Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- Burquette
#01- BURQUETTE
Scénariste(s) : Francis DESHARNAIS
Dessinateur(s) : Francis DESHARNAIS
Éditions : les 400 coups
Collection : Strips
Série : Burquette
Année : 2008     Nb. pages : 84
Style(s) narratif(s) : Strips
Genre(s) : Humour social, Humour songé
Appréciation : 4.5 / 6
Tout ce qu'un petit voile peut changer dans une vie!
Écrit le samedi 08 janvier 2011 par PG Luneau

Qui ne se souvient pas des houleux débats soulevés par le port du kirpan dans les écoles québécoises, ou de celui du niqab ou de la burqa dans les bureaux de votation? En ces années où les diverses sociétés occidentales ont à se prononcer sur toutes ces questions délicates, générées par le choc des cultures, le bédéiste québécois Francis Desharnais a frappé un grand coup, en 2008, quand il a publié, aux 400 coups, son  album intitulé Burquette. Ce n’est pas pour rien que ce petit recueil a récolté tant de prix à sa sortie, dont le prix Réal-Fillion, pour la meilleure première œuvre d’un bédéiste québécois, et le Grand prix de la Ville de Québec.

 

En 183 strips en noir et blanc, Desharnais nous présente les improbables déboires d’Alberte, une jeune adolescente tout ce qu’il y a de plus occidentale, coincée avec un paternel pas mal trop branché philo : il voulait lui faire lire Voltaire alors qu’elle avait encore la couche aux fesses! La lubie actuelle de ce père pas assez ingrat? Obliger sa fille à porter la burqa pendant un an!! C’est qu’il veut tant la libérer de sa frivole superficialité et ainsi briser l’emprise que le culte de l’image a sur elle! Avouons-le, il a trouvé le moyen tout indiqué, même si le port de ce voile intégral, qui ne laisse qu’un petit grillage pour la vue et l’apport d’oxygène, peut sembler radical!

 

Que de belles réflexions on peut avoir en lisant cet amusant bouquin! C’est si fin, si  songé, si décalé qu’on en oublie presque la gravité du propos! Monsieur Desharnais en profite pour nous illustrer plein d’évidences, mais aussi d’intéressants paradoxes et de pertinentes remarques qui pourront ébranler nos âmes bien proprettes, si promptes à juger! En fait, le créateur est fort : parfois, il semble user d’humour bébête… mais quand on y regarde à deux fois, on constate qu’il fait du même coup dans l’ironie ou la critique sociale. Par exemple, la jeune Alberte espère que sa burqa provienne de chez Gap! Et quand un de ses amis réalisera qu’elle a été fabriquée en Chine, ce sera l’esclandre! Le passage de cette «fille voilée» à l’émission de téléréalité l’École des vedettes sera remarqué, malgré le voile (ou à cause de celui-ci?!). Et Alberte trouvera finalement l’amour dans les bras du beau Kâder… mais qu’en dira le père?

 

Pensez à tous les sujets qui trouvent échos dans ces petits gags dessinés en trois cases : la religion, la culture, la morale, les valeurs, la liberté, l’éducation, l’image, la mode, les médias… Desharnais s’amuse à patauger au cœur du débat, avec un humour subtil, qui nous atteint juste là où il faut… mais avec toujours un grand respect, en nous présentant assez équitablement les nombreuses facettes du problème... J’oserais presque dire que son parti pris ne m’est pas apparu si évident à identifier!

 

Bref, un album qui allie intelligence et réel plaisir : une rareté, quoi! En ces années frappées du sceau des accommodements raisonnables, Burquette est l’album tout indiqué pour réfléchir tout en prenant le tout avec un grain de sel!

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • le bel usage de la technique d’estompage. En effet, monsieur Desharnais agrémente ses strips de zones grisâtres plus ou moins définies, apparemment frottées avec les doigts. Ces ombrages rehaussent avantageusement le noir et blanc et la finesse de ses lignes, en leur donnant un peu de relief.

 

  • les quelques crayonnés qui ornent les bas de certaines pages. Ils illustrent certaines transitions entre deux séries de strips. Curieusement, je trouve la douceur de leurs lignes pâlottes et hachurées encore plus intéressante que le dessin plus achevé des strips eux-mêmes!

 

  • tout l’épisode où Alberte fait une fugue pour aller rejoindre sa mère. Ce personnage de féministe qui danse nue pour sensibiliser les autres danseuses du club à «l’importance du respect de leur personne» est très drôle : elle appelle ça de la «danse sociale»! Desharnais n’y va pas de main morte pour faire réagir nos morales endormies!

 

  • l’efficacité de plusieurs très bons gags, dont certains sont hilarants et bien songés. J’ai particulièrement apprécié celui du trampoline, à la page 47!

 

  • l’épisode qui se déroule sur le plateau de l’émission Tout le monde en parle. Les bouilles caricaturales de Dany et de Guy A. sont bien cocasses, surtout le menton proverbial de Guy!

 

  • la fin ouverte. Elle nous laisse supposer qu’Alberte ira vivre officiellement chez sa mère, cette charmante danseuse topless aux visions sociales bien marquées. De fait, le tome #2 est déjà paru. J’ai bien hâte de voir la tournure des événements!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • Alberte, la pauvre ado au père barjot, semble avoir huit ou neuf ans!! J’ai été très étonné lorsqu’on finit par apprendre qu’elle va dans une école secondaire! Avec la taille et la petite bouille qu’elle a, on ne lui donnerait jamais quatorze ou quinze ans!

 

  • tous les personnages ont des têtes d’extraterrestres! Je sais bien que le but de l’artiste n’est pas de faire dans le réalisme, mais tout de même! Et pour les personnages adolescents, c’est encore pire : avec leur look extrême, abondamment orné de tatouages et d’innombrables piercings, ils ont l’air de véritables petits monstres! Y aurait-il un message sous-jacent?

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Monsieur Desharnais: Merci pour ces précisions, je les transfère tout de go à Jérôme, que ça semblait intéresser!
Rédigé par PG Luneau le lundi 17 janvier 2011 à 18:45


Bonjour! Désolé de répondre si tard. J'étais en vacances. Juste un petit mot pour confirmer que le tome 2 est bel et bien distribué en France. Aussi, la séance de dédicace parisienne aura lieu le 25 janvier finalement. Dès la fin de ce message, je vais mettre plus d'informations sur mon site. Merci à tous pour l'intérêt porté à mon travail.
Rédigé par francis desharnais le lundi 17 janvier 2011 à 16:57


@ Kikine: Tu sais à quel point nous avons des atomes crochus en matière de goûts littéraires?! Alors n'attends pas deux secondes et ne fais pas que noter: lis, lis!!! Je suis plus que convaincu que tu vas littéralement tomber sous le charme! Je te prédis même que tu lui attribueras une note plus haute que 8,5 selon ton barème!! (Quel devin, je fais!!) Bonne lecture!
Rédigé par PG Luneau le samedi 15 janvier 2011 à 8:47


@ Jérôme: Je suis bien content que tu t'y intéresses: je suis assuré qu'elle va te plaire! Et tu l'as peut-être déjà lu dans les commentaires, mais même si c'est une BD québécoise, elle est distribuée en France et l'auteur ira en séances de dédicaces à la fin janvier, à Paris (toutefois, je ne sais pas si tu es dans la région parisienne!?). Je ne sais pas, par contre, si le tome #2, avec sa couverture rose flashant, est déjà rendu chez vous, compte-tenu que sa parution ici est vraiment beaucoup plus récente. Monsieur Desharnais va peut-être nous éclairer là-dessus?
Rédigé par PG Luneau le samedi 15 janvier 2011 à 8:41


Je note, je note : sujet intelligent et semble t-il bien traité et livre québécois
Rédigé par kikine le samedi 15 janvier 2011 à 6:30


Une sacrée découverte que cette BD dont je n'ai jamais entendu parler.Elle devrait finir dans ma PAL d'ici peu, impossible de faire autrement.
Rédigé par jerome le samedi 15 janvier 2011 à 1:24


@ Venise-Alberte!!!: Alberte!!! Vraiment?!! Pauvre toi! J'en apprends encore sur toi! J'ai un oncle Albert, donc ce prénom me semble quand même assez normal... mais Alberte! Albertine, à la limite (quoique celle que Tremblay a popularisée n'a rien de très très engageant!), mais Alberte, pour moi, ça sonne vraiment étrange.
D'ailleurs, grand bien te fasse de voir une héroïne de BD porter ton prénom... mais je te rappelle qu'on la cache sous un voile, la pauvre Alberte! C'est peut-être aussi un peu en raison de son étrange prénom!? ;-)
Rédigé par PG Luneau le mercredi 12 janvier 2011 à 15:49


J'en ai oublié une bonne. Je me sens d'autant plus concernée que je m'appelle Alberte ! Si un jour, je me lasse de Venise, ma mère a prévu le coup avec un Alberte sur mon baptistère. Et un Jeanne D'arc d'ailleurs.

J'avoue bien franchement que j'ai toujours bien rigolé de mon Alberte, un peu gênée même de l'avouer. Me voilà maintenant réconciliée avec un de mes prénoms !
Rédigé par Venise le mardi 11 janvier 2011 à 23:36


@ anne des ocreries... et francisd: Voyez-vous ça!! C'est-y pas de l'efficacité toute québécoise, ça!! Demandez, et on vous répondra!! Qui aurait crû que la Lucarne à Luneau allait un jour devenir un site d'échanges entre un auteur québécois et ses lecteurs français??!! Je crois rêver... d'autant plus que l'auteur avait une bien meilleure réponse que moi à formuler!! Merci pour toutes ces précisions!
Rédigé par PG Luneau le mardi 11 janvier 2011 à 22:55


@ Venise: Ça m'étonne qu'une femme aussi instinctive que toi n'ait pas encore appris à suivre ses instincts, ma pauvre amie!! Vas-y, lis, lis! Et sache que je suis très fier si j'ai pu t'inciter à lire une nouvelle série de BD! Tu sais qu'il me fera toujours extrêmement plaisir de te les prêter, alors profites-en!
Rédigé par PG Luneau le mardi 11 janvier 2011 à 16:31


@anne des ocreries: Il est distribué dans toutes les bonnes librairies en France, comme les FNAC. Sinon, si vous montez à Paris, je serai en dédicace le 26 janvier prochain à partir de 17h ;-)
Rédigé par francisd le lundi 10 janvier 2011 à 23:36


Bon, et maintenant que j'ai envie de le lire, je fais quoi, moi, hein ? je monte à Paris le commander à la librairie québecoise ? :)))
Parce que du coup....ça me triture, cet album !
Rédigé par anne des ocreries le lundi 10 janvier 2011 à 23:12


Depuis le temps que j'entends parler de cet album de tout bord et tout côté. Dans un salon, on me l'avait conseillé, toi-même l'avais porté à mon attention. D'ailleurs, si je ne m'abuse tu as acheté ton deuxième exemplaire en ma présence.

En lisant attentivement ta critique, je comprends mieux maintenant. C'est un album fin, ce n'est pas du tout vide comme propos. Mon intuition me disait que j'aimerais et je l'avais pas encore écouté. Maintenant, ça y est, je ne peux plus retourner en arrière, ma curiosité est piquée au vif.

Encore une fois, tu me donnes le goût de lire de la bande dessinée !
Rédigé par Venise le lundi 10 janvier 2011 à 22:21


@ Monsieur Desharnais: Wow!! Je suis sous le choc! Je ne sais pas comment vous en êtes venu à dénicher le Pigeonographe, mais je suis véritablement honoré de votre visite dans ma Lucarne! Encore heureux que j'aie aimé votre oeuvre!! ;-) Non mais sans blague, je suis très touché que vous ayez pris le temps de lire ma critique et d'y laisser un petit mot aussi gentil. Je vous remercie pour vos compliments et vos bons souhaits. J'essaie toujours de faire les critiques les plus étoffées, justes et personnelles possibles, sans chercher particulièrement à plaire à un éditeur ou un créateur... Seulement, quand j'apprécie un album, j'aime bien à le faire savoir aussi! Et votre Burquette mérite vraiment tous les éloges que je lui ai lancés!!

Vous pouvez être certain que je retournerai sur votre site (j'y suis allé, une fois, déjà!). Avec votre permission, j'en joindrais l'adresse à mon carnet de liens. Pour ce qui est de vos têtes d'extraterrestres, maintenant que je suis prévenu, je devrais pouvoir m'y faire!! ;-) Au plaisir de vous croiser lors d'un éventuel salon du livre, à Montréal ou ailleurs, et merci encore!
Rédigé par PG Luneau le lundi 10 janvier 2011 à 17:22


Bonjour! Merci beaucoup pour cette critique fort positive sur mon travail. Il est toujours réjouissant de lire des critiques poussées. Merci aussi à Arsenul pour l'utilisation de Burquette dans ces cours. Je sais que quelques profs l'utilisent et ça m'enthousiasme beaucoup. J'espère que les étudiants apprécient. Si vous voulez voir d'autres dessins en style croquis, je vous invite sur mon site www.francisd.com, j'en fais de plus en plus et j'adore cela. Pour ce qui est des têtes d'extra-terrestres par contre, j'ai bien peur que vous devrez vous y faire... ;-) J'aime créer des personnages avec des formes incongrues. Il n'y a aucun message sous-jacent (du moins dont je sois conscient). Longue vie au Pigeonographe et bonne lecture du tome 2.
Rédigé par francis desharnais le lundi 10 janvier 2011 à 11:45


@ Allie: Le terme «édifiant» qualifie très judicieusement cet album (et sa suite, apparemment). Merci d'avoir su trouver le mot juste! Je te souhaite de mettre la main sur ce petit bouquin et de prendre autant de plaisir à le lire que j'en ai eu. De plus, j'en profite pour te souhaiter une bonne et heureuse année: que 2011 te comble de santé, de bonheur et de tonnes de lectures, édifiantes ou non selon ton envie du moment!!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 09 janvier 2011 à 9:26


@ Arsenul: C'est vrai!!!! Quel outil génial pour nos cours d'Éthique et Culture Religieuse!! Dès le retour en classe (demain, snif snif!), j'en parle à mes collègues de 5e et 6e! Je pourrais l'exploiter aussi, mais mes élèves de 4e sont peut-être encore un peu jeunes pour percevoir les subtilités, le sarcasme ou les multiples niveaux de lecture.
J'ai vraiment hâte de lire le tome #2: le peu que tu m'en dis me prouve que monsieur Desharnais poursuit son excellent travail de focalisation sur des éléments moralement troublants de notre modernité, comme l'hyper médiatisation du jet-set et l'esclavage. C'est alléchant!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 09 janvier 2011 à 9:19


Intelligence et plaisir. Je vois aussi que le sujet est traité avec respect. Je pense que ça pourrait être une lecture édifiante!
Rédigé par Allie le dimanche 09 janvier 2011 à 8:50


J'enseigne la culture religieuse et L'éthique grâce à ce bouquin depuis trois ans. C'est un bijou incroyable. Je crois que des des docteurs en philosophie\sociologie\théologie pourraient en profiter autant que des élèves du primaire ou des amateurs de BD chevronnés. une lecture de plusieurs niveaux, c'est rare. De plus, il faut du courage à ce Désharnais pour s'attaquer à sujet aussi chaud. Il le fait dignement sans prendre officiellement position sans porter de jugement ou préjudices à qui ce soit.
Je suis d'accord avec toi au sujet des petits dessins en gris en bas de page et des zones de gris.
Le deuxième tome est excellent. Il est question d'une London Sheraton( Paris Hilton) et d'esclavage en Balaysie. Les blagues sont d'aussi haut niveau.
Rédigé par Arsenul le samedi 08 janvier 2011 à 22:00




Dernièrement, j'ai lu... Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Testament du capitaine Crown
#01- Cinq enfants de putain
02 avril 2017

Boule à zéro
#01- Petit coeur chômeur
26 mars 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Eric the Tiger, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Dure, dure, la vie de jeune adolescente?? Pas que!!...

anne des ocreries, sur Candy chez Oliver Twist!

anne des ocreries, sur Rapaces, violents et roublards au cube... des vrais pirates, comme on les aime!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin