Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- les Plus belles années
#01- LES PLUS BELLES ANNÉES
Scénariste(s) : Daniel SHELTON
Dessinateur(s) : Daniel SHELTON
Éditions : les 400 coups
Collection : Strips
Série : Ben
Année : 1996     Nb. pages : 104
Style(s) narratif(s) : Strips
Genre(s) : Humour tendre, Quotidien
Appréciation : 4 / 6
Enfin la retraite!
Écrit le dimanche 21 août 2011 par PG Luneau

Quel plaisir de retrouver ce bon vieux Ben! Surtout de le redécouvrir à ses tout premiers débuts!! Et même si j’avais déjà lu la presque totalité de ces premiers gags dans deux albums couleur, grand format, que les éditions Mille Îles avaient édités, en 1998 et 2000, je suis quand même content de relire ces strips en noir et blanc. C’est en effet plaisant de les savoir sous la même jaquette que tous les autres de la série, que les 400 coups nous publient maintenant, au rythme d’un par année.

 

Surtout que certains de ces strips m’avaient bien fait rire. C’est le cas, notamment, de ceux où cette coquine d’Olivia prend ses premiers cours de dessin et qu’elle réalise qu’elle devra dessiner un modèle masculin… nu! Rires assurés! D’ailleurs, je ne me rappelais pas qu’elle était si coquine, notre OIivia, et que Ben était si rabat-joie, quand elle se fait trop insistante!

 

Pour ceux qui ne la connaisse pas encore (et ceux qui n’ont pas eu la chance de lire ma critique du tome #2!!), précisons que cette série – et encore plus particulièrement cet album! – nous présente Ben Hatley, un gentil monsieur chauve et bedonnant qui pourrait bien être votre voisin, aux tout premiers jours de sa retraite. Après 35 ans de bons et loyaux services, il est maintenant prêt à se la couler douce en s’adonnant à ses quatre activités favorites : dormir, jouer au golf, écouter la télé… et prendre soin de sa famille (son épouse Olivia, évidemment, mais aussi sa fille Linda, son gendre Nathan et son petit-fils, le tout jeune Nicolas!). À travers le quotidien de cet heureux grand-père et de ses proches, l’excellent Daniel Shelton nous amuse en croquant avec humour les petits tracas qui sont le lot de notre train-train quotidien!

 

Ainsi, que ce soit lors de sa première vente de garage ou même lors de la visite de son insupportable frère (ce dernier est millionnaire et effrontément condescendant), on aura tous des impressions de déjà-vu, causées par une situation, un personnage ou une remarque qui nous rappellera une situation similaire, une connaissance à nous ou une tirade qu’on a déjà dite… ou qu’on s’est déjà fait dire!! D’ailleurs, Shelton a non seulement le chic pour bien saisir l’humour tendre qui jaillit dans le quotidien de qui veut bien le voir, mais il possède en plus un talent indéniable pour le croquer d’un trait rond, fluide et sympathique, parfaitement maîtrisé. Ses longues années d’illustrateur lui servent bien, car même si les protagonistes de sa série n’ont pas encore tout à fait leurs traits définitifs (ne trouvez-vous pas qu’Olivia a des airs de Délima Caillou?! Et que Ben a des bajoues beaucoup plus carrées que maintenant?), on voit néanmoins tout de suite que l’artiste contrôle son crayon depuis longtemps : ses lignes sont sûres et précises, d’une souplesse exemplaire.

 

Bref, j’ai retrouvé ce bon vieux Ben (que je lis quotidiennement sur le web) comme on retrouve une paire de vieilles pantoufles : avec un bonheur rempli de satisfaction! De par ses thèmes somme toute banals et proches de nous, cette série, bien que familiale, risque surtout d’intéresser les adultes au cœur d’enfant.

 

P.S. : J’aime encore plus Ben depuis que je viens de (re)découvrir  qu’il est un collectionneur de bandes dessinées! Je me retrouve donc avec un point commun avec lui (et non, mauvaises langues, ce n’est ni son âge, ni sa calvitie!!) !

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • la maquette de la série. J’aime beaucoup ce format carré, couleur jaune beurre uniforme, avec le titre et le dos d’une couleur terreuse un peu vieillotte (ici, un vert olive). Ces choix cadrent bien aux personnages et à l’ambiance recherchée. De plus, encore une fois, je trouve que cette uniformisation fait très jolie quand on dispose nos tomes côte à côte dans une bibliothèque! D’ailleurs, le fait de compiler une année de parution par album nous permet de faire le tour du calendrier. Ainsi, on vit réellement au rythme des saisons et des fêtes : on passe l’Halloween, Noël, la Saint-Valentin, la Fête des Mères…

 

  • les précisions données par rapport à la réédition. C’est vraiment gentil de spécifier que ces gags ont déjà été publiés dans d’autres albums. Ça évite à ceux qui les ont déjà la mauvaise surprise de les avoir en double… à moins de l’avoir désiré!

 

  • les soixante nouveaux strips (parus dans les journaux mais non sélectionnés dans les deux albums couleurs). C’est toujours agréable de savoir qu’on est en présence de l’intégralité d’une œuvre. Je dois avouer que, maniaque comme je suis, j’ai tenté de faire le décompte et de dénicher desquels il s’agissait… mais j’ai fini par me perdre dans mes calculs et par faire confiance aux éditeurs! Maniaque, mais pas trop!!

 

  • le fait d’assister au début de tout! D’ailleurs, le premier gag se déroule même le matin de son tout premier jour de retraite!! Mais ce n’est pas tout! Les connaisseurs seront contents d’assister à la toute première vente de garage de Ben et d’Olivia! J’avoue avoir une prédilection pour ces événements qui s’échelonnent sur une série de plusieurs gags qui s’enchaînent (comme le rhume d’Olivia, la sortie au cinéma, etc.).

 

  • plusieurs très bons gags qui m’ont fait rire aux éclats. Je pense entre autre à celui où Ben veut vendre, pendant sa vente de garage, une perceuse empruntée à un voisin.

 

  • la quantité. Oui, je sais, je me répète (et je le ferai encore, j’en suis sûr!), mais je suis toujours étonné par le temps de lecture que ces genres de recueils de strips me procurent. On en a vraiment pour son argent!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • la pagination microscopique. Tant qu’à l’imprimer si infinitésimalement petite, autant ne pas l’imprimer du tout!!

 

  • un même gag utilisé deux fois. Il s’agit de celui où Ben cuisine pour plaire à sa douce moitié… mais laisse la cuisine dans un état lamentable! Il le fait une première fois quand Olivia a le rhume à la page 18, puis lors de la Fêtes des Mères, à la page 59… Et ça ne semble manifestement pas avoir été fait pour instaurer un running gag

 

  • une réplique qui sème un doute. Dans le bas de la page 65, Ben dit : «À cette époque (…), nous avions la maison, les enfants, la voiture!...» Est-ce que Ben et Olivia auraient eu un autre enfant?? Si c’est le cas, on n’en a jamais entendu parler!! Serait-il décédé? Tout cela est fort mystérieux… et ressemble plus à une erreur de raccord : la bible de la série n’était peut-être pas encore tout à fait au point…

 

  • une coquille, au centre de la page 79. Linda dit : « Nathan et moi, on envie de partir en voyage et…». Ça pourrait aussi être une erreur de syntaxe, il faut voir, mais je penche plus pour l’hypothèse de la coquille car si monsieur Shelton est anglophone de naissance, il parle un excellent français (comme j’ai eu la chance de le constater lors de ma rencontre avec lui au dernier Salon du livre de Montréal!) et traduit lui-même ses textes.

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Kikine : J'aurais tendance à te dire que c'est dommage de faire tarder une si belle rencontre... mais si je me mets dans la peau du personnage (sa peau, seulement, pas sa calvitie!!), je te dirais qu'il saura t'attendre! Tu n'as qu'à savourer ces strips quand tu seras prête!!;-)
Rédigé par PG Luneau le dimanche 21 août 2011 à 16:42


@ Venise : Mais c'est qu'on l'aime tellement, notre Ben, que les mots viennent aisément pour en parler!!
C'est vrai qu'il serait très pertinent de publiciser cette série dans les résidences pour aînés! Je me demande si les 400 coups y ont pensé?? J'imagine très bien Shelton faire une tournée des résidences, et donner des mini-conférences sur son métier et son oeuvre : mon père me disait toujours que les responsables de sa résidence était toujours à la recherche d'invités de ce genre! Ça serait super!
Tu fais bien de parler du prix : c'est quelque chose que j'oublie trop souvent! Et pour ce qui est du web, dis-toi bien une chose : c'est que les strips que je lis sur le Net ne seront en album que dans deux ou trois ans!! J'ai bien le temps de les oublier d'ici là, et j'aurai autant de plaisir à les relire lorsqu'ils seront édités!!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 21 août 2011 à 16:39


Ahh non ... je ne me permettrais pas de parler de ton âge... ni de ta calvitie ! je n'ai toujours pas fait la connaissance de Ben mais je l'ai noté. Bon, par contre, comme il ne fait pas partie des lectures dites "urgentes", il va falloir sûrement attendre un peu avant de lire ma propre critique :)
Rédigé par kikine le dimanche 21 août 2011 à 16:15


Ça me fait tout drôle que tu aies encore plus de mots que moi pour parler de ma série chou-chou. Comme tu sais en faire le résumé et situer dans des termes justes ! Quand on aime comme j'aime cette série, ça donne le loisir d'évaluer jusqu'à quel point tu la rends avec des termes précis et justes. Habituellement, je lis tes critiques sans avoir lu ou aimé la série.

Ça me fait désirer une chose plus que jamais, un genre de rêve. J'aimerais que les adultes de l'âge de la retraite, ou presque, achètent cette série et immanquablement, en tombent amoureux. Cette série est parfaite pour ouvrir les esprits et faire réaliser que la bande dessinée n'est pas destiné qu'aux enfants ou aux esprits enfantins mais à tout le monde, même les personnes d'une autre génération. Travailler avec des personnes âgées (comme cela m'est arrivé jadis), je me ferais un plaisir de leur faire connaître cette série, quitte à leur en faire la lecture.

Je m'enthousiasme ! Revenons à ta critique. Tes agaceries sont de l'ordre du détail, ce qui me fait plaisir. Tu as dû sortir ta loupe ! Je suis d'accord que le dessin s'est raffiné avec le temps, Ben est plus beau sans ses mâchoires carrées !

Ce que je ne comprends pas de toi est cette habitude que tu as de lire sur le web ces bandes avant leur publication. Personnellement, ça m'enlèverait le grand plaisir de la découverte.

L'album est très beau et agréable à posséder et en plus, il reste un de ces albums à prix très abordable, 15.95 $ pour autant de pages et de gags ! Si toutes les bandes dessinées en donnaient autant pour notre argent, je crois que cet art trouverait de nouveaux adeptes. Des adeptes moins passionnés disons ... et qui le deviendraient un jour !
Rédigé par Venise le dimanche 21 août 2011 à 12:34




Dernièrement, j'ai lu... Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Petite Patrie
la Petite Patrie
23 septembre 2017

Facteur de l'espace
#01- le Facteur de l'espace
17 septembre 2017

Comment je ne suis pas devenu moine
Comment je ne suis pas devenu moine
09 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Mes premières rencontres de mon premier Prévost!!!
12 octobre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Explorations gustatives par personne interposée!!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Mes premières rencontres de mon premier Prévost!!!

Danielle, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

jean Milette, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin