Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Flux RSS
#04- Poséïdon d'avril
#04- POSÉÏDON D'AVRIL
Scénariste(s) : Christophe CAZENOVE
Dessinateur(s) : Philippe LARBIER
Éditions : Bamboo
Collection : X
Série : Petits Mythos
Année : 2014     Nb. pages : 48
Style(s) narratif(s) : Gags en une ou quelques planches
Genre(s) : Humour fantaisiste, Fantastique mythique, Héros animalier,
Appréciation : 3.5 / 6
Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...
Écrit le vendredi 08 décembre 2017 par PG Luneau

Tomes lus : #04 - Poséïdon d'avril

            #05 - Détente aux Enfers (2015, 56 p.)

Après un été à potasser mes Capsules-Pif, j'ai eu évidemment envie de replonger dans les albums des Petits Mythos, écrits par Christophe Cazenove et dessinés par le sympathique Philippe Larbier, celui grâce à qui je peux relire tous les vieux Pif! J'ai donc emprunté les tomes #4 et 5 de cette sympathique série à la bibliothèque de l'école où je travaille, et je les ai lus en moins de deux.

Premier constat (justement!) : ça se lit très rapidement! On est dans l'humour simple, de type classique, très très franco-belge... Mais après trois tomes, les idées de Cazenove semblent stagnées, un peu... Pourtant, ce prolifique auteur a eu quelques belles idées : d'abord, il introduit dans le tome #4 tous les principaux personnages de la Guerre de Troie. Agamemnon, la belle Hélène, Ménélas le trahi et Pâris l'usurpateur viennent donc se joindre au reste de la bande, qui est toujours fidèle au poste. Dans le tome #5, appelé Détente aux Enfers, c'est Orphée qui nous permet de découvrir tout plein de nouveaux mythes en explorant les Enfers à la recherche de sa belle Eurydice. On connaissait déjà Cerbère et Hadès, on fait la connaissance de Perséphone et de Charon, on découvre le Tartare et le Styx...

Malgré toutes ces nouveautés fort louables, j'ai malheureusement trouvé que l'humour ne levait pas des masses. :^( La grande majorité des gags sont tout juste corrects, ou même un peu ennuyeux! Peut-être ai-je passé l'âge pour ce type d'humour basique à la Cauvin?? Chose certaine, seul le quart des gags a su me soutirer un sourire dans le tome #4, et moins d'un cinquième, dans le tome #5!!?? :^S

Heureusement, le dessin de M. Larbier sauve la donne (ce qui m'a fait rajouter un demi-point à mes notes pour ces deux albums!)! Les tronches de ses personnages sont encore mieux maîtrisées, et ses décors s'étoffent richement, ce qui est un beau plus pour la série.

Évidemment, le simple fait que la série exploite les personnages mythologiques qui m'ont tant fait rêver dans ma jeunesse nuit à mon objectivité : j'ai un gros parti pris pour cette thématique, ces dessins, ces couleurs... J'espère maintenant que M. Cazenove saura où trouver l'eau qui pourra alimenter le moulin de sa fabrique à gags... D'autant plus que je sais que deux autres tomes existent déjà, et qu'un 8e sort ces jours-ci!! :^S

À partir de 8 ans...

À lire aussi : ma critique des tomes #1, 2 & 3.

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • les pages de garde. Si celles du tome #4 poursuit la tradition en nous offrant 16 petites fiches qui présentent les principaux personnages de la série (ainsi que quelques autres parmi les personnages secondaires, dont les protagonistes de la Guerre de Troie), celles du tome #5 innove!! Puisque cet album aborde la thématique des Enfers, avec Orphée et compagnie, les auteurs ont décidé de nous dresser une très belle carte de ces lieux... plutôt inhospitaliers!! Intéressant de pouvoir démêler le Tartare du Styx, de situer les Champs Élysées et de découvrir le Léthé!! ;^)

 

  • la variété de formats dans les gags. Comme pour les premiers tomes, le gag d'introduction de ces tomes-ci s'étale sur trois pages. Puis, à quelques reprises, on a droit à des gags pleine page, ou à des gags qui se terminent, au verso, par une vignette pleine planche! Ces illustrations grand format frappent l'œil et étonnent, brisant de ce fait notre rythme de lecture. Peut-être que Cazenove serait rendu à l'étape de s'essayer à pondre des petits récits un peu plus longs: 5, 7, 12 pages?... Ça serait une façon, pour lui, de prendre une pause du rythme tuant imposé par le sacro-saint «punch par page à tout prix»...

 

  • des décors plus riches.Philippe semble de plus en plus à l'aise et se risque de plus en plus à étoffer ses arrière-plans d'éléments de décor plus sophistiqués (ruines de temples, colonnades...) ou de figurants variés et amusants. Par ailleurs, il s'est amusé, à quelques reprises, à ajouter des inscriptions (écriteaux, graffitis, frontons...) écrites... en grec ancien!! J'avoue être très curieux d'en connaître la traduction!! ;^)

 

  • la coloration vivifiante. Alexandre Amouriq et Mirabelle, qui signent la coloration, ont fait un superbe boulot! J'adore les couleurs fraîches qu'ils utilisent pour nous rendre cette Grèce antique invitante et sympathique! J'ai aussi adoré les petits effets d'estompage qu'ils ont utilisés, à quelques reprises (p.13 et 15 du tome #4, par exemple), pour colorer les éléments d'arrière-plan, les rendant un peu plus flous, comme en filigrane: ils contribuent à accentuer l'illusion de profondeur!

 

  • les efforts mis pour dénicher de nouvelles avenues. L'idée d'introduire des personnages de la Guerre de Troie et celle d'explorer le filon des Enfers étaient excellentes. J'ai aimé relire la légende de la graine de pomme-grenade qui, ma foi, est fort peu connue (tome #5, p.35)! Ne reste plus qu'à soutirer de ces nouvelles perspectives tout le potentiel humoristique... :^S Bravo de nous avoir fait entrer dans la forge d'Héphaïstos: elle nous offre des décors différents et intéressants! ;^)

 

  • le petit dossier de la fin du tome #5, qui nous présente le Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal - Vienne. Je suis bien heureux que les chouettes Petits Mythos aient pu s'associer à ce site historique officiel!

 

Ce qui m'a le plus agacé :

 

  • la faiblesse relative des gags... Ça me déchire le cœur de le dire, car je voudrais que cette série continue encore longtemps, mais sur les 80 gags que j'ai lus, un seul m'a fait rire, et moins d'une vingtaine m'a fait sourire!Le reste (c'est-à-dire les trois-quarts des gags!?!) était soit minimalement correct, soit carrément d'une banalité désolante! :^( Je sais que l'univers des gags en une planche est très ingrat, et qu'il est impossible de soulever la rigolade à chaque page, mais là, le ratio d'amusement me semble pas mal trop faible!! J'ose espérer qu'il en va autrement auprès des jeunes (car, après tout, la série s'adresse d'abord à eux!)... et que M. Cazenove va retrouver un peu plus d'inspiration...

 

  • le personnage de Perséphone. Les auteurs ont décidé de nous présenter l'épouse d'Hadès comme une marâtre assez caricaturale. C'est original, car on voit beaucoup moins de ce type de personnage, politically correctness oblige!... Mais sûrement que cette caricature un brin vieillotte ne plaira pas à toutes les lectrices...

 

Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


Vraiment, je n'ai pas été vexé et je connais les limites de mon travail. J'ai trop pitié pour ceux qui ne supportent pas la critique pour vouloir faire partie de ces "artistes"intransigeants. Il n'y a aucun soucis me concernant, soyez-en certain. Il est vrai aussi que nous nous adressons aux enfants et qu'il est difficile de satisfaire tous les âges.
Continuez vos critiques, elles me semblent sincères et légitimes.
La bise de la France ( Et de Tours).
Philippe
Rédigé par Larbier philippe le dimanche 10 décembre 2017 à 13:18


@ Philippe Larbier : Comme vous avez raison, monsieur Larbier! Tout est matière de subjectivité et, comme vous dites, ce qui m'a laissé de marbre pourra faire rire aux larmes un autre lecteur, j'en suis bien conscient. Loin de moi l'idée d'imposer mes perceptions comme des vérités indéniables! Je n'ai vraiment pas le monopole en matière de ce qui est drôle ou pas, n'étant qu'un lecteur parmi d'autres. Des goûts et des couleurs...
Et puis, comme je l'ai souligné (et comme l'a aussi soulevé Anne, dans son commentaire, plus bas), ces gags visent un public familial : il y a fort à parier qu'ils sauront satisfaire les jeunes lecteurs auxquels ils se destinent en priorité.
Chose certaine, je n'ai jamais mis en doute l'intégrité de votre travail, et je suis assuré que vous, tout comme monsieur Cazenove, vous investissez à fond dans chacun de vos albums : il ne saurait en être autrement dans ce genre de boulot axé sur la création!
De plus,sachez que je demeure très attaché à cette série (comme à tout le reste de votre travail, d'ailleurs!) et que je continuerai à m'y intéresser. Mes propos ne cherchaient en aucun cas à vous offenser, et si tel a été le cas, je vous en demande sincèrement pardon.
Merci de votre visite et au plaisir de vous relire.
Rédigé par pgluneau le dimanche 10 décembre 2017 à 11:42


C'est compliqué de réaliser un album qui puisse plaire à tout le monde, cher Lucarne. En tout cas, le scénariste et moi-même avons mis le meilleur de nous-même pour faire celui-ci. C'est d'autant plus compliqué que les moments que je préfère dans cette série ne sont pas forcément ceux que préfèrent les lecteurs. Et vice-versa. Pour ma part, j'aimerais dessiner le plus bel album du monde et, désespérément, je n'y arrive pas. J'accepte les critiques de se site, c'est le droit et le devoir de chaque lecteur d'avoir son avis et de l'exprimer...Et je peux même partager certaines de vos remarques;) Toujours est-il que je vous remercie sincerement de l'attention que vous portez à notre travail. Philippe Larbier
Rédigé par Larbier philippe le dimanche 10 décembre 2017 à 10:46


@ Anne des Ocreries : Tu as sans doute raison, Anne... même si c'est un peu triste à avouer! :^S
Rédigé par pgluneau le samedi 09 décembre 2017 à 9:41


Bah, on est juste peut-être trop grands pour ce genre de publication....:)
Rédigé par anne des ocreries le samedi 09 décembre 2017 à 2:49


Dernièrement, j'ai lu... Collège invisible
#01- Cancrus Supremus
16 novembre 2017

Poulet grain-grain
Poulet grain-grain
03 novembre 2017

Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Petite Patrie
la Petite Patrie
23 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!
05 décembre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Larbier philippe, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

Larbier philippe, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

anne des ocreries, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

Marsi, sur Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin