Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#02- Ruptures
#02- RUPTURES
Scénariste(s) : Sylvain RUNBERG
Dessinateur(s) : Serge PELLÉ
Éditions : Dupuis
Collection : Repérages
Série : Orbital
Année : 2007     Nb. pages : 56
Style(s) narratif(s) : Récit à suivre (2/2)
Genre(s) : S.F.
Appréciation : 5 / 6
Omniprésentes trahisons
Écrit le dimanche 18 juillet 2010 par PG Luneau

Dans cette suite (et fin!) de Cicatrices, les agents Swany et Izzua poursuivent leur mission diplomatique sur Senestam, où les Jävlodes remettent en question la présence de la colonie terrienne qui s’y est installée il y a plusieurs années et qui y a mis en place une lucrative (bien que dangereuse) mine de trélium.

 

Le tome #1 s’était terminé en laissant nos héros et les hommes de la colonie en pleine attaque de dégoûtants stilvulls, d’énormes créatures larvaires aux tentacules imparables. Mézoké Izzua, le/la téméraire partenaire androgyne de l’agent Swany, fera preuve d’ingéniosité et d’adresse pour en venir à bout. Puis, le binôme d’agents spéciaux poursuivra son enquête, non sans commencer à constater de discrètes dissensions au sein du petit groupe d’humains de Senestam. On tenterait de leur cacher certaines choses qu’il y aurait autant de messes basses!!

 

Comme la présence de Mézoké semble causer des tensions chez les humains (il/elle s’en rendra compte assez vite quand on essayera de la/le faire tout bonnement flamber!!), celle-ci/celui-ci va poursuivre l’enquête sur la planète-mère des Jävlodes. Là aussi, la colère gronde : certains extrémistes assoiffés de pouvoir opteraient dès maintenant pour des manœuvres assez radicales! Il faudra calmer les ardeurs de tout ce beau monde…

 

Heureusement, le vaisseau Angus, piloté par la vieille Nina, tourne en orbite avec le colonel Karlus et ses hommes, qui pourront intervenir en cas de coups durs… Le problème, c’est que les coups durs pourraient venir de là aussi !!?

 

Dans cette conclusion de première mission, Pellé et Runberg ont été à la hauteur de ce qu’ils avaient instauré dans le premier album. Les personnages sont intéressants et nous réservent des surprises, il y a de l’action à profusion, de la cohérence, du suspense, des débats intéressants… et des trahisons à tous les coins de rue!! Tous ces traîtres causent des retournements de situations qui parsèment notre lecture de surprises et de rebondissements narratifs imprévisibles!

 

Pour avoir réussi à me faire aimer ce récit malgré l’ambiance terne et blafarde à dominance de gris pâle qui règne sur cette colonie minière, c’est que Ruptures est vraiment bon!! Sans contredit, Orbital, une série à suivre!

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • les dessins. Pellé maîtrise toujours aussi bien ses plumes. Tout est harmonieux, en belles courbes lisses et claires. Ses visages sont particulièrement bien réussis, même ceux des aliens. Une mention particulière pour l’apparence extérieure des rentérils (p.28), ces «morpho-végétaux» aux allures d’algues gigantesques, gros comme des gratte-ciel, que les Jävlodes élèvent pour en extraire leur huile.

 

  • le nouveau pronom «ël» pour désigner Mézoké (p.7), dont on ne sait toujours pas s’il est  mâle ou femelle. C’est très original, et tellement plus personnel que de continuellement dire «il/elle», par exemple, ou «ça».

 

  • la psychologie des relations. Les différents peuples, leurs alliances, leurs conflits internes, leurs attitudes à l’égard des autres peuples, tout cela est très fouillé, très riche. Bien que ce soit de la S.F., ça en devient très crédible.

 

  • une aventure équilibrée. En effet, non seulement l’équilibre entre l’action et la parlotte est parfaite, mais en plus, les deux héros de la dyade ont tour à tour leurs moments importants.

 

  • la cohérence du scénario, avec un bon suspense et des revirements inattendus. Tout se tient, c’est intelligent, complexe mais tout en restant «digeste». J’en veux encore!

 

  • l’idée d’un vaisseau à l’intelligence autonome. Si le concept n’est pas nouveau, je n’avais personnellement jamais rien lu ou vu de tel depuis le célèbre HAL de 2001 : l’Odyssée de l’espace. Ce phénomène original ajoute une pointe d’étrangeté, étrangeté accentuée par la présence de la mystérieuse vieille Nina, cette pilote taciturne aux allures de sorcière du XXIIIe siècle!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • encore une erreur d’appellation! Le rebelle qui nous est présenté dans le tome #1 comme étant Josh Beggler est rebaptisé ici Josh Begam. Est-ce vraiment très professionnel?!

 

  • la finale. En effet, s’il y a un petit reproche à faire à cette aventure, c’est le deus ex-machina final qui vient sauver nos deux héros et mettre fin à leur mission. Il est vrai que la situation dans laquelle ils s’étaient empêtrés était particulièrement complexe, mais tout de même! Une finale en apothéose comme celle qu’on nous sert ici est frappante et spectaculaire… mais comme elle est complètement extérieure aux deux personnages principaux, ça leur enlève du prestige… et pour une première mission, c’est un peu dommage.

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Danielle : Ça lui arrive assez souvent, au Père Noël, de prêter des séries qu'il n'a pas encore toute lues! C'est qu'il en a pas mal d'autres en réserve, le Père Noël!!
L'important, c'est effectivement de rester sage!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 28 août 2011 à 18:29


On ne demande quand même pas à un père Noël d'être gentil au point de se priver de lire ses livres en tout premier lieu. Mais on promet d'être bien sage d'ici la prochaine livraison de colis.:)
Rédigé par Danielle le dimanche 28 août 2011 à 10:58


@ Danielle : Qu'est-ce que tu sais trouver les mots justes pour parler de cette superbe oeuvre! J'adore l'adjectif racé, qui résume parfaitement l'impression que les dessins de cette série m'ont laissée... Série qui, comme tu le dis si bien, est pas mal plus positive que les autres, compte-tenu du mandat diplomatique de l'organisme central! Et pour ce qui est de Mézoké, il/elle nous en réserve très certainement de bien bonnes!
La deuxième mission, en deux tomes elle aussi, est déjà parue, mais je ne l'ai pas encore lue. Peut-être se trouvera-t-elle dans ta prochaine sélection, si le Père Noël est gentil avec toi, et que tu auras la chance de la lire avant moi, qui sait ?!?!
Rédigé par PG Luneau le samedi 27 août 2011 à 22:39


Ah! Voilà une BD selon mon cœur! Le fait qu’on mette en œuvre des missions diplomatiques au lieu des sempiternels commandos armés m’a séduite d’emblée. Les éléments graphiques quoique touffus, réussissent à créer un univers sobre et racé, tandis que les nombreuses intrigues sous-jacentes qui se profilent déjà promettent d’être captivantes. Que ce soit en effet au sein même du duo, de la confrérie, aussi bien que des ennemis avoués, c’est pas les hostilités à désamorcer qui risquent de manquer!

J’ai bien aimé aussi qu’on crève ma bulle d’entremetteuse qui supputait déjà une éventuelle idylle entre notre humanoïde de service et son/sa sculpturale binôme. L’ignorance de son appartenance sexuelle, doublée de sa personnalité pour le moins laconique l’auréolent de mystère et rendent le personnage d’autant plus fascinant. Je ne sais pas comment évoluera la relation de Caleb et Mézoké dans le futur, mais l’issue de cette première aventure m’apparaît engageante. J’attends avec impatience la prochaine mission!
Rédigé par Danielle le samedi 27 août 2011 à 11:20




Dernièrement, j'ai lu... Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Testament du capitaine Crown
#01- Cinq enfants de putain
02 avril 2017

Boule à zéro
#01- Petit coeur chômeur
26 mars 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Eric the Tiger, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Dure, dure, la vie de jeune adolescente?? Pas que!!...

anne des ocreries, sur Candy chez Oliver Twist!

anne des ocreries, sur Rapaces, violents et roublards au cube... des vrais pirates, comme on les aime!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin