Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#04- Indiana Dom
#04- INDIANA DOM
Scénariste(s) : David Augereau dit DAV
Dessinateur(s) : David Augereau dit DAV
Éditions : Soleil
Collection : MDR:)
Série : Gottferdom studio
Année : 2008     Nb. pages : 48
Style(s) narratif(s) : Récits en quelques planches
Genre(s) : Humour parodique
Appréciation : 3.5 / 6
Pour connaisseurs seulement...
Écrit le lundi 13 juillet 2009 par PG Luneau

Les lecteurs assidus du Lanfeust mag connaissent sûrement le Gottferdom studio. Il s’agit d’un local, dans la provençale ville d’Aix, qu’un petit groupe de copains bédéistes a loué dans le but de l’aménager en studio de création. Autour du grand Arleston (rédacteur en chef du magazine, justement, et créateur, entre autres, de l’incontournable série Lanfeust de Troy et de ses nombreuses séries dérivées), toute une brochette de scénaristes et de dessinateurs a formé, au fil des ans, ce collectif de travail désormais bien connu. Ne citons que Nicolas Keramidias (le dessinateur de Luuna), Manu Nhieu (le créateur de Nocturnes rouges), Alberto Varanda (celui d’Élixirs), Didier Tarquin (avec Arleston sur Lanfeust) ou Jean-Louis Mourier (Trolls de Troy)…

 

Tous s’étant forgé une assez bonne réputation via leurs séries respectives (pré-publiées dans les pages du Lanfeust mag), ces étalons de l’écurie Soleil sont eux-mêmes devenus, grâce aux talents et aux humeurs de leur collègue Dav, des personnages de BD!

 

En effet, depuis quelques années, Dav s’amuse à combler les lecteurs du magazine via de courts récits (4 à 6 pages) ou de plus longs (une vingtaine, paraissant dans ces cas-là en feuilletons), dans lesquels il s’amuse à imaginer ses collègues de travail comme étant les héros des grands «block busters» du moment. Ainsi, au fil des ans, on a pu voir ces illustres créateurs incarner les personnages du Seigneur des anneaux, de Star Wars ou d’Harry Potter…

 

Les éditions Soleil se sont permis de regrouper ces parodies cinématographiques sous le titre des «Aventures du Gottferdom studio». Dans ce quatrième recueil, on a droit à la vision «davienne» des classiques suivants : Shrek, Je suis une légende, le Monde de Narnia, l’Étrange Noël de Monsieur Jack et, donnant son nom au tome, le très célèbre Indiana Jones.

 

Évidemment, toutes ces parodies servent de prétexte pour caricaturer les collègues, et toutes se résument à la même mise en abime : le grand boss Arleston doit faire paraître son magazine. Il veut avoir plus de planches, des planches plus belles, des planches, plus vite… Il harangue ses «employés» et les pousse à produire, produire, produire. Le pauvre Dom Latil, l’adjoint d’Arleston dans la vraie vie, se retrouve toujours dans le rôle du plouc, un peu benêt et empoté, sur qui les problèmes retombent… quand il ne les crée pas lui-même! Ainsi, qu’il soit dans la peau d’un gros monstre vert, du dernier homme sur terre ou de l’archéologue le plus aventureux qui soit, c’est toujours lui le dindon de la farce.

 

Les autres créateurs sont aussi un peu écorchés au passage sur leurs travers ou leurs caractéristiques physiques : la petite taille de Tarquin, la lenteur de production de Varanda, le côté «as-tu vu ma belle gueule?» de Keramidas, l’impressionnante masse capillaire de Mourier… Bref, on assiste à un agréable «rigolons entre copains et payons-nous la gueule de nos tronches»!

 

En effet, cela nous rend ces messieurs bien sympathiques et, pour un aficionado comme moi, ça peut donner l’impression de mieux connaître leur quotidien et de devenir leur pote! Mais pour le lecteur moyen, qui connaît peu les séries produites par Soleil (et encore moins leurs auteurs!), le résultat doit être assez quelconque. Bien sûr, il reste le plaisir de lire des parodies de films… mais comme on assiste toujours à la même trame (qu’on soit au Moyen-âge, dans la jungle birmane ou sur la planète Tatooine, il faut publier le magazine!), je ne suis pas sûr que ça puisse satisfaire des néophytes.

 

Finalement, une amusante série, pour ceux qui s’intéressent un peu aux gens qui travaillent pour les éditions Soleil!

 

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • le gala de remise de statuettes, qui lie la sauce. En effet, plutôt que de simplement aligner les cinq parodies, Dav a eu l’idée d’introduire et de conclure avec une parodie de remise des César, avec présentation des principaux nominés. Les parodies sont donc en fait le visionnement des films en lice! Amusant, surtout que le dit-gala est animé par l’affreux Ghörg, de la série les Forêts d’Opale et par la superbe Luuna, de la série éponyme.

 

  • le fait d’introduire chaque parodie avec une copie de l’affiche du film, en pleine page, est agréable : on peut s’amuser à tenter de reconnaître les différences entre la véritable affiche et celle que Dav nous présente!

 

  • l’adéquation personnages vs créateurs est vraiment bien faite : on arrive très bien à reconnaître autant les auteurs visés que le personnage du film qu’il incarne. Par exemple, dans Dromk, la parodie de Shrek, il est drôle de retrouver Keramidas dans le rôle de l’âne, Pellet dans celui du petit bonhomme de pain d’épice et Arleston dans celui de Pinocchio.

 

  • les couleurs sont belles et les atmosphères de chacun des films parodiés sont très bien rendues. Le tout rappelle les beaux jours de Mad, de Crocs ou des premiers Safarir.

 

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • le tout reste d’un humour un peu hermétique, réservé aux fans du Lanfeust mag.

 

  • les parodies ne sont, évidemment, pas toutes égales. Certaines sont plus drôles, d’autres ont des longueurs ou tourne à vide (celle de Shrek, notamment). Heureusement, de manière générale, les punchs finaux sont assez amusants.

 

  • la parodie de l’étrange Noël de Monsieur Jack est visuellement très réussie, parce que très proche des images du film, mais le scénario est de loin le plus ennuyeux de tous.

Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Yaneck: Comme j'aimerais pouvoir dire que je croise fréquemment des bédéistes «parce que j'habite tout près de chez eux»! Heureusement, j'ai mon bon ami Marsi, qui est sur sa lancée: il a un album complet (Miam miam fléau), plus une contribution au collectif «Partie de pêche» à son actif, avec un roman graphique en préparation. Je te les conseille, d'ailleurs, si tu les trouves à Grenoble.
Pour ce qui est de la belle gueule de Keramidas, je suppose que la gang du studio doit s'amuser à se pousser bien des «inside jokes» pour ensuite les exploiter à outrance dans cette série. Je ne m'imagine pas qu'il faille gober tout ce qu'on trouve dans ces albums, loin de là!!!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 02 janvier 2011 à 20:13


C'est marrant, j'ai rencontré une paire de fois Keramidas, puisque tous deux grenoblois, et le côté beau-gosse, j'ai pas trop vu. Pour le reste, je suis d'accord avec toi, les connaisseurs apprécieront, les autres, je ne suis pas convaincu.
Rédigé par Yaneck le jeudi 30 décembre 2010 à 8:11




Dernièrement, j'ai lu... Death note
#05- Page blanche
24 juin 2017

Démons d'Alexia
#07- Chair humaine
07 mai 2017

Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul 73, sur Duel de génies...

anne des ocreries, sur Duel de génies...

Arsenul, sur Pourquoi j'aime la BD???

Philippe lavigueur, sur Huis clos parmi les furets carnivores

anne des ocreries, sur Huis clos parmi les furets carnivores

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin