Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
Du rêve et de la fantaisie à l'état pur!
Écrit le vendredi 28 septembre 2012 par PG Luneau

ComicCon Montréal 2012

(1re partie)

 

Grand Dieu!! Comme le temps passe vite!! Je suis un peu comme une brindille emportée par les remous tourbillonnants des rapides d’une rivière, ces temps-ci… Et c’est pourquoi je manque un peu le momentum suscité par le buzz post-ComicCon!! Qu’à cela ne tienne, j’y vais tout de même d’un premier compte-rendu d’intérêt général!

 

Les 14, 15 et 16 septembre derniers se déroulait au Palais des Congrès de Montréal la version 2012 du ComicCon : après avoir été obligée de refuser des milliers de visiteurs, l’an passé, l’équipe d’organisateurs a opté pour un site plus grand… et, ma foi, plus beau! C’était la première fois que j’accédais à ce monument somme toute récent, et j’ai beaucoup apprécié l’endroit, même si la file d’attente, dans le long corridor qui mène de la sortie du métro aux portes officielles, était assez impressionnante!

 

Arrivé sur les lieux 45 minutes avant l’ouverture officielle, le samedi matin, et faisant cavalier seul, cette année, j’ai passé toute ma journée d’anniversaire (Bon-ne fêêê-teeeee… à mowaaa!!) sur le site, de l’ouverture (dès 10h) à 18h00. Récolte : huit dédicaces… dont une d’un bédéiste américain (plus l’autographe d’un deuxième)! Une récolte à peu près équivalente à celle de l’an passé, même si j’ai eu l’impression que l’allée des bédéistes était un peu vide… Chose certaine, bien que je sois resté plus longtemps sur le site que l’an passé, j’y ai attendu beaucoup moins longtemps en file, ce me semble, et j’ai eu beaucoup plus de temps pour me promener, apprécier les cosplayeurs (ces visiteurs costumés en leur héros favori, pour le meilleur comme pour le pire!!) et visiter les autres attractions du site : kiosques des innombrables vendeurs de comic books, stands d’artistes divers (dessinateurs surtout, mais aussi un excellent sculpteur sur glaise), étalages de figurines de toutes tailles (bonjour les prix faramineux!) et d’artefacts divers (dont des tonnes de t-shirts très originaux!). Mon coup de cœur? L’allée du steam-punk (ou du «futur à vapeur», comme l’ont si joliment traduit les organisateurs, dans le programme officiel!!), où étaient réunis divers artisans, dont un vendeur d’accessoires de costumes et un fabuleux horloger qui fabrique de splendides œuvres d’art… aux prix tout aussi fabuleux que leur concepteur (mais fabuleux dans son sens premier : «qui tient de la fable») : vous paieriez, vous, 1600 $ pour une horloge de table, aussi belle soit-elle??!

 

Sur un plan plus bédéesque, je puis dire que j’ai passé une énorme partie de la journée à errer dans l’allée des bédéistes, que j’ai trouvée assez déserte, comme je le disais plus haut : c’est sans doute que les horaires des artistes qui m’intéressaient étaient très étalés dans la journée! Si ma récolte m’a semblé un peu plus maigre que ce à quoi je m’attendais (plusieurs des bédéistes y sont allés d’un petit dessin plutôt rapide), j’ai toutefois pu converser plus sérieusement avec plusieurs dessinateurs, et ce nouvel aspect m’a beaucoup plu! C’est d’ailleurs pourquoi je me contenterai de ne vous exposer, dans la présente chronique, que les fruits de mes discussions et de mes promenades entre les stands… Pour ce qui est de mes dédicaces, je vous promets de vous les présenter dans quelques jours, dans une deuxième chronique sur le sujet. Vous êtes prêts?? C’est parti!!

 

À mon arrivée, à 10h, l’allée des bédéistes était assez vide. Apparemment, nos artistes du 9e art n’aiment pas trop se lever tôt!! J’y ai aperçu Julien Sorel-Côté, du collectif Front froid (aussi chic qu’il l’avait annoncé sur son statut Facebook!!)… mais j’ai encore été trop gêné pour aller le voir : vivement que je lise mon exemplaire du Front #5, pour enfin avoir un prétexte pour aller discuter avec lui et toute sa bande de joyeux lurons! Pour ceux qui ne le sauraient pas (mais y en a-t-il?? ;^) ), Front froid est un organisme chargé de promouvoir la relève québécoise en BD par l’entremise d’un petit fanzine … qu’on peut de moins en moins qualifier de tel tant sa publication est de qualité!

 

Par contre, je n’ai pas hésité à aller m’entretenir avec Michel Lacombe, question d’enfin savoir ce qu’il advenait de sa collaboration avec la collection Rotor, des 400 coups, qui, apparemment, a cessé d’exister. Sa réponse a été assez surprenante : ses complices, Benoît Godbout et Yanick Champoux, et lui n’ont pas eu de retour d’appel de la part des éditeurs depuis des semaines – si ce n’est pas des mois, c'est-à-dire depuis que Michel Viau a laissé la direction de cette collection!! Mais comme ils savent que les 400 coups sont en totale restructuration et que, surtout, leur tome #3 n’est pas très avancé, ils ne s’en plaignent pas trop!! Pour satisfaire mon désir de retrouver la joyeuse bande de l’Académie des Chasseurs de Prime, j’en ai profité pour me procurer la collection complète des mini-macarons à l’effigie des dix étudiants de la dite Académie : ils étaient si mignons, miniaturisés à la manga!! Comment résister?!?!

   

 

Juste en face du kiosque de l’Académie des Chasseurs de Primes se trouvait la célébrissime fusée rouge et blanche de Tintin : en effet, c’était le coin réservé à Jean-Pierre Talbot, le fameux comédien qui a incarné le héros à la huppe dans les deux films des années 60, le Mystère de la Toison d’or et les Oranges bleues. Bien qu’il m’ait semblé très sympathique, je n’ai pas osé l’interpeler, surtout que j’ai tellement été catastrophé, il y a deux ans, quand j’ai redécouvert l’infinie lenteur de ces deux films, en les revisionnant! Quels navets, finalement!!

 

Au cours de mes excursions dans les différentes allées, je suis tombé sur un kiosque qui vendait des articles à l’effigie de certains personnages de BD. Leurs items les plus intéressants, c’était des sacs «à panneau», genre sac de coursier, à l’effigie de BD québécoises (les Nombrils, Chroniques sauvages, Magasin général, l’Académie des Chasseurs de Primes…) ou européennes (comme celui avec la tête de l’impayable chat de Gaston Lagaffe, de Franquin)... Un employé de la boutique en question m’a expliqué que les illustrations étaient tellement appréciée par les amateurs que ceux-ci étaient embêtés quand venait le temps de choisir ou quand un nouveau modèle paraissait (du genre : «Zut! J’aurais aimé celui de Magasin général, mais je me suis acheté celui des Nombrils, la semaine dernière!!»)! C’est pourquoi les concepteurs ont eu une brillante idée : des panneaux amovibles!! Ainsi, si deux, trois ou six illustrations vous tentent, vous pouvez acheter tous les rabats en question, et en installer un différent sur votre sac à chaque jour, si vous le voulez!! J’ai été terriblement tenté… mais j’ai fini par opter pour deux t-shirts ultra-geeks qui me serviront à passer plus inaperçu, au ComicCon de l’an prochain : un avec la distribution de the Big Bang Theory, une télésérie humoristique américaine que j’apprends enfin à découvrir depuis quelques semaines, maintenant que Vrak la diffuse en français, et l’autre, très coloré, avec la Justice League of America : Batman, Superman, Wonder Woman, Green Lantern et Flash! Depuis, j’ai fait très bonne impression devant mes collègues et amis!!... Et j’ai sûrement récolté quelques points supplémentaires au fameux test de geekitude d’Internet!!  ;^)

 

Mais pour en revenir aux bédéistes présents, précisons que j’ai croisé quelques figures connues : Thierry Labrosse, Gabriel Morrissette, Frédéric Antoine… Delaf et Dubuc m’ont encore une fois reconnu et gentiment salué! Ils portaient un petit badge aux couleurs des prix Joe Shuster, ces prix pancanadiens qui honorent, dans diverses catégories, les meilleurs albums BD de l’année. Malheureusement,  je n’ai pas eu le réflexe de leur demander si c’était parce qu’ils étaient en lice ou parce qu’ils faisaient partie du jury!! Ce n’est que le lendemain que j’ai appris le nom des Québécois en nomination cette année : Guy Delisle (avec Chroniques de Jérusalem), Delaf et Dubuc (bâh voilà!! avec les Nombrils #5), Michel Rabagliati (avec Paul au parc), Fred Jourdain (avec le Dragon bleu) et François Lapierre (avec Chroniques sauvages)… Et seul ce dernier a remporté un prix : celui de la plus belle couverture!! Bravo à l'artiste derrière le dessin!!

 

Parlant de lui, j’ai eu une longue discussion avec François Lapierre! Bien que je n’avais aucun album à lui faire dédicacer, j’ai profité de la présence d’un couple d’admirateurs (qui admirait Lapierre, bien sûr, et non pas moi, vous l’aurez compris!!! ;^)  ) pour me joindre à la discussion en attendant l’arrivée d’autres bédéistes. Nous en sommes vite venus à parler de sa première série, Sagah Nah. On a discuté des sublimes couleurs que recèlent les deux albums de cette série trop vite avortée, et j’ai avoué à François que je n’osais pas lui amener ces albums en dédicace, compte tenu qu’ils datent déjà d’une dizaine d’années. Le sympathique dessinateur m’a rassuré tout de suite et m’a enjoint de m’exécuter : «Si tu savais le nombre de personnes qui me parlent encore de cette série!». À force de creuser le sujet, nous avons appris que Lapierre avait été très déçu quand ses éditeurs de l’époque, de chez Soleil, ont décidé d’arrêter cette série. L’auteur avait encore plusieurs idées intéressantes pour un 3e tome, et peut-être même plus… Vu qu’il a récemment racheté ses droits sur cette série, François s’amuse à imaginer qu’il pourrait la poursuivre… mais pour ce faire, il faudra qu’il ressasse ses idées, car quelques unes de celles qu’il avait à l’époque ont été intégrées dans Chroniques sauvages, qui se déroule un peu dans le même contexte!! De toute façon, la question reste très hypothétique, car François est actuellement dans le jus total!! Les nombreuses séries qu’il colorise accaparent tout son temps… au point qu’il commence à envisager de peut-être en lâcher une ou deux!! Heureusement pour lui, Magasin général arrive à sa fin! En effet, j’ai appris de source très sûre que cette sublimissime petite série sur la ruralité québécoise s’achèverait au tome #9, soit dans un an puisque le tome #8 sortira d’ici quelques mois!!

 

Une autre des belles rencontres que j’ai faites cette année, c’est dans les files d’attente!! À quelques reprises, bien sûr, j’ai entamé la conversation avec des confrères chasseurs de dédicaces! Mais à deux occasions, ça a été avec Hervé, un gars très amical, enseignant à Montréal en sixième année. En sa compagnie, on a jasé, entre autres, de l’engouement même des plus jeune pour la série Paul, de Rabagliati, mais aussi de la popularité tout à fait justifiée de la série psychologique d’horreur Walking Dead. Avec le copain qui l’accompagnait, il a fini par réussir à me convaincre d’entamer cette série… même s’il est vrai que mes amis Yaneck, du blogue des Chroniques de l'invisible, et Mathieu, un collègue de travail, avaient déjà préparé le terrain! Et bien croyez-le ou non, mais ce même Mathieu vient de me prêter le tome #1 de cette série!! Attendez-vous donc, dans les prochaines semaines, à lire mes commentaires sur une de mes premières séries d’horreur et de zombies!!! J’en frémis déjà!! ;^)

 

Parlant de zombies, il y en avait un très grand nombre, dans les allées du ComicCon!! J’ai vraiment été très impressionné par la qualité des maquillages, des costumes et des accessoires de tous ceux qui se sont déguisés en morts vivants! De manière générale, on est loin de la fausse fracture ouverte faite avec de la plasticine orangée (qui décolle à tout bout de champ!!) et du mercurochrome fadasse!! Maintenant, la perfection des détails est vraiment démente!!... Si bien que je m’organisais pour passer très vite dans l’allée spécialisée dans ce sous-genre, tout en évitant le plus possible le stand de l’organisme qui chapeaute, depuis quelques années, la Marche des zombies de Montréal!

 

Heureusement, les allées environnantes étaient peuplées de superhéros de tout acabit : des Thor, des Flash, des Wolverine et des Batman… Le grand Hulk de l’an passé, sur échasses, y était encore, de même que des dizaines de Spiderman! Ce superhéros est sans doute celui qui a le plus souffert du grand écart notable dans la qualité de ses représentations : certains visiteurs ont osé enfiler des costumes en polyester achetés au Dollorama et prévus pour les ados de 12 ans (laissez-moi vous dire que ceux-là, ils avaient le costume déformé pas à peu près par l’étirement!! Quel gâchis, parfois!!), alors que d’autres ont su dénicher LE costume moulant de qualité supérieure, sûrement commandé à un prix de fou, sur le Net… En voici un exemple,  probablement le plus beau (et le vrai!!) Peter Parker de la place :

 

 

Pour lui comme pour plusieurs autres, incluant des dizaines de pitounes sexies déguisées en soubrettes de manga ou en écolières aguichantes, un élément de taille (c’est le cas de le dire!) faisait toute la différence et contribuait à la beauté du costume : ils avaient le body adéquat pour porter leur attirail!! Pourtant, nombreux étaient les cosplayeurs rondouillets à avoir fait fi de leur amour propre et à exposer fièrement (?!!?) leur surabondance de masses adipeuses sous leur mini-jupe ou à travers leur justaucorps moulant!!

         

Bien sûr, ce problème se posait moins au sein des membres de la Forteresse impériale de la 501e Légion! Cette branche québécoise des fans qui trippent sur les costumes à l’effigie des forces impériales de Star Wars était, cette année encore, bien présente. On ne comptait plus les très nombreux Stormtroopers de tous grades et de tous casques… dont deux ou trois Darth Vador!! Avec leur belle cuirasse en plastique blanc ou noir, moulée, impossible de distinguer les bourrelets! Même que l’individu qui déambulait dans son splendide costume de C3PO, très ressemblant, ne devait pas être loin d’être anorexique tant son assemblage semblait lui coller à la peau! ;^)

 

Bien sûr, les amateurs de S.F. et de fantastique que nous sommes visitent ce genre d’événement pour y trouver LES items collectors tant recherchés : outre les milliers de t-shirts et de comic books (les grands absents, cette année encore : les mangas et comics en français!! Moi qui souhaitais profiter de mon immersion au sein de tous ces connaisseurs pour développer ma collection de mangas… c’est raté!), toute une panoplie de figurines, d’aimants à frigo, de bobble heads et de toiles d’artiste garnissait les allées…

 

Bien sûr, les vedettes américaines continuaient d’affluer pour signer des autographes et se faire prendre en photo avec leurs fans… moyennant des prix impossibles!!! De 30 à 100$ pour laisser leur griffe sur une photo de type portfolio!! Je me demande toujours qui sont les plus malades : ces stars qui vendent leur image à de tels prix… ou les innombrables fans qui acceptent de faire d’interminables files et de payer aussi cher, les yeux tout émus!! William Shatner (le beau capitaine Kirk de Star Trek!) et Patrick Stewart (son successeur, Jean-Luc Picard, de Star Trek : Next generation mais aussi l’interprète du professeur Xavier, dans la franchise des films X-Men) étaient les deux méga-stars de l’événement. Mais il y avait aussi les comédiens qui incarnaient Q et Data, de même que Malcolm McDowell, qui a joué, il y a longtemps, dans l’Orange mécanique. J’ai pu voir quelques interprètes de Buffy et de Smallville, au loin… Et j’ai même entraperçu l’imposant Adam Baldwin, que j’aime beaucoup dans Chuck et dans la très regrettée série Firefly!

 

Cette idée folle de devoir payer pour recevoir la signature d’une de ses idoles me rend toujours un peu mal à l’aise… Et le pire, c’est que ce phénomène existe aussi bien dans le monde de la BD!! Par exemple, Dan Parent, le dessinateur américain qui a dépoussiéré la franchise des Archie’s comics et qui l’a fait entrer dans le XXIe siècle (en y intégrant une relation amoureuse interraciale et un personnage gay, notamment!), n’échappe pas à cette horrible façon de faire! Ainsi, monsieur Parent chargeait 20$ pour ses bouquins autographiés de Kevin Keller, le nouveau copain gay de Veronica et Jughead... J’imagine que j’aurais pu payer ce même album moitié moins cher à un autre kiosque, mais j’ai tout de même flanché… Par contre, quand il m’a demandé si je voulais aussi qu’il y gribouille un petit dessin, pour 30$ DE PLUS (soit 50$!!), j’ai refusé net!! Comment ne pas être scandalisé par cette offre : tant d’argent pour un petit dessin gribouillé au marqueur-feutre, souvent à la va-vite et pas toujours très réussi… alors que nos artistes québécois (comme Lamontagne, VoRo, Labrosse, Rodier, Djief, Miville-Deschênes et j’en passe…) nous font de sublimes œuvres, parfois même à l’aquarelle, tout à fait gratuitement, avec une générosité des plus remarquables!!! C’est incroyable!!

 

Avant mon départ, j’ai bien évidemment bouquiné un peu. Une festivalière m’a grandement vanté les mérites de l’album les Seigneurs de Bagdad, dont on a tant parlé sur le Net, et j’ai pu dénicher un Fables que je n’avais pas encore, le #15… Malheureusement, mon porte-monnaie était plus à sec que je ne le croyais et je n’avais même plus suffisamment d’argent, à ce moment-là, pour me procurer un seul de ces deux albums! Qu’à cela ne tienne, je me suis «vengé» en achetant un ensemble de trois dés métalliques, très chics et bien pesants, qui sauront agrémenter mes prochaines parties de jeux de rôles!! Attention, goules, dragons et leprechauns de tout acabit : mes dés et moi saurons bien vous mater!!…

 

(À suivre : ma récolte de dédicaces, dans la deuxième et dernière partie de cette chronique!!)

 

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Arsenul : C'est vrai que pour moi aussi, l'intensité s'accroît à la puissance mille «quand revient septembre»! ;^) Et particulièrement cette année, en ce qui me concerne!! Mais j'ai quand même tenu à faire un détour à ce rassemblement d'heureux fous! (Mais remarque le délai entre l'événement et cette chronique... rajoute à ça que, depuis, je n'ai aucune nouvelle critique de publiée - donc aucune BD de lue! - et ça t'aidera à comprendre à quel point je suis dans le jus!!).
C'est vrai que tu es un vrai maniaque de Star Wars : tu n'as jamais pensé t'inscrire à la Forteresse impériale de la 501e légion?? Tu y serais tout à fait à ta place, ce me semble!! ;^) Et merci du conseil, pour Walking dead : tu n'es pas le premier à me le dire!! J'essayerai, donc, de ne pas m'attacher à personne... quoique ça fera étrange, puisqu'il me semble que c'est ce qui est le plus intéressant quand on lit!?!?!
Merci donc pour tes gentils commentaires, et j'espère sincèrement que tu retrouveras du temps et de l'intérêt pour ton propre blogue, qui me manque beaucoup!!
Rédigé par PG Luneau le vendredi 05 octobre 2012 à 9:09


il faudra donc que j'y mette les pieds un jour. Je retiens ;)
Rédigé par kikine le jeudi 04 octobre 2012 à 6:38


Bonjour PG
Quelle chronique intéressante! Le mois de septembre étant pour moi, comme tu le sais, un mois plutôt prenant, je suis content de visiter le comic con par ton texte. Étant fan de star Wars et de t-Shirt de geek, tu me rends jaloux! Ça fait plaisir de voir que ta notoriété continue de s'Acroître, s'est mérité. Étonnement, tout comme moi, tu as peur de déranger des gens qui sont là un peu pour ça en quelque sorte. Moi qui a d'horrible malaise quand un fan exagère en avant de moi, je comprends tes réticences à faire des demandes, même si elles sont justifiables. ( Saga-Nah) Je suis rendu au tome de 9 de walking dead, c'est une série fast food, on lit vite on digère vite mais on adore. La seule chose que je peux te dire c'est de ne pas t'attacher aux personnages, ils ont une espérance de vie assez courte. Amateur de télé que tu es, je ne te conseille alors pas du tout la série dvd.
Bravo encore pour cette chronique! Tu as su garder mon intérêt, moi qui s'éloigne tristement de la blogosphère.
Rédigé par Arsenul le mercredi 03 octobre 2012 à 8:17


@ Arsenul : Il faut avouer que tu es un hôte plaisant à guider!! ;^)
À demain, donc!!
Rédigé par PG Luneau le mardi 02 octobre 2012 à 22:20


Il est trop tard pour moi, je reviens te lire demain! J'Adore tes visites guidées.
Rédigé par Arsenul le mardi 02 octobre 2012 à 22:13


@ Kikine : Mais moi non plus, je ne suis pas un fan de comics, au contraire!! Mais il y a tellement plus, dans ces conventions! Le steam-punk, la S.F., la BD, les émissions de télé, les gadgets, l'horreur (pour ceux qui aiment), les vedettes, les voitures (de Batman, de Scooby Doo, des Dukes of Hazard...), des artistes au talent fabuleux... et tous ces gens costumés!! C'est très festif et ça mérite d'être vu au moins une fois dans sa vie!!
Pour ce qui est de Delaf et Dubuc, j'avoue que ça me réjouit énormément quand ils m'interpellent par mon prénom : je ne sais pas si c'est LA gloire, mais pour moi, c'est une petite victoire qui ne me rend pas peu fier!!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 30 septembre 2012 à 22:13


@ Venise : Élève Landry, je vous donne 20/20 en lecture!! Et 25/20 pour l'humour de votre commentaire, qui m'a tant fait rire!! J'adore!!! ;^)
Rédigé par PG Luneau le dimanche 30 septembre 2012 à 22:05


Merci de partager encore avec nous ce safari de dédicaces :)
Je n'ai encore jamais mis les pieds au Comicon et je l'associe tellement aux comics dont je ne suis pas fan et que j'ai peu lu en fait, que je n'essaie jamais d'y aller. C'est une erreur car je vois qu'il y a tout plein d'autres centres d'intérêts qui me plairaient !
C'est super que Delaf et Dubuc te reconnaissent : c'est la gloire ça ! :))
Rédigé par kikine le dimanche 30 septembre 2012 à 20:52


Est-ce que les allées étaient pleines ou vides ? Plutôt vides.
Est-ce que les bédéphiles sont les lève-tôt ? Assurément non. À moins que ce soit leur fête.
Est-ce que François Lapierre est généreux acceptant d'emblée de dédicacer une série datant de 10 ans ? Oui. Est-ce qu'il a été très ou pas déçu que la maison d'édition interrompe la série ? Très déçu.
Est-ce qu'il a utilisé certaines des idées vacantes pour Chroniques sauvages ? oui, bien sûr !
Est-ce qu'il a gagné un prix pour sa couverture ? Et oui.
Est-ce que Delaf et Dubuc ont gagné un autre prix, eux ? Bais non, pas cette fois.
Est-ce que Dan Parent essaie de faire de l'argent avec ses fans ? Oui, d'une manière éhontée.
Est-ce que nos bédéistes québécois sont généreux dans leurs dédicaces ? Que oui ! Que oui ! Trois fois, que oui !
Est-ce que les petits macarons des étudiants de Académie des chasseurs de prime sont mignons et que PG s'en serait même si c'était pas sa fête ? Bais oui voyons donc !
Est-ce que certains costumes de Batman sont fait en "bas de nylon" fragiles et que certains corps ne sont pas faits pour les enfiler .... euh, lisez l'article, vous le saurez !
Est-ce qu'il y aura une suite ?
Bais, c'tte affaire !
Je suis une bonne lectrice, n'est-ce-pas ?!
Rédigé par Venise le dimanche 30 septembre 2012 à 19:49


@ Anne des Ocreries : J'ai vu, récemment,sur le Net, un tel exemple d'ordinateur. J'ai trouvé ça effectivement très original! Les touches du clavier reprenait le style des toutes premières machines dactylo et l'écran, tout mince, était encadré de deux animaux sur leurs pattes arrières, comme sur les armoiries. Ça faisait très «Jules Verne» comme ensemble, agréablement dichotomique!! Bonne chance dans ton projet!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 30 septembre 2012 à 9:03


mazette ! y avait de quoi faire hé ! on partage ce point commun d'apprécier le steam-punk style, mais moi non plus, je ne mettrais pas 1600 $ dans une pendule.....par contre, je commence à penser la possibilité d'un ordi "arrangé maison" d'assemblage, car ça, après tout, ce n'est que de l'habillage et quelques branchements......je crois que je vais hanter les brocantes vide-grenier, dans les mois/années qui viennent. et voir si je ne peux pas m'amuser un peu avec ça. :)
Rédigé par anne des ocreries le dimanche 30 septembre 2012 à 2:00




Dernièrement, j'ai lu... Démons d'Alexia
#07- Chair humaine
07 mai 2017

Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Testament du capitaine Crown
#01- Cinq enfants de putain
02 avril 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul, sur Pourquoi j'aime la BD???

Philippe lavigueur, sur Huis clos parmi les furets carnivores

anne des ocreries, sur Huis clos parmi les furets carnivores

Eric the Tiger, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Une vengeance au goût amer...

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin