté un dessin de Jérôme a ton ami Michel Viau.
Rédigé par Jean le jeudi 11 mai 2023 à 12:46


Bien content d’avoir ton avis sur cette série classique. Je l’ai vu en dédicace à Quebec. Il m’avait signé une série de chez poisson pilote.
Rédigé par Dany Arsenault le jeudi 11 mai 2023 à 12:43




Dernièrement, j'ai lu... Rebelles de la Galaxie
Rebelles de la galaxie
26 novembre 2023

Minuscule
#01- Minuscule
09 octobre 2023

Spy x Family
#01- Spy x Family
04 septembre 2023

Mashle
#01- Mash Burnedead et ses muscles d'enfer
22 août 2023

BookSterz
#01- BookSterz
16 août 2023

Ma dernière chronique 14e année : la pré-retraite, c'est chouette! (2e partie)
01 juillet 2023

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique médiéval Héros animalier Historique Hommage Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Russell, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Shirleen, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Micki, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Zachery, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Lowell, sur L'Art... de brillamment intégrer humour et informations!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin