Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- la Forêt aux faux rires
#01- LA FORÊT AUX FAUX RIRES
Scénariste(s) : Richard HOUDE
Dessinateur(s) : Pierre HOUDE
Éditions : Héritage
Collection : Dominique et compagnie
Série : Oli
Année : 2012     Nb. pages : 32
Style(s) narratif(s) : Récits complets
Genre(s) : Aventure fantaisiste, Fantastique humoristique, Humour naïf
Appréciation : 3.5 / 6
la Fantaisie à portée de main!
Écrit le vendredi 04 août 2017 par PG Luneau

Tomes lus : #01- la Forêt des faux rires

            #02- l'Envol du Phénix (2013)

            #03- les Cinq saisons (2014, 3/5)

 

Désireuses de profiter elles-aussi de l'intérêt de plus en plus grandissant pour la BDQ-jeunesse, les éditions Héritage et sa réputée collection Dominique et compagnie ont misé sur les frères Houde (Richard au scénario, Pierre au dessin), de vieux routiers en matière de BD qu'on avait perdu de vue depuis des lustres! ;^) Ceux-ci leur ont concocté une mignonne petite série fantaisiste, toute colorée et gentillette : Oli!

Dans cette série, on suit un duo de bons copains, Oli et Pacou, qui ont un talent inusité : celui de pouvoir communiquer ensemble par télépathie!? C'est bien pratique pour s'inviter à jouer à distance, ou pour placoter un peu, juste avant de s'endormir!! ;^) Qui n'a jamais rêvé d'avoir ce don fabuleux?! Avouez que, déjà, vous êtes positivement favorables à l'idée de jeter un coup d'œil à cette série!?? ;^)

De plus, nos deux amis ont l'étonnante habitude, lors de leurs promenades, dans leur petit patelin ou la campagne environnante, de découvrir des univers fantastiques ou féériques, aux détours d'un sentier ou d'un passage secret inconnu!? :^0  Là, ils croisent divers personnages, souvent loufoques, aux prises avec de graves problèmes que seuls nos deux camarades parviennent à résoudre... souvent avec l'aide de la jeune Cachou, l'espiègle petite sœur de Pacou qui les suit toujours à leur insu!

Non sans rappeler un peu la douce folie du Pays de Rêverose des Olivier Rameau de notre enfance, les aventures d'Oli et ses amis sont d'un charme indiscutable! Les traits vifs et enlevés de Pierre Houde et ses couleurs franches donnent juste ce qu'il faut de dynamisme aux sympathiques scénarii de son frère Richard!

Un seul petit bémol : jamais les apparitions de la fantaisie ne sont expliquées! Pourquoi ces garçons se retrouvent-ils toujours, comme par enchantement, dans des lieux fantastiques? On n'en a aucune idée, ni de comment cette magie opère... J'aurais aimé qu'il y ait un semblant d'explications minimalement rationnelles à tout ça... Mais quand on a 7 ou 8 ans, a-t-on besoin que tout nous soit expliqué?? Tant que ça les fasse rêver!! ;^)

Oli, une chouette série pour les jeunes de 6 à 9 ans... Et avis aux fans : les 2 tomes suivants (#4 et 5) sont déjà disponibles, sur les rayons de votre librairie préférée! ;^)

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • le format, un peu plus petit que la normale. 20 x 34 cm, ce n'est pas commun pour une BD à couverture rigide!! Mais ça ne réduit en rien le format des dessins, puisque la plupart des pages n'ont que deux strips de haut! Les cases demeurent donc très lisibles! ;^)

 

  • la vivacité des couleurs. Elles sont rafraîchissantes à souhait et sauront satisfaire les jeunes lecteurs!

 

  • les belles grandes illustrations! Celles des pages de garde, déjà, nous donnent un aperçu de ce qu'on va découvrir dans le récit... Puis, la première planche de chaque tome nous offre une grande vignette pleine page qui nous fait entrer dans l'univers d'Oli et ses amis, en nous présentant un gros fragment de leur village, ou de leur environnement! C'est très invitant!

 

  • la page de présentation des trois personnages principaux, à côté de la page de titre. On y fait la connaissance d'Oli, de Pacou et de Cachou... ainsi que de ce qui les caractérise! Ça fait une belle entrée en matière, surtout pour un jeune lecteur qui débute la série!

 

  • le thème de la télépathie! Je l'ai dit plus haut : il s'agit probablement là d'un fantasme universel! Quel plaisir ce doit être de pouvoir contacter quelqu'un à distance et de communiquer avec lui sans que personne n'en sache rien!! À la limite, je trouve que le scénariste n'exploite pas assez souvent cette chouette caractéristique de ses protagonistes! :^)

 

  • l'adéquation du récit à l'âge du lectorat. Les énigmes sont relativement simples, et les jeunes de 7 ou 8 ans se plairont à chercher à résoudre ces petits mystères sympathiques avec les héros. En plus, c'est écrit gros, de manière très lisible et il y a peu de pages : un parfait outil pour motiver les réfractaires à la lecture. En contrepartie, c'est peut-être un peu court et simpliste pour un lecteur plus exigeant... ;^S

 

  • de belles idées, dont plusieurs amusantes! La supergrimace de Pacou est effectivement très efficace, et j'ai beaucoup aimé les jeux de mots avec les noms des différents personnages (surtout les deux messieurs du tome #1: Ixe et Igrek!). Le fait que Pacou fasse appel à la méta-BD (en effaçant le contenu des phylactères qui causent problèmes!?) est bien sympathique, de même que toute l'idée de base du 3e tome, avec cet orgue qui fausse le rythme des saisons en s'emballant trop! Plusieurs allusions discrètes (à Vivaldi, à la grippe H1N1...) feront aussi sourire les lecteurs plus érudits! ;^)

 

  • la pétillante personnalité de Cachou, qui ne s'impose qu'à partir du 2e tome. Elle ajoute véritablement beaucoup de fraîcheur et d'originalité aux récits! ;^)

 

Ce qui m'a le plus agacé :

 

  • la typographie. À de nombreuses reprises,  quand je lisais mot OLI, le L et le I étaient tellement collés que je les percevais comme un U aux coins carrés. OLI EST PARTI... devenait OU EST PARTI... Ça doit confondre plus d'un jeune!... :^(

 

  • quelques petites incohérences. D'abord scénaristique, dans le premier tome : Oli découvre un pantalon ayant une poche sans fond. Comment peut-il y trouver une clé? Logiquement, le poids de la clé devrait entraîner celle-ci dans le... fond, justement, fond que la dite poche n'a pas!?? Comment est-ce possible?! Puis, graphique, à deux endroits dans le tome #2. Sur la couverture, où l'ombre du professeur ne correspond pas du tout au personnage (voyez vous-même : barbe, cheveux...). Puis dans le bas de la p.9, où il y a un petit problème de raccord et de perspective. Primo, l'escalier n'a plus du tout l'air d'être dans la camionnette, et secundo, il semble ne même plus se rendre jusqu'aux enfants!! C'est beau, la magie, mais quand on commence à trop en mettre sur son compte, ça devient moins vraisemblable! :^S

 

  • le manque de finesse dans les traits de certaines images. Mais ce petit problème n'est pas constant! J'ai comme l'impression qu'il survient quand les dessins ont été agrandis, pour être recadrés, par exemple... mais ce n'est qu'une hypothèse! :^S

 

  • plusieurs faiblesses dans le scénario du 3e tome : c'est d'ailleurs pourquoi je lui ai accordé une note plus basse que les deux autres! L'ellipse de la p.15 n'est absolument pas logique : l'orgue s'arrête, ce qui annonce que la catastrophe est imminente... et le plus concerné, monsieur Fassolassi, fait une sieste?!?! C'est un peu ridicule!! Idem quand ce dernier rattrape miraculeusement les enfants projetés dans les airs par l'orgue, aux p.21 et 25! Et tout le trajet de retour, à la fin, m'est apparu déconnecté du reste du récit, comme si les idées manquaient, ou qu'il restait des pages à remplir... C'est un peu décevant! :^(

 

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Anne des Ocreries : ;^D
Rédigé par pgluneau le vendredi 04 août 2017 à 13:23


ça a l'air tout mignon, mais je crains que ça ne soit plus de mon âge...Quoique. ^^
Rédigé par anne des ocreries le vendredi 04 août 2017 à 11:52




Dernièrement, j'ai lu... Collège invisible
#01- Cancrus Supremus
16 novembre 2017

Poulet grain-grain
Poulet grain-grain
03 novembre 2017

Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Petite Patrie
la Petite Patrie
23 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Dédicaces automnales...
11 novembre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Danielle, sur À la mode de Poudlard... Clairement!

anne des ocreries, sur À la mode de Poudlard... Clairement!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Dédicaces automnales...

François Bourdages, sur La BD... encore au musée!??

jean bouchard, sur La BD... encore au musée!??

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin