Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#11- le Renégat
#11- LE RENÉGAT
Scénariste(s) : Roland Goossens dit GOS
Dessinateur(s) : Roland Goossens dit GOS
Éditions : Dupuis
Collection : X
Série : Khéna et le Scrameustache
Année : 1982     Nb. pages : 46
Style(s) narratif(s) : Récit à suivre
Genre(s) : Héros animalier, S.F. humoristique
Appréciation : 4 / 6
«Y a une émeute dans la prison!»
Écrit le mardi 23 août 2011 par PG Luneau

Croyez-le ou non, non seulement les Galaxiens peuvent avoir quelques fortes têtes (comme nous l’avons constaté dans le tome précédent), mais ils en ont suffisamment pour les prendre en charge dans une espèce de pénitencier!! Bien qu’il ne s’agisse que d’un lieu clos où ils sont confinés pour manger et dormir après leurs journées de travaux communautaires, il n’en reste pas moins qu’il y a des barbelés, des miradors et des gardiens pour veiller à ce qu’ils ne s’échappent pas! En fait, c’est un peu comme nos prisons à nous, mais en moins sévère (quoi qu’on pourrait partir un débat bien juteux sur le «pauvre» sort réservé à nos criminels incarcérés, fichtrement mieux traités que la moitié de nos personnes âgées et que les neuf dixièmes de nos plus démunis!).

 

Le Galaxien qui a tenté de s’arroger le titre de Prince (dans le tome #10) s’y retrouve enfermé. Alors qu’il purge sa peine en agissant comme concierge, un peu partout dans la ville, il se fait «attaquer» par un robot étrange qui est atterri clandestinement et qui lui envoie un rayon au pouvoir bien particulier : voilà que le malappris voit ses capacités intellectuelles décuplées bien au-delà de leur potentiel!! Ce robot, il est l’œuvre de Zoltic, un petit inventeur qui vivait auparavant avec son frère Zoltac parmi les Galaxiens mais que ces derniers ont gentiment envoyés sur une espèce de base géante stationnaire, non loin de leur planète, afin d’éviter d’avoir à subir encore et encore leurs inventions ratées ou douteuses! Seuls sur cette vaste base (elle est bien représentée sur la couverture!), les frères Tac-tic ont pu laisser libre cours à leur ingéniosité et, pour une fois, les travaux de Zoltic ont débouché sur un produit fonctionnel… mais le candidat «choisi» au hasard pour l’expérimentation n’est vraiment pas le bon!!

 

Car maintenant qu’il possède un cerveau de génie, notre ancien conspirateur ne chôme pas : c’est tout un petit groupe de «punis» qu’il entraîne dans sa révolte, et leur évasion causera bien des remous dans la population galaxienne. Est-ce que Khéna et le Scrameustache, toujours sur place suite au mariage du Prince (voir tome #10), parviendront à tous les rattraper? Est-ce que le Renégat acceptera de se rendre? Et qu’adviendra-t-il de Falzarine, sa «belle», qu’il a dénichée sur Terre, sous le menhir du maléfique Falzar (voir les tomes #2 et #10)? Et comment réagira Patarsort, ancien chef des Kromoks (voir tome #8), qui s’est enfui avec eux??

 

Après deux excellentes aventures (les tomes #8 et #9) et une plutôt décevante (le #10), Gos y va d’un récit satisfaisant qui, comme toujours, laisse une belle place à l’humour et aux jeux de mots. Encore une fois, il puise parmi les personnages qu’il a mis en place dans ses tomes précédents pour enrichir son histoire, ce qui donne toujours un peu plus de crédibilité à un univers. Les Galaxiens, sous leurs dehors gouailleurs, se révèlent plus près de nous : ils exilent, ils bannissent, ils «punissent»… Bref, ils sont plus humains qu’ils ne le laissaient paraître. D’ailleurs, pour lui exprimer la grande déception que son comportement lui a causée, le Scrameustache n’hésite pas à dire au Renégat : «Tu t’es conduit comme un Terrien!» L’insulte suprême, s’il en est une!!

 

Un bon tome rempli d’action (comme la scène de l’infiltration de la base spatiale, qui est très mouvementée et assez captivante!) que je recommande à toute la famille… malgré sa finale un peu expéditive.

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • encore une fois, on découvre le côté moins «rose» du monde des Galaxiens : les «Punis» et leur «prison»…

 

  • un certain humour. Gos est tout de même assez habile pour rédiger des répliques punchées et de bons jeux de mots.

 

  • le grand nombre de liens vers les tomes précédents. On y parle de Falzar (du tome #2), de Patarsort (du tome #8), du Renégat et de Falzarine (du tome 10)… Le tout donne une impression de «tricoté serré» fort respectable, même si je suis d’avis que certains de ces personnages auraient été mieux de sombrer dans l’oubli (je parle bien sûr de Falzar, pour ne pas le nommer!)!

 

  • un lieu et de nouveaux personnages originaux. J’aime bien l’idée de cette «île de l’espace», un genre de vaisseau laboratoire à la structure élaborée (et, pour une fois, esthétiquement intéressant!). Les frères Tac-tic sont aussi un bon ajout, de par leurs grandes compétences en technologie. Ils pourraient s’avérer potentiellement utiles, dans de futurs albums.  De plus, leur look un peu inquiétant et leurs airs malicieux font en sorte qu’on ne sait pas trop, avant longtemps, si on peut ou non leur faire confiance!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • ça reste très verbeux. Où qu’on ouvre l’album, on tombe sur des planches surchargées de textes : à titre d’exemples, je suis tombé, en cinq essais au hasard, sur les pages 3, 10, 26, 31… et il y en a plein d’autres! Il y aurait sûrement moyen d’alléger un peu, non?

 

  • le rôle un peu mystique de Falzarine, à la toute fin, qui résout le problème par un moyen inexpliqué. Ça nous laisse d’autant plus une impression bizarre qu’elle a un regard malin qui n’augure rien de bon… C’est sûr qu’on en réentendra encore parler, de ce petit couple maudit!

 

  • la fin, un brin «garochée»! Quand l’élément perturbateur se résout dans le haut de la dernière planche, c’est que l’auteur est pris de court, c’est bien évident!! Et c’est dommage car ça l’oblige à conclure à la va-vite!

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Kikine : J'ai encore bien le temps de te faire fléchir : je n'en suis qu'au tome #11, et il y en a plus d'une trentaine!!! Alors, si tu ne flanches pas maintenant, tu flancheras bien plus tard, je ne m'en fais pas trop avec ça! Après tout, flancheuse un jour, flancheuse toujours!! ;-)
(En plus, tu es chanceuse : grâce à moi, tu pourras te concentrer uniquement sur les meilleurs albums et sauter les moins intéressants!!)
Rédigé par PG Luneau le samedi 27 août 2011 à 22:48


Tu vas finir par me faire fléchir et il va falloir que je rencontre Scrameustache ;)
Rédigé par kikine le samedi 27 août 2011 à 21:12


@ Arsenul : Je me suis engagé (envers moi-même!) à tous les faire (du moins, tous ceux que je possède!), je les ferai donc tous! Je suis comme ça, moi! Personnellement, j'appelle ça de la détermination, de l'engagement, de l'honneur, de la fidélité. Tu es bien gentil d'appeler ça de la tenacité, certains moins amènes (ou qui me connaissent mieux?!) diraient plutôt de l'entêtement ou même de la pugnacité!
J'imagine que le diptyque dont tu parles, avec l'épée laser, correspond aux tomes #12 et 13 (mes prochains!), intitulés la Saga de Thorgull et le Secret des Trolls? Content d'apprendre qu'ils sont tes préférés : ça va me motiver à les lire car comme ça, à vue de nez, ils ne m'allument pas trop! J'ai encore peur que le mélange fantastique / S.F. ne soit pas adéquat... Mais je serai vite fixé!
Merci de relever mon clin d'oeil dans le titre : il m'est arrivé à quelques reprises d'y aller d'une ligne de chanson, en deux cents quatorze critiques!! Tu pourrais t'amuser à les chercher dans mes archives!! D'ailleurs, continue de porter attention : il y en aura encore d'autres, c'est certain!!
Rédigé par PG Luneau le jeudi 25 août 2011 à 17:16


Encore ton Scrameustache!!! La tenacité est une qualité qui t'honore! Celui là est bon d'Ailleurs, peut-être même mon préféré après le diptyque de celui qui a une sorte d'épée laser. J'aime ton allusion à Pagliaro, il faudrait que je prêt plus attention à tes titres d'Ailleurs! Excellent billet comme d'habitude!
Rédigé par Arsenul le jeudi 25 août 2011 à 8:17




Dernièrement, j'ai lu... Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Petite Patrie
la Petite Patrie
23 septembre 2017

Facteur de l'espace
#01- le Facteur de l'espace
17 septembre 2017

Comment je ne suis pas devenu moine
Comment je ne suis pas devenu moine
09 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Mes premières rencontres de mon premier Prévost!!!
12 octobre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Explorations gustatives par personne interposée!!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Mes premières rencontres de mon premier Prévost!!!

Danielle, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

jean Milette, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin