Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Flux RSS
Du neuf dans le 9e? - VoRo, Fred Antoine... et même Kamiken dans le parc!
Écrit le mercredi 26 juin 2019 par

Festival de BD de Montréal 2019

(4e partie)

Au festival, cette année, on a eu droit à un trio! En effet, les trois artistes responsables de l'album l'Espion de trop étaient présents côte à côte, soit Frédéric Antoine (le scénariste), Vincent Rioux, notre VoRo national (le dessinateur) et Kamiken, le coloriste et bon ami de VoRo. D'ailleurs, sympathique et abordable comme il l'est, ce VoRo, j'aurais tendance à dire que tout le monde est son ami!!

En effet, ce gars du Bic semble tellement à l'aise avec tout le monde qu'on a l'impression qu'on fait tous partie de sa bande de proches copains! La facilité avec laquelle il brise la glace, et l'authenticité qu'il dégage nous met instantanément à l'aise... et nous le rend éminemment sympathique!

l'Espion de trop, par VoRo et Kamiken - FBDMtl2019Comme j'avais un peu suivi l'avancé de ses travaux sur sa page Facebook (Frédéric m'a même déjà mentionné qu'il trouvait que son dessinateur y allait un peu fort, passant près de dévoiler certains punchs, à force de montrer où en était les travaux! ;^), j'ai lancé la discussion sur la difficulté d'illustrer des éléments militaires, compte tenu des recherches nécessaires et des précisions à respecter : c'est qu'il ne faut pas donner à tous les mordus de la Seconde Guerre mondiale (et ils sont nombreux!!) prétexte à se plaindre de la non-véracité de tel ou tel aspect, genre la forme de la manette des gaz dans ce type bien précis de sous-marin ou le juste positionnement des gallons sur l'épaulette de tel officier allemand!

«M'en parle pas! s'est sitôt exclamé VoRo. On m'a fait signer un contrat pour une BD se déroulant dans le petit village de New Carlisle, en Gaspésie, PENDANT la Deuxième Guerre mondiale... Ça s'est presque transformé en projet SUR la Deuxième Guerre! Plus du tiers de l'album se déroule en Allemagne ou sur le sous-marin, avec batailles navales et tout, et tout! J'ai dû faire de la recherche pendant 3 mois!! J'avais vraiment pas compté ça dans mon temps, en signant le contrat!

Chose certaine, continue-t-il avec humour, je peux t'annoncer que mon prochain projet va être pas mal plus intimiste et, surtout, qu'il va se dérouler à notre époque ET dans mon coin de pays!» ;^D

Puis, j'ai fait la connaissance de Kamiken, le coloriste, pendant qu'il ajoutait l'aquarelle sur la superbe dédicace que VoRo m'avait faite au gros marqueur noir - le plus gros que j'ai vu de toute ma vie!! Malgré ce que son nom de plume laisse supposer (et ce qu'en dit le site BDGest' ;^), Kamiken est un Québécois pure laine! Je l'ai interpelé à propos de son t-shirt, sur lequel on voyait des jeunes, style manga, en train de jouer au jeu de société Takenoko, que j'apprécie tant! Il semblait assez fier de me dire que c'est lui qui avait créé cette illustration, à la demande d'un ami. Ainsi donc, il n'est pas que coloriste, ce Kamiken?

«Non! Je suis un grand fan de manga et j'en dessine depuis que je suis tout jeune. J'ai même un projet plus sérieux qui aurait pu être édité - un éditeur m'avait approché, il y a quelques années... mais j'ai un peu pris peur et j'ai décidé de me rétracter...  Maintenant, je le regrette un peu. J'ai plus confiance en mes capacités. Je serais prêt, et le fait de travailler avec VoRo m'a redonné le goût de m'y remettre plus sérieusement. Je continue à publier une série, en ligne (un manga intitulé Bleu, qui raconte avec humour le quotidien d'une jeune adolescente). Ça devrait lever, bientôt!...» Je le lui souhaite : un mangaka québécois, je serais curieux de voir ce que ça a à dire! Il y a bien Tony Valente qui vit ici, mais il est Français (d'origine portugaise, rappelons-le).

Finalement, j'ai jasé avec Fred Antoine... Il m'a expliqué qu'il était en train de boucler le 3e tome de sa série Jimmy Tornado (avec Jean-François Vachon au dessin) puis qu'il se mettrait à la rédaction d'un scénario sur la vie méconnue de Léo Major. Ce soldat québécois s'est particulièrement démarqué lors de la Seconde Guerre mondiale, au point qu'il est considéré comme un véritable héros, en Normandie et en Hollande! Ce ne sera toutefois pas VoRo qui sera au dessin, cette fois-là (on l'aura deviné! ;^), mais bien un illustrateur français dont je n'ai malheureusement pas retenu le nom, désolé... :^S

Puis, Fred m'a lancé sur le débat de la langue!! En effet, il m'a gentiment apostrophé sur le fait que je me plaignais trop, dans ma Lucarne, de l'usage que les Français font de l'anglais.

«J'ai lu un de tes billets, récemment (celui sur la série Island, série très française, comme son nom l'indique ;^). Tu t'y plaignais ENCORE du fait que les Français utilisent souvent l'anglais dans leurs albums. Mais pourquoi ils ne l'utiliseraient pas?? Ce n'est pas à vous, les Québécois, à leur dire comment utiliser leur langue (et vice-versa, ceci dit!)... D'autant plus que vous insérez des tonnes de mots en anglais dans vos propres phrases : lighter, bumper, steering...»

J'ai alors tenté de lui dire qu'il me semblait que ce genre d'anglicismes était beaucoup moins fréquent que dans ma jeunesse, mais sa verve m'empêchait d'avoir les idées claires : quand il m'a demandé si les gens autour de moi utilisaient les mots briquet, pare-chocs et volant, j'ai pris le temps de réfléchir, pour être certain de rester le plus objectif possible... Avant même que je lui réponde, il a ajouté : «Bien évidemment, ça dépend un peu du milieu où tu vis et avec qui tu te tiens! Es-tu un Radio-Canadien?»

Ce qui, bien sûr, a lancé le débat sur le fameux français international, qui serait, selon lui, une aberration. «Vous avez une langue ponctuée d'anglicismes, de régionalismes, d'expressions colorées... C'est ce qui fait sa richesse! Pourquoi essayer de la polir, de la normaliser? C'est comme si vous voulez lui faire perdre toute sa spécificité, tout ce qui lui donne son caractère! Je comprends que vous êtes entourés par l'anglais, et que vous voulez vous protéger... Mais ce n'est pas le cas de la France! Les Français, ils n'en ont rien à foutre de votre peur d'être assimilés : ils ne vont pas utiliser les recommandations de votre Office de langue françaises, comme courriels ou divulgâcheurs simplement parce que vous, vous avez peur! S'ils veulent donner un titre en anglais, ou en japonais, ou en italien à leurs albums, c'est leur droit : ils ne s'en sentiront pas moins Français, ils ne sentiront d'aucune façon qu'ils trahissent leur langue ou leur culture...»

Au final, et maintenant que j'ai eu le temps de réfléchir à tout ça, je peux dire que je suis tout à fait d'accord avec les arguments de Fred. Mais le point n'est pas là. Notre langue est en situation précaire, on se sent menacés, pas eux. Parfait. En aucune façon je «demande» aux Européens d'écrire LEUR français à MA façon. Mon point a toujours été : POURQUOI? Par exemple, pourquoi affubler une série jeunesse française d'un titre en anglais (comme tous ces mangas japonais, traduits en français... mais avec des titres en anglais!)?? Si ça sert le propos, passe encore (pour Island, par exemple, ça peut s'expliquer par le fait que - attention : DIVULGÂCHEUR! - l'île appartient à un studio cinématographique hollywoodien)... Mais il y a tant de fois où il n'y a aucune explication logique! Alors quoi? Pour faire HOT? Faire IN? Avoir l'air branché? Faire plus international?? Désolé, Fred, mais je ne comprends toujours pas. Quand je demande : «Pourquoi?», tu me réponds : «Pourquoi pas?», mais aussi juste que ce soit, ça ne m'éclaire aucunement...

La discussion, très cordiale, ceci dit, quoi que vous puissiez peut-être le croire en en lisant mon résumé, était d'autant plus intéressante que Fred se considère un peu coincé entre l'arbre et l'écorce. «Moi, on me traite encore de Maudit Français quand je suis ici... et on se fout de ma gueule en Europe car ils trouvent que j'ai l'accent québécois! J'ai vraiment le cul entre deux chaises!»

Bref, ma rencontre avec ce trio de créateurs en a été une des plus enrichissantes. Et le plus chouette, c'est que j'aurai très certainement la chance de retrouver ces trois lascars, dans leurs projets respectifs... J'ai déjà hâte!

P.S. : Un des éléments très positifs à retenir de tout ça, c'est que... Fred lit mes critiques!!! C'est super gentil à lui! Thank you very much de ton intérêt pour mes billets, Fred! ;^)

P.P.S. : By the way, Fred, je te le confirme : Non seulement je suis TRÈS Radio-Canadien mais, en plus, parmi mes amis, mes collègues de travail et ma famille, la grande majorité des gens utilisent les termes briquet, pare-chocs et volant... Tant ceux de Laval, que ceux d'Abitibi, de La Salle ou de l'Estrie! ;^)

 

Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


Bin là, t'as eu de quoi faire ! T'as bien occupé ton temps !
Moi aussi, j'aurais, comme toi, le " pourquoi" concernant la langue et son usage.
Je trouve que les gens, qui pis est, n'ont pas assez conscience qu'en abandonnant sa langue, on abandonne aussi une forme de pensée et un héritage.
Mais bon....
Rédigé par anne des ocreries le samedi 22 juin 2019 à 19:34


@ Arsenul 73 : En effet, ce n'est pas tout public! Il faut être averti. Mais apparemment que c'est très bien! Je la lirai sans doute cet été, car je compte bien profiter des vacances pour donner une bourrée «BDQ»... en espérant faire un peu baisser ma PAL!! :^)
Rédigé par pgluneau le samedi 22 juin 2019 à 17:34


Des profs, des grands mères et autres sont venues me voir pour savoir si elles devaient acheter cette BD pour leur enfants. C’est une histoire que tout le mo se connaît en Gaspésie. Malheureusement, les scènes trop sexuelles m’empêche de la recommander.
Rédigé par Arsenul 73 le samedi 22 juin 2019 à 17:05


Dernièrement, j'ai lu... Ce n'est pas toi que j'attendais
Ce n'est pas toi que j'attendais
20 mai 2019

À quoi bon?
À quoi bon?
06 mai 2019

Island
#01- Deus ex machina
28 avril 2019

Journal de Julie
#01- Ma vie, moi, mes copines
15 avril 2019

Quête du Graal
#05- Galaad
10 avril 2019

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Delaf et Dubuc dans le parc!
19 juin 2019

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - VoRo, Fred Antoine... et même Kamiken dans le parc!

Arsenul 73, sur Du neuf dans le 9e? - VoRo, Fred Antoine... et même Kamiken dans le parc!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Delaf et Dubuc dans le parc!

Marsi, sur Du neuf dans le 9e? - Yoann dans le parc!

Sol, sur Du neuf dans le 9e? - Yoann dans le parc!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin