Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- la Vie et moi
#01- LA VIE ET MOI
Scénariste(s) : Dominique ROQUES
Dessinateur(s) : Alexis DORMAL
Éditions : Dargaud
Collection : X
Série : Pico Bogue
Année : 2008     Nb. pages : 48
Style(s) narratif(s) : Gags en une demie, une ou deux planches
Genre(s) : Humour tendre, Humour mordant, Humour songé
Appréciation : 5 / 6
l'Échevelé le plus craquant du neuvième art
Écrit le samedi 13 mars 2010 par PG Luneau

C’est qu’il n’a l’air de rien, ce jeune gamin pas plus haut que trois pommes, arborant fièrement son t-shirt rouge et sa chevelure toute ébouriffée qui ressemble à une vadrouille! Mais ne vous fiez pas à sa bonhomie apparente : le petit Pico Bogue, nouveau venu dans le vaste «univers bédéien», vous fera craquer avec son mignon petit sourire mutin, qui que vous soyez!

 

En effet, derrière une couverture un peu fade, où le rouge du t-shirt accroche l’œil immédiatement, ce petit garçon de six ou sept ans et sa jeune sœur Ana Ana n’ont pas leurs pareils pour déstabiliser leur entourage, à commencer par leurs parents! Sans trop d’éclats ni de mauvais coups, ils savent toujours, malgré (ou peut-être SURTOUT à cause de) leur jeune âge, trouver le mot juste pour les désarçonner… et nous faire crouler de rire. Encore mieux que Mamette, Lou ou Rémy, trois de mes petits coups de cœur des dernières années!

 

Tant par son graphisme très crayonné que par son regard humoristique très tendre et prêt du quotidien, la série Pico Bogue me rappelle beaucoup les dessins d’humour en une case, comme on en trouvait tant dans les magazines français comme Paris-Match, dans les années soixante. D’où, sans doute, la comparaison fréquente avec le Petit Nicolas. C’est une comparaison qui peut tenir sur le plan graphique, mais beaucoup moins sur le plan du type d’humour. En fait, moi, je considère plus Pico comme le frère spirituel de Mafalda… le côté politique en moins. Ils ont tous les deux la même désinvolture pour retourner aux visages des adultes qui les entourent leurs illogismes évidents ou leurs aberrantes contradictions, sur un ton philosophique qui détonne complètement… Mais si Pico et sa sœur emploient parfois des expressions bigrement trop élaborées pour leur âge, tant pis pour le réalisme : ça ne fait que rajouter au désopilant comique de la situation!

 

Pour ma part, je viens de me faire un adorable compagnon. Je lui souhaite une vie aussi longue et un succès aussi retentissant que ceux de sa petite collègue argentine!

 

(P.S. : À ce propos, Pico a un petit copain, Charlie, qui a la même coupe en brosse et la même allure que Manolito, le copain capitaliste de Mafalda. Hasard ou clin d’œil de la part des auteurs??)

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • le nom du héros. Malgré tout le traitement visuel qui cherche à faire vieillot, le nom de famille du héros nous ramène à l’air électronique en un rien de temps. Quelle drôle de dichotomie!

 

  • l’absence de cadre autour des vignettes. Avec les couleurs très pastel et la couverture à dominance de blanc, ça fait très épuré, angélique, et ça ajoute un petit côté paisible à l’album… en plus de faire très élégant! En fait, il se dégage de tout cela un arôme de nostalgie, comme après un agréable pique-nique par une belle journée ensoleillée!! (Qu’est-ce que je deviens poète, moi!!)

 

  • l’humour imbattable de l’auteur. Parfois tendre, parfois sarcastique, il m’a fait rire de bon cœur à de très nombreuses reprises! Plus de quarante des soixante et onze gags de l’album m’ont fait rire : 61%, pour être précis, du jamais vu dans le monde des albums de gags!

 

  • le personnage d’Ana Ana, la petite sœur. Même son nom est charmant! Cette toute petite puce (quel âge lui donnez-vous? Cinq ans et demi, au max?) est absolument suave! Malgré ses quelques mois de moins que son «grand» frère et sa toute petite taille, elle n’a rien à lui envier : ni sa candeur, ni son ironie, et encore moins ses dons très affutés pour l’analyse et le doux sarcasme!

  

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • la petitesse des vignettes. Les traits sont si fins et si broussailleux qu’ils rendent la lecture de l’image difficile. On ne parvient pas à voir les petites nuances dans les expressions des visages ou les subtilités dans les attitudes. C’est désagréable de devoir prendre une loupe pour apprécier pleinement un album!

 

  • ça se lit trop rapidement ! Vite, vite, je veux les tomes #2 et 3, qui sont déjà en magasin!

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Yaneck: Petit Pierrot! Je note tout de suite, d'autant plus qu'on en parle beaucoup dans le Net, ces temps-ci... et il a un si joli prénom!!! (Devine que signifie le P dans PG Luneau?!?!?!) Merci du conseil!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 02 janvier 2011 à 21:04


Une de mes meilleurs découverte récente en bande dessinée. Essayes Petit Pierrot, d'Alberto Varanda, chez Soleil. Un petit bonhomme plein de poésie, avec son copain l'Escargot. Moins humoristique que Pico Bogue, mais vraiment très plaisant.
Rédigé par Yaneck le jeudi 30 décembre 2010 à 11:27


@ Danielle : C'est bien certain que l'échange, sur un blog ou ailleurs, est toujours enrichissant... surtout dans ma Lucarne!!! C'est pourquoi je t'invite à poursuivre tes visites et à continuer d'y laisser tes généreux et si judicieux commentaires!
Pour ce qui est du pigeon qui part s'ébrouer les ailes, j'espère qu'il saura quand même, en bon pigeon voyageur, rentrer au bercail une fois de temps en temps!
Rédigé par PG Luneau le lundi 06 septembre 2010 à 17:06


C'est tout là l'art de fines mouches, quoi! ;-) D'autant plus exceptionnel (pour ne pas dire buzzant) que j'ignorais que le dessinateur était le fils de la scénariste!! D'où l'avantage de partager mes commentaires sur les albums si gentiment prêtés via la Lucarne du Pigeonographe. Pigeonographe qui, si j’ai bien compris, verra bientôt l’un de ses drôles de moineaux se volatiliser en se poussant à tire-d’aile vers de nouveaux horizons?? Petits cachotiers, va! J’ai bien hâte de voir ça…
Rédigé par Danielle le lundi 06 septembre 2010 à 16:56


@ Danielle & Venise : Si les duos mère-fils ont souvent su toucher l'âme de leur entourage, nous avons droit ici à une paire (scénariste/dessinateur) qui séduit la planète en entier... ben, la planète bédéesque francophone, en tout cas!! Jamais chiures de mouche n'auront été aussi adorables, séduisantes, intelligentes et agréables à contempler!!
Rédigé par PG Luneau le lundi 06 septembre 2010 à 15:54


Oui, Danielle, bravo à l'auteure des jours du dessinateur aussi ! Ah les mères ...
Rédigé par Venise le lundi 06 septembre 2010 à 14:29


À petit bonhomme, petit dessin, pourrait-on penser mais chose certaine, il n’y a aucune petitesse d’esprit chez cette famille Bogue. J’ADORE!!! Et pourtant, c’est presque décourageant parfois de tourner la page et d’apercevoir toutes ces mouchetures à décoder… mais dont on sort chaque fois charmé, séduit, ravi. Quelle intelligence dans les réparties et quel bonheur de constater des rapports parents-enfants (et sœur-frère) franchement égalitaires. Un gros GROS BRAVO à son auteure!
Rédigé par Danielle le lundi 06 septembre 2010 à 14:22


@Arsenul : Tu as su trouver des images très justes, mon cher : je suis tout à fait d'accord avec ta comparaison à un vieil album photo... et j'adopte ton appellation «graphisme capilaire», que je trouve tout à fait à propos, de même qu'un brin poétique!
Attention de ne pas te méprendre sur le nom de famille du personnage, toutefois: c'est vrai que Blogue et Bogue sont tous deux en lien avec l'informatique, mais dans le cas du charmant gamin, c'est bien de Bogue dont il s'agit, très cher blogueur!
Rédigé par PG Luneau le mercredi 17 mars 2010 à 22:30


J'ai également adoré Pico Blogue. Il m'a fat rire à beucoup de % moi aussi. Je trouve le dessin très "confortable" on y plonge effectivement comme dans vieil album photo. c'est un détail, mais je trouve que l'auteur est très habile "capilairement" parlant(!?) C'est une force chez lui, les cheveux et pas seulement ceux de Pico et les barbes donnent de la crédibilité à l'ensemble. ( Je viens vraiment de parler de graphique capilaire?) Les membres du club de lecture se l'arrachent.
Rédigé par Arsenul le mercredi 17 mars 2010 à 20:40


@ Kikine: Je suis très heureux que tu veuilles découvrir mon nouvel ami... et qu'il soit disponible à ta bibli! Je le prends comme une preuve que mon intérêt pour lui transcende mon texte! Bonne lecture!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 14 mars 2010 à 22:39


Je viens de vérifier sur le site de la bibliothèque de mon quartier et il semblerait que le volume soit disponible. Je passerai probablement demain le récupérer ou alors le réserver pour le lire bientôt ... car tu m'as donné vraiment envie de découvrir !
Rédigé par kikine le dimanche 14 mars 2010 à 22:02


@ Venise: Je crois que les ados apprécieront cet album: les parents s'y font parfois revirer comme des crêpes, ce qui fait jubiler les ados, c'est bien connu!... Mais le liront-ils au vu et au su de tout le monde? Je ne le sais pas: les dessins font peut-être un peu trop enfantins! Mais quelle joie, pour eux, d'avoir des lectures secrètes à lire sous les draps, en cachette!
Pour ce qui est des adultes, je suis assuré que tous y trouveront leur compte, même les plus bédéphobes de la planète (quelle horrible maladie!!). J'en ai quelques uns dans mon entourage... et ils ont craqué!! Pour ce qui est du tome #3, je suis jaloux! Je sens que je vais faire un petit emprunt, la semaine prochaine!!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 14 mars 2010 à 11:17


Oui, oui, # 3, ce tome que Marsi a déjà... je pourrais donc le lire ! C'est qu'il m'a tout de même été conseillé par un libraire de la Librairie Raffin. Et en plus, ton emballement est contagieux. J'imagine que tu considères que ce sont des albums destinés à toute la famille ; même les vieux ados (14-16 ans) ? Y trouveraient pas ça trop bébé, ou à lire en cachette ?
Rédigé par Venise le samedi 13 mars 2010 à 21:56




Dernièrement, j'ai lu... Petits Mythos
#04- Poséïdon d'avril
08 décembre 2017

Collège invisible
#01- Cancrus Supremus
16 novembre 2017

Poulet grain-grain
Poulet grain-grain
03 novembre 2017

Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!
05 décembre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Larbier philippe, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

Larbier philippe, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

anne des ocreries, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

Marsi, sur Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin