Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
Pourquoi j'aime la BD???
Écrit le samedi 29 novembre 2014 par PG Luneau

Pourquoi j’aime la BD?... Voilà la question que la fille d’une de mes collègues m’a posée (dans le cadre d’un travail qu’elle doit faire pour l’un de ses cours). Puisque je ne m’étais jamais vraiment penché sur cette question somme toute très intéressante, j’ai tout de suite accepté de m’y attarder pour elle… et, pourquoi pas, pour vous!! ;^)

Donc, sachant que vous vous languissiez sans doute de lire les comptes rendus de mes visites au Salon du livre de Montréal de la semaine dernière (encore de passionnantes rencontres!!!...), je me suis dit que de vous partager le fruit de ma cogitation allait très certainement vous permettre de mieux supporter l’attente. Voici donc pourquoi j’aime la BD :

«De prime abord, je dirais que c’est peut-être parce qu’elle me replonge inconsciemment dans mes souvenirs d’enfance… Le fait de m’immiscer dans un album me permet de retrouver ce sentiment d’insouciance et de plénitude que la lecture de BD m’apportait, quand j’étais jeune, au temps béni où je n’avais aucune responsabilité, ou si peu!

Et oui! Plusieurs trouvent qu’il faut être un grand enfant pour aimer encore la BD à 47 ans… Ils ont raison sur toute la ligne, sauf sur la bienveillante condescendance qui anime leur regard, quand ils le pensent!! En fait, s’ils poussaient un tant soit peu leur réflexion, ils réaliseraient peut-être que l’amertume avec laquelle il nous lance, à nous, amateurs du 9e art, ce petit soufflet, tient bien plus de la jalousie à l’égard de notre capacité à avoir su garder notre cœur d’enfant, capacité qu’ils ont probablement perdue depuis belle lurette!!

Mais en y réfléchissant bien, ce sentiment de réconfort n’est pas la principale raison de ma passion viscérale pour la BD. En fait, j’aime la BD parce que… c’est l’art parfait, tout simplement!!

J’aime la BD pour l’évasion qu’elle me procure, parce qu’elle peut me propulser dans une tonne d’univers, de mondes, de milieux et d’ambiances différents. Elle me permet de partager l’imaginaire de toute une brochette d’auteurs et d’artistes… «Au même titre que tous les autres genres littéraires!», me direz-vous. «Non, infiniment mieux!», vous répondrai-je. Car aux bienfaits de toute littérature, la BD rajoute des éléments visuels qui peuvent parfois toucher au sublime, remplissant l’œil et l’âme du lecteur avec autant de puissance que n’importe quel art visuel. À ce titre, la BD est la conjonction de deux champs artistiques complets, auquel il rajoute un effet gestalt, le tout étant encore mieux que l’ensemble de ses parties.

Bref, j’aime la BD parce qu’elle met la quintessence de l’art pictural au service de la narration littéraire… la symbiose parfaite entre le visuel et le narratif.»

Avec une réponse aussi développée, j’espère que la fille de ma collègue aura une note respectable!! ;^)

Mais vous, pourquoi aimez-vous (ou n’aimez-vous pas?!?!) la BD?? J’aimerais bien vous entendre (ou vous lire, plutôt! ;^), là-dessus!


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Arsenul : J'espère que j'aurai droit à une copie de ce guide qui me semble bien intrigant!!
En outre, je suis honoré que mon blogue ait apparu lors de ta recherche!! Peut-être que ça t'y fera venir plus souvent!! :^D
Pour ma part, j'en suis à préparer une mini-conférence que je présenterai la semaine prochaine au Salon du livre d'Abitibi-Témiscamingue!! Quel heureux hasard!? ;^)
Rédigé par pgluneau le jeudi 18 mai 2017 à 22:46


Je suis à préparer un atelier BD pour la ville de New Richmond, dans mes recherches, je tombe sur ton site! Je crée un guide d'auto-défense pour les lecteurs de bandes dessinées que je donnerai aux jeunes lors de mon atelier. Subversif?
Rédigé par Arsenul le jeudi 18 mai 2017 à 10:42


Danielle : Merci Danielle!! J'aime beaucoup le parallèle que tu fais entre BD et cinéma, car il est effectivement très puissant!! Ceux qui craignent de lire une BD par peur de manquer quelque chose s'empêchent-ils aussi de visionner des films pour la même raison?? Que voilà une intéressante piste de recherche!!?? N'y a-t-il pas, dans la salle, un doctorant ou une doctorante en littérature qui se chercherait un sujet de thèse, par hasard?? ;^)
Rédigé par pgluneau le jeudi 11 décembre 2014 à 15:49


Pour moi, une bonne BD est TOUT, sauf insignifiante! Et chacun la dévore à sa façon. Qu'on soit homme ou femme, il y aura toujours ceux qui se collent le chocolat au palais pour le laisser fondre et d'autres qui les croquent à belles dents. L'important, c'est d'y prendre plaisir. Car la BD, c'est aussi le 7e Art dépouillé de ses millions. Un storyboard extrêmement élaboré, constituant l'ensemble des plans d’un film. Depuis les cadrages, les ambiances, les personnages, les costumes, la trame narrative et la représentation graphique. Tout est chargé de sens! Et d’autant plus appréciable que tu es toujours là pour nous donner à voir ce qui aurait pu nous échapper, cher Pierre-Greg. ;)
Rédigé par Danielle le mardi 09 décembre 2014 à 11:21


@ Arsenul : Comment peux-tu affirmer ne pas faire de discrimination littéraire et éviter les photos-romans?!?! ;^)

P.S. : Merci pour les intéressants aspects que tu soulèves dans ta réponse à Venise : est-ce que le sexe aurait une part de détermination dans la capacité de laisser-aller?? Faut-il plus de laisser-aller pour lire une BD que pour lire d'autres types de littératures??
Que de beaux sujets de réflexions et de discussions à développer!!? ;^)
Rédigé par pgluneau le mardi 02 décembre 2014 à 22:33


Chère Venise, tu décris bien ce que ma copine vit. C'est trop dur pour elle de "perdre" le contrôle de l'histoire, de manquer un bout de texte ou une subtilité de l'image. C'est peut-être masculin la capacité de laisser aller?
Rédigé par Arsenul 73 le lundi 01 décembre 2014 à 21:26


Personnellement, j'aime lire, j'aime la littérature au sens large et je suis fier de ne pas faire de discrimination quand au genre ou au format, la BD, les lecteurs qui n'aiment pas, ne la connaissent pas. Mais évidemment, allier deux arts ensembles c'est bien. En même temps, j'Adore la photo et je ne lis pas de photos-romans...
Rédigé par Arsenul 73 le lundi 01 décembre 2014 à 21:23


@ Yaneck : Hein?!?! Je suis désolé si tu as compris que je qualifiais la BD d'être un média pour enfant, car c'est à cent lieues de mon opinion!!?? Sur ce point, je suis tout à fait d'accord avec ton commentaire, à 200%!!
Ce que je disais simplement, c'est que lorsque je lis de la BD, je retrouve inconsciemment le bienheureux feeling de lorsque j'étais jeune et que j'en lisais! Je parlais de mon ressenti, d'une impression tacite, intangible, qui, peut-être, me pousse inconsciemment à lire de la BD-jeunesse... mais aussi de la BD-ado ET de la BD-adulte!! Je n'établissais pas un fait!!??
Mais ce qui t'a fait tiquer, c'est probablement quand je dis que les détracteurs de la BD ont «raison sur toute la ligne» en nous traitant de grands enfants?! J'avoue que j'utilisais cette expression plus par sarcasme, pour leur boucher un trou!... Car, crois-moi, je sais pertinemment que la BD peut s'adresser à tout le monde, surtout avec la surabondance de productions actuelle!
C'est seulement dommage qu'il faille encore se battre pour le faire comprendre à... quoi? 75%? 80% de la population qui y demeurent réfractaires??!! :^(
Rédigé par pgluneau le lundi 01 décembre 2014 à 18:03


@ Venise : Donc, pour résumer, tu hésites à lire de la BD parce que :
a) Tu as l'impression que tu abuses de récréation, et ça te fait culpabiliser,
b) Tu as peur d'abîmer les albums chéris de ton époux trop précautionneux et
c) Tu te compares à ton époux (encore lui?!?!) qui lit à un rythme effréné et... ça te donne l'impression de lire les images trop lentement et de manquer des trucs visuels.
Solutions proposées par docteur Luneau :
Primo, la vie est trop courte pour que tu perdes du temps à culpabilises de faire quoi que ce soit, surtout si ce que tu fais, tu le fais pour te faire du bien, comme une récréation, par exemple!! Tue-moi immédiatement dans l'oeuf ce sentiment ridicule et inutile, et profite du neuvième art comme tu profites de tous les autres!!!
Secundo, exploite plus tes autres sources d'approvisionnement en BD : la bibliothèque municipale, tes amis qui en ont des tonnes et des tonnes à ne plus savoir qu'en faire (et moins scrupuleux que ton toqué de mari!! ;^)...
Tertio, et le plus important : cesse de te comparer à lui!!! Il lit comme une fusée?!?! Sans rien manquer?!?! Grand bien lui fasse!! Moi, je lis lentement, et je ne m'en porte pas plus mal!! Et puis, même si tu passes à côté de quelque chose d'important?!?! Tu ne viendras tout de même pas me dire que tu as absolument tout compris, sans jamais rien manquer, de tous les romans que tu as lus?? C'est pareil en BD!! Si on manque quelque chose, on le captera la fois suivante, c'est tout... Le pire qu'il puisse arriver, c'est qu'on ne le captera jamais... et on n'en mourra pas pour autant!!! ;^)
Donc, c'est décidé : te voilà guérie, et tu pourras (enfin!!) honorer ta promesse (faite il y a trois ans!!) de lire au moins une BD par mois!! Point à la ligne!!
(En sortant, n'oubliez pas de prendre rendez-vous avec ma secrétaire pour votre prochaine consultation!! ;^)
Rédigé par pgluneau le dimanche 30 novembre 2014 à 23:07


En fait, je te provoquais, PG, gentiment.
Mais en fait, il y a quelque chose qui me gêne profondément dans ton texte, c'est que tu associes bd et enfance de manière aussi inséparable.
La BD ce n'est pas un média d'enfants. Ce n'est même pas un média d'adultes restés enfants. C'est un média. Comme on ne prétend pas aujourd'hui que l'animation est un média d'enfants. On sait que ce média peut à la fois toucher un public de jeunes en développement, que des adultes parfaitement dans leur âge. Le média est un tuyau dans lequel on fait passer le contenu qu'on veut, pour le public qu'on veut.

J'ai grandi avec la BD. Avec Astérix, Tintin, Alix, Thorgal, Lucky Luke, Yoko Tsuno. Des références qu'on retrouve régulièrement sur mon blog. Mais ce sont mes lectures d'enfant, pas mes lectures d'adulte. Je suis convaincu qu'enfant, tu n'aurais jamais lu de Rabagliati. Ni sur la forme ni sur le fond. C'est une lecture d'adulte, d'un contenu adulte. C'est pour montrer cela que je prenais cet exemple.

Tu n'es pas un grand enfant qui lit des livres pour gamins.
Tu es un adulte, qui lit des livres qui parfois s'adressent aux enfants, parfois aux adultes, suivant ton état d'esprit, ton parcours de vie, les expériences que tu souhaites vivre.

Pour moi, réduire la bd à l'enfance, c'est tuer la bd à terme. Du coup, ton propos me gêne vraiment, sur CET article.
Rédigé par Yaneck le samedi 29 novembre 2014 à 18:16


@ Yaneck : Meuh qu'est-ce que tu racontes-là?? Bien sûr que non!! Enfant, je m'intéressais aux BD de mon âge, les classiques du temps : les 4 as, les Schtroumpfs, Tintin, Astérix, Gaston, les Pif gadget... Les BD adultes, elles sont venues plus tard, bien évidemment...
Mais parmi les BD plus «adultes», c'est clair que celles de Rabagliati déclassent presque toutes les autres en ce qui concerne l'attirance qu'elles suscitent en moi, sur le plan visuel. Je les apprécie bien plus que les oeuvres de dessinateurs comme Hermann, Vance, Bilal, Blain ou même Sfar qui, bien qu'ils soient de très grands artistes de renom, ont des styles qui ne m'attirent que très peu! J'aime encore cent fois mieux le style épuré de notre Paul national à celui de ces dessinateurs qui surchargent ou charbonnent leurs dessins...
Mais il en faut pour tous les goûts, paraît-il!!? ;^)
Rédigé par pgluneau le samedi 29 novembre 2014 à 16:40


@ Maxime : Je suis très content que tu aies eu le courage de «surmonter» ton «indifférence» à l'égard du 9e art, Maxime. Et si j'ai pu y contribuer d'une quelconque façon, ça me rend encore plus fier!! Merci d'avoir partager ton commentaire!!
Rédigé par pgluneau le samedi 29 novembre 2014 à 16:26


Me laisser aller, j'en lirais souvent. Je me retiens. Je sais que tu sursautes, tu t'exclames et te dis en bout de ligne "kessé ça !". Ça parle au papotin, rajoute-tu sûrement. Pour moi, lire une bande dessinée c'est être en récréation de la vie. Et comme je suis une personne qui a un sens viscéral de culpabilité quand je suis en récréation. Il y a de cela bien sûr, mais il y a plus. J'ai déjà beaucoup de moments de récréation dans ma vie, alors en individu responsable que je suis, j'ai mis un holà sur celle-ci.

Cela serait malhonnête de ma part de laisser ce paragraphe sans l'accompagner d'un autre : j'ai peur de moi quand je lis une BD, peur de ne pas bien comprendre. Je suis en état perpétuel d'insécurité lorsque je lis une bande dessinée. Est-ce que je comprends bien le dessin ? Je vais jusqu'à me demander si je suis bien l'ordre des cases, ça m'arrive encore, malgré que ça se replace avec ma maintenant petite expérience de lectrice.

Quand j'en lis, je scrute le dessin à la loupe, peut-être pas autant que toi, mais j'y passe du temps, pas question de lire aussi vite que mon conjoint Marsi qui lit la BD à une vitesse photonique. En parlant de lui justement, je m'y arrête. J'apprends de temps en temps qu'il a lu telle ou telle BD que j'espère lire, ou qu'il a lu certaines autres, et toujours à la vitesse de l'éclair. Je ne réalise même pas qu'il les lit, mais là où je veux en venir est lorsque je lui demande par la suite "Et puis, qu'est-ce que tu en penses ?", je n'arrive qu'à cueillir au mieux quelques mots. Et après ces quelques mots, de préférence vagues, je dois lui demander : "As-tu aimé ?". C'est toujours oui, mais je dois me contenter de soupeser le ton du "oui" pour arriver à détecter le degré de satisfaction. Il y a parfois de vrais "oui" sûrs et affirmés, presque enthousiastes (on rit pu!) alors là, j'essaie de savoir qu'est-ce qui lui a tant plu. La réponse est ardue et vous vous en doutez bien, succincte.

Je le dis haut et fort ici, car je sais que je serai entendu, je devrais lire plus de bandes dessinées, surtout que les tablettes croulent de ces albums dans cette maison. Mais à chaque fois que je m'en approche pour tendre la main, j'ai l'impression de commettre un sacrilège, je sens de l'inquiétude dans l'air, vais-je abîmer cette oeuvre d'art portative ! Alors, les bandes dessinées avec lesquelles je me sens vraiment à l'aise sont celles que je m'achète et qui reposent dans ma bibliothèque dans mon bureau. Celles-là, j'y plonge et je les mange des yeux, comme les Nombrils, et les Ben. Ce sont mes collections. Je suis Magasin Général et c'est moi qui insiste pour les acheter mais elles résident entre d'autres murs, ceux de Marsi, alors je suis un peu plus gênée quand je les lis. Tiens, je prends pour exemple un Magasin Général, c'est justement ce genre de BD que Marsi lit en même pas 10 minutes et que je prends une heure à savourer. Il me jure qu'il a absolument tout vu, et qu'il n'a pas manqué un détail. Je l'ai déjà testé, ça semble tenir la route. Enfin, je suis une néophyte, quoi !

Je vais conclure ainsi ; je te comprends à 100 milles à l'heure d'aimer cet univers coloré où la vie ressemble à ce que je m'imaginais qu'elle serait quand j'étais enfant.
Rédigé par Venise le samedi 29 novembre 2014 à 13:02


Attention, provoc:

Parce que toi, enfant, tu avais envie de lire Michel Rabagliati et les oeuvres de ce style? T'étais un enfant bizarre toi... ^^
Rédigé par Yaneck le samedi 29 novembre 2014 à 11:24


Je n'aimais pas la BD (sans la détester) avant que vous me la fassiez découvrir, toi et Marsi! J'ai découvert qu'elle combinait deux passions, l'écrit et le cinéma. Donc, un peu comme toi, le littéraire et l'image. Tous les mots que peut remplacer un dessin ou même la composition d'une planche! Et quels dessins! J'ai compris qu'il y avait des artistes à l'oeuvre derrière la BD, au même titre que n'importe quelle autre oeuvre. Faut dire que ça aide d'en connaître un, et un BON! ;-)
Rédigé par Maxime le samedi 29 novembre 2014 à 11:16




Dernièrement, j'ai lu... Death note
#05- Page blanche
24 juin 2017

Démons d'Alexia
#07- Chair humaine
07 mai 2017

Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Duel de génies...

Arsenul, sur Pourquoi j'aime la BD???

Philippe lavigueur, sur Huis clos parmi les furets carnivores

anne des ocreries, sur Huis clos parmi les furets carnivores

Eric the Tiger, sur Une vengeance au goût amer...

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin