Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- Prosterne-toi!!!
#01- PROSTERNE-TOI!!!
Scénariste(s) : Marc Simard dit MARSI
Dessinateur(s) : Marc Simard dit MARSI
Éditions : Chauve-souris
Collection : Marsi
Série : Salades d'Amphibie
Année : 2018     Nb. pages : 122
Style(s) narratif(s) : Gags en une planche (Inspiration comics)
Genre(s) : Héros animalier, Humour songé, Humour fantaisiste, Blogue
Appréciation : 4.5 / 6
Sanfroy, nouvelle mouture
Écrit le dimanche 25 novembre 2018 par PG Luneau

Certains d'entre vous se rappellent sans doute de l'album Miam miam fléau, de mon grand ami Marsi, bédéiste émérite, fabuleux dessinateur et, accessoirement, illustrateur de votre blogue préféré (non, non, ne cherchez plus : je parle de celui que vous êtes en train de lire présentement, bien sûr!! ;^). Paru chez la Pastèque, en 2009, cet ouvrage racontait les aventures épiques et culinaires d'un étonnant duo, une monture et son monteur, dans un royaume en émoi. Fait étonnant, Sanfroy, la monture, était le véritable leader, son monteur ne lui servant que de faire-valoir!

Eh bien ce Sanfroy, Marsi ne l'a jamais tout à fait abandonné! Déjà, à l'époque, son allure chevaline était assez diffuse, et rappelait celle d'une salamandre. Au fil des années, sa silhouette s'est affinée, son style s'est énormément épuré, sa personnalité s'est totalement précisée et le bougre s'est pleinement assumé comme digne représentant de la famille des urodèles (pour savoir ce qu'il en est, je vous invite à lire ce nouvel album... ou à chercher sur le Net!)! Il est même devenu le personnage central d'un blogue - malheureusement éphémère :^( - sur lequel Marsi s'est essayé pendant un certain temps à un genre particulièrement exigeant, celui du strip bihebdomadaire!

Autour de ce Sanfroy version 2.0, le coloré Royaume des Gorges de la Rigôle (où se déroulait  Miam miam fléau) a fait place à un nouveau pays, marécageux celui-là, qui porte le judicieux nom d'Amphibie! Et c'est à hauteur de bestioles qu'on le visitera!

En effet, le nouvel opus de Marsi, Salades d'Amphibie, nous fait découvrir, au fil de ses 122 pages, la très étonnante faune de ce royaume humide, qui vit sous le joug de la reine(tte!) Nénufartiti 1re! Avec Sanfroy comme guide, on croisera tout plein d'Amphibiens, amphibiens ou non : plusieurs insectes, un escargot, un martin-pêcheur, quelques poissons, un lombric, deux batraciens... Plusieurs d'entre eux ont un fort penchant pour l'esbroufe, l'emphase, le tape-à-l'œil, la vantardise : ce n'est pas parce qu'on est petit qu'on ne peut pas se prendre pour un grand! Mais tous ont un don pour la répartie qui surprend, qui étonne, qui détonne! Et c'est là que ces gags prennent toute leur ampleur.

Car oui, par intérêt personnel, Marsi nous fait découvrir quelques notions scientifiques. Avec lui, les bosons de Higgs ne sont jamais bien loin, et c'est pourquoi vous aurez probablement envie, tout comme moi, d'en savoir plus sur les pupes et les seps striés!?? ;^) Mais, à force de jouer sur les mots, cet auteur nous permet surtout de constater à quel point notre langue est farcie de curiosités sémantiques! Ses personnages semblent se plaire à prendre les mots à contre-sens! Ils discutent en employant les mêmes mots, mais chacun les interprète selon son bagage culturel : quand la libellule veut savoir si Sanfroy préfère la classe affaire, économique ou première, ce dernier répond qu'il préfère la classe des amphibiens! Vous voyez le genre?!

Ces ambiguïtés finissent par créer des malaises ou des situations cocasses, souvent absurdes, qui sont renforcés par les dessins d'une expressivité fabuleuse. En effet, malgré la simplicité et le minimalisme des lignes, celles-ci sont d'une précision de maître : on y décèle les émotions et les intentions avec une facilité désarmante! C'est du grand art... version petit format!

Mélange de jeux de mots, d'absurde et d'humour subtil (peut-être un peu trop, parfois!), saupoudrée d'un soupçon de poésie, cette salade est vraiment d'un éclectisme flamboyant! Ainsi, si quelques-uns des gags ont le lyrisme des envolées verbales de l'ineffable Talon, d'autres se plaisent à jouer avec les codes de la BD... et d'autres encore nous offrent des gags de pets bien sentis... (les gags, bien sentis, pas les...!! ;^D) C'est dire la variété de palettes avec lesquelles Marsi peut travailler!!

En fait, Salades d'Amphibie est un album qui saura satisfaire tous les amateurs de végétaux, tous ceux qui raffolent des bestioles, tous ceux qui aiment l'humour sous toutes ses formes... et tous les autres, aussi!! Tout un chacun pourra se sustenter à cette salade, à partir de 12ans.

 

Ce qui m'a le plus agacé :

 

  • le petit format de l'album. S'il est agréable en soi, et dessert bien le type d'humour, il fait malheureusement en sorte que les dessins sont très petits, et ça, c'est bien dommage! En effet, il aurait été tellement plus intéressant de pouvoir bien s'attarder aux petits détails, aux subtilités dans la physionomie des personnages, déjà fort dépouillée! D'ailleurs, certaines gens que je connais, souffrant de troubles visuels, m'ont fait part que la petitesse du texte rendait par moment la lecture assez difficile... Un autre argument en faveur d'un format un peu plus grand!:^(

 

  • certains gags qui, pour moi, ont tombé à plat. L'humour absurde est un matériel qui est parfois difficile à jauger, et ce qui plait à Pierre ne plait pas nécessairement à Paul! Ça a été mon cas quand j'ai appris le véritablement nom de Mère-Nature, par exemple, ou quand j'ai lu la p.67...

 

  • l'absence de décor. Les fonds totalement blancs permettent, bien sûr, de garder notre attention sur les personnages et desservent tout à fait avec ce genre qu'est le strip. Les personnages ont des traits si minimalistes qu'on aurait pu les perdre dans le décor, littéralement! ;^) Néanmoins, il y aurait pu y avoir quelques éléments, en arrière-fond, question de magnifier le tout. J'en suis venu à cette constatation en voyant les gags se déroulant sous l'eau, avec le brochet caché dans les algues. Ces simples végétaux ajoutés au premier plan donnaient une petite profondeur bénéfique à l'ensemble. Idem pour les gags avec le Grand Gobé, sur le bord de l'étang, juste à l'endroit où la ligne d'horizon gazonnée rencontre la surface de l'eau. Cet infime détail, encore une fois, détonnait positivement en comparaison à la blancheur spectrale des autres décors! Et que dire du tout dernier gag, en hommage aux deux cofondatrices de la maison d'éditions!! Cette illustration pleine page, toute en clair-obscur, démontre tout le talent de l'artiste... et prouve que Sanfroy est tout aussi expressif lorsqu'il se retrouve dans un décor étoffé!

 

  • quelques petits bogues, principalement parmi les gags mettant en scène le martin-pêcheur. D'abord, la mise en page de la p.48 qui en rend la lecture bien difficile. Le problème vient du fait que ce gag fait appel à de hautes cases verticales très minces, ce qui n'est le cas pour aucune des autres pages précédentes. On ne s'y attend donc pas! Et comme les vignettes ne sont pas délimitées par des cadres latéraux, j'ai lu tout naturellement le haut de la page en entier, puis le bas, et il a fallu quelques secondes à mon cerveau pour analyser le non-sens (Est-ce encore là de l'absurde que je ne saisis pas??) et finalement réaliser que la lecture devait se faire à la verticale! De plus, ce même martin-pêcheur semble de taille un peu trop extensible à mon goût! En effet, si on le compare à Sanfroy, ce volatile semble grossir de plus de 1200%, de la page 46 à la page 49 !!??:^O Oui, oui, vous avez bien lu: 1200%, ce n'est pas une coquille!! Un peu de constance, mon ami!!... À moins que ce ne soit une question de perspective due à la profondeur?... Mais sans élément de décor, on n'avait AUCUN moyen de le découvrir!! :^S

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • la couverture, qui prend toute son ampleur quand on la regarde entièrement étalée! Le dessin en est simple, la couleur, pertinente et détonante. J'aime beaucoup la phrase-punch que nous lance Nénufartiti: «Prosterne-toi!!!», qui peut faire office de titre. La petite note: Traduit de l'amphibien par Marsi, juste au-dessus du code-barre, m'a bien fait rire: quelqu'un qui prend le temps de la lire comprend instantanément le ton de l'album!! De plus, l'espèce d'estampe Éditions Chauve-souris est habilement intégrée à l'ensemble (en passant: j'adore le logo de la maison d'éditions, qu'on retrouve au bas de la page de titre! ;^)

 

  • le dessin, souple, vif et dynamique. Comme je le disais plus haut, il est super expressif... mais la petitesse des pages ne lui rend pas totalement hommage...:^( Par moment, j'y ai retrouvé la simplicité des traits de Tom Gauld (comme dans Vous êtes tous jaloux de mon jetpack). Mais là où les dessins du Britannique restent plutôt froid et cérébraux, ceux de Marsi sont remplis d'émotions très variées!

 

  • ma méga-dédicace!! Elle se veut un hommage aux capsules-télé de notre enfance «la Maison de Toutou» qui nous font douloureusement rire, encore aujourd'hui, Marsi et moi !! ;^D

 

  • la finesse des jeux de mots. C'est vraiment quand il jongle avec les différentes acceptions des mots que l'humour de Marsi prend toute son ampleur. Par exemple, le bout de queue repoussant de Sanfroy, il n'est pas beau à voir... mais il repousse effectivement!! ;^D Ces gags sont assez fréquents et ils sont, de loin, ceux que j'ai le plus appréciés!

 

  • l'originalité des personnages. Juste l'idée de faire de la rainette une reine...tte, c'est délectable!! Si cette impératrice despotique porte le judicieux nom de Nénufartiti, c'est encore mieux!! Mais presque tous les personnages secondaires sont amusants dans leur spécificité: le Pavillon noir (qui est un papillon... noir!!), Roquette la hurleuse, maniaque de pub-poubelle... J'ai eu un coup de cœur particulier pour le caméo de Caméo, la sauterelle qui ne fait que passer!!! Non, vraiment, il est délicieusement tordant, adorable et rempli de potentiel, ce petit univers d'Amphibie!! ;^)

 

  • la diversité des gags, qui sont bien échantillonnés et qui se succèdent assez naturellement. J'aime beaucoup le fait que certains gags s'enchaînent en séquence, de manière à former une enfilade de moments avec le même personnage. Ça nous permet d'approfondir un peu la personnalité de chacune des créatures qui croisent la route de Sanfroy!

 

  • le charmant petit clin d'œil à Gotlib, le temps du passage de l'artiste-coccinelle! Faute de s'y retourner, je suis sûr qu'il s'en trouve très flatté, ce bon vieux Marcel, dans sa tombe!! ;^)

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Venise : Ben oui, toi, chose : Marsi, la collection!!?? Mais comment on aurait pu le savoir, que le mot Marsi du haut de la tranche servait à la fois de nom d'auteur ET de nom de collection??

Entéka, s'il le dit, on va le croire... tant qu'on n'aura pas de contrordre de la part des éditrices! ;^)

Bonne chance avec tes embrasures!! ;^)
Rédigé par pgluneau le mardi 27 novembre 2018 à 17:31


@ Maxime : Sachez, vilain garçon, que si je prône pour un format plus grand, ce n'est pas une question d'âge, mais une question de magnificence : je souhaite, ce faisant, qu'on puisse encore plus admirer la subtilité des expressions que Marsi sait donner à ses protagonistes!! Et je n'ai jamais dit que je n'aimais pas le minimalisme des décors : je précise même qu'il nous force à garder le focus sur les personnages... Mais je trouve que, les fois où quelques petits éléments viennent enrichir le tout, le reste en est, encore une fois, magnifié!! Alors, pourquoi s'en priver??!!
Pour ce qui est des personnages, tu me permets d'ajouter un détail que j'avais oublié sur l'un de mes feuillets de notes, en faisant ma critique : mon personnage préféré, à moi, c'est ce dingo de Grand Gobé, la sénilité poissonnifiée!! ;^D
Rédigé par pgluneau le mardi 27 novembre 2018 à 17:25


Bais oui, toi, j'allume moi aussi : une collection qui porte le nom de Marsi. Vais-je devoir agrandir les cadrages de portes ?!

Je pense que non. Trop humble, l'homme. Tant mieux !
Rédigé par Venise le lundi 26 novembre 2018 à 19:44


Très étoffée et honnête critique! Je suis de ton avis sur presque tout, sauf deux points mineurs. Sur le côté minimaliste des décors et du dessin en général, que j'ADORE! Mais j'admets volontiers que mon amour pour l'absence de détails est à la limite de l'obsession. ^^ Et puis sur le format de l'album, qui me semble parfait... mais c'est vrai que je suis (vraiment beaucoup) plus jeune que toi... (sans rancune ;-) - en contrepartie, tu avais sûrement plus de référents que moi pour certaines blagues!)

Plus sérieusement, je suis content de voir que tu as aussi beaucoup apprécié les personnages, c'est aussi ce qui m'a vraiment marqué de l'album. Mes préférés étant la rainette (bien entendu!) et le lézard. :-)

Rédigé par Maxime Jobin le lundi 26 novembre 2018 à 17:15


@ Arsenul 73 : Merci, Dany! Je dois t'avouer que de critiquer des gens que je connais m'oblige à formuler mes commentaires avec des gants blancs, et que ça me prend un peu plus de temps. Mais j'ai l'impression de le faire avec suffisamment de doigté pour que la pilule puisse passer, nonobstant que je connaisse les auteurs ou non. C'est du moins ce vers quoi je tends!
Si je me fie aux réactions que j'ai de plusieurs bédéistes québécois (Marsi, Delaf, Alexandre Simard, Ghyslain Duguay...), ça semble être compris et assez apprécié de leur part!
Et puis, ne perdons jamais de vue qu'il ne s'agit QUE de mes commentaires : je n'ai ni la science infuse, ni le monopole du 9e art... ni même de Bacc en littérature!?? C'est ce qui fait que j'essaie de ne pas me prendre trop au sérieux!!;^)
Rédigé par pgluneau le lundi 26 novembre 2018 à 17:03


@ Anne des Ocreries : Si tu adores déjà et que tu n'as pas le livre, qu'est-ce que ce sera quand tu l'auras reçu??!! :^D
Rédigé par pgluneau le lundi 26 novembre 2018 à 16:53


@ Marsi : Merci à toi, mon cher, de nous avoir donné un si chouette bouquin!! Et tu sais bien que c'est parce que je te sais ouvert que je peux rester honnête et faire aussi part de mes petits bémols!
Je prends bonne note pour ce qui est de la collection, et je le corrige de ce pas!! ;^)
Rédigé par pgluneau le lundi 26 novembre 2018 à 16:52


Manque un "s" à livre.
Rédigé par Marsi le lundi 26 novembre 2018 à 12:43


Ah oui !!! Pierre-Greg, la collection (car il y en a une), c'est la collection "Marsi". Sur la tranche, dans le haut, c'est à la fois l'auteur et la collection. Les autres livre des éditions Chauve-souris sont de la collection "Sonar".
Rédigé par Marsi le lundi 26 novembre 2018 à 12:42


Oui, Dany, j'apprécie ce trait de Pierre-Greg: il me considère sur le même pied que tous. C'est du professionnalisme! Je suis bien content que tu ais aimé mon petit "Salades d'Amphibie". Nous prévoyons notre venu en Gaspésie en juin. Je sais que tu sera encore dans tes murs scolaires mais nous trouverons assurément un mini temps de lunch pour se voir.
Rédigé par Marsi le lundi 26 novembre 2018 à 12:37


Bon billet qui traduit bien ma lecture de ce petit bijou. Je n'ai pas encore eu ma dédicace... Entre deux sessions de cueillette d'agate en Gaspoésie? J'apprécie aussi ton honnêteté face à un ami de trouver tout de même des points qui t'agacent.
Rédigé par Arsenul 73 le lundi 26 novembre 2018 à 7:21


JE L'AI RÉSERVÉ !! Dès que je peux j'envoie les $$$$$$$ !!!!
J'ADORE !!!!!!!!!
Rédigé par anne des ocreries le dimanche 25 novembre 2018 à 16:39


Un immense MERCI, Pierre-Greg, pour cette critique fort étoffée. Je prends note. Je suis ouvert, parfois entrebâillé, parfois carrément béant, mais toujours ouvert !!! Au plus grand des plaisirs !
Rédigé par Marsi le dimanche 25 novembre 2018 à 15:15


@ Venise : Ce fut un réel plaisir de lire ET de commenter cet album si particulier, très chère bestiole amphibienne des premières loges! ;^)

Sache que toutes les chauves-souris du monde sont invitées à passer, de même que toutes les Dames Noël aussi, bien entendu!! ;^)
Rédigé par pgluneau le dimanche 25 novembre 2018 à 14:31


Si tu pouvais me voir, cher explorateur, tu verrais un nez et un front collés sur l'écran. Je dis bien "collés-collés, c'est à dire avec aucun recul. J'ai lu, j'assimile et je digère.
Je n'en sais pas quoi dire, moi qui aime tant remplir les espaces commentaires de ta tribune. La seule chose que la bestiole que je suis, car après tout, vivant à longueur d'année dans l'univers amphibien de Marsi, j'en suis devenu une bestiole aurait aimé compter, ce sont tes sourires et tes rires. S'il y avait un petit compteur électronique entre chaque page qui enregistre fidèlement les sourires et les rires, je serais pleinement satisfaite.
Un gros merci pour ta lecture scrutatrice. Quelques chauve-souris sauront certainement voleté au-dessus de ta lucarne ainsi que Père Nature bien entendu.
Rédigé par Venise le dimanche 25 novembre 2018 à 12:52




Dernièrement, j'ai lu... Salades d'Amphibie
#01- Prosterne-toi!!!
25 novembre 2018

Zviane au Japon
Zviane au Japon
10 novembre 2018

Batman - Knightfall
#01- la Chute
30 octobre 2018

Zoé Super
#01- Même pas peur!
07 octobre 2018

Boule à zéro
#05- le Nerf de la guerre
22 septembre 2018

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? : Laliberté, Lefebvre et leur S.F. au Salon!
09 décembre 2018

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Venise, sur Du neuf dans le 9e? : Laliberté, Lefebvre et leur S.F. au Salon!

Arsenul 73, sur Du neuf dans le 9e? : Laliberté, Lefebvre et leur S.F. au Salon!

Marsi, sur Du neuf dans le 9e? : Laliberté, Lefebvre et leur S.F. au Salon!

Marsi, sur Du neuf dans le 9e? : Laliberté, Lefebvre et leur S.F. au Salon!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? : Laliberté, Lefebvre et leur S.F. au Salon!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin