Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- les Pareils s'attirent
#01- LES PAREILS S'ATTIRENT
Scénariste(s) : Éric PÉLADEAU
Dessinateur(s) : Éric PÉLADEAU
Éditions : Boomerang
Collection : X
Série : Liz et Dio
Année : 2013     Nb. pages : 44
Style(s) narratif(s) : Strips (Inspiration comics)
Genre(s) : Humour, Quotidien, Humour social
Appréciation : 4 / 6
Cours d'anti-drague 101... tout en strips!
Écrit le samedi 28 janvier 2017 par PG Luneau

Ah! Les premiers rendez-vous!! Depuis quelques années, ils ont commencé à prendre des formes de plus en plus variées : réponse à des petites annonces classées, blind dates organisés par des agences de rencontres ou des amis, speed dating... Peu importe la formule, les mêmes angoisses et questionnements nous tenaillent tous : Serai-je à la hauteur? De quoi l'autre aura-t-il l'air? Parviendrai-je à l'impressionner? Ferai-je une bonne première impression? Sera-ce (enfin!!?) mon âme sœur?!...

Éric Péladeau a décidé d'exploiter ce terreau riche en potentiel humoristique dans une série de strips qui, non sans rappeler la télésérie Un gars, une fille, dissèque avec malice et sans complaisance aucune nos travers de célibataires sur la cruise! Reprenant toujours les deux mêmes quidams (deux individus plus bêtas qu'alphas : Liz, la jeune femme, et Dio, le jeune homme), M. Péladeau s'amuse à étaler à peu près tout ce qu'il ne faut pas faire lors d'une première rencontre avec un/e inconnu/e que l'on cherche à courtiser!

Toutes les situations y passent : l'apéro du 5 à 7, le choix du resto, la commande, l'inévitable étalage de nos goûts, préférences et attentes, le dessert, l'addition (qui doit la payer?!), la soirée au bar, puis à la discothèque, le taxi du retour... jusqu'au sempiternel malaise du premier baiser (sur la joue ou la bouche?)... Et si tout ça se terminait au lit??! :^0 Oui, l'avertissement «Pour public averti» de la quatrième de couverture est pertinent... mais seulement pour 2 ou 3 gags à connotation plus croquante, car aucun des gags n'est réellement outrageant!! En fait, on est en présence d'un humour et d'un contexte qui ne toucheront pas les gens de moins de 16 ans, donc il y a fort peu à craindre...

Pour ce qui est de la forme, M.Péladeau utilise un dessin manifestement assisté par ordinateur, où le copier/coller vient probablement lui épargner un temps fou! La souplesse de son trait est particulièrement étonnante, donnant parfois à ses deux idiots de joyeux airs de longs bonshommes publicitaires semi-gonflables, comme on en retrouve sur les bords des routes, près des concessionnaires automobiles!! ;^) Malheureusement, l'absence de lignes de contour rend la lecture des détails fort difficile, ce qui est dommage car on perd beaucoup de la richesse des savoureuses mimiques de ses deux anti-héros dans la confusion de couleurs pastel qui en résulte, surtout en petit format (cette impression est beaucoup moins prononcée sur la couverture, où le dessin est au moins 4 fois plus grand!).

Pour ce qui est du fond, Peladeau a su cerner des archétypes assez communs et les placer dans des situations classiques. Grâce à son sens du punch et à ses talents graphiques, il est parfois parvenu à me surprendre et à me soutirer plus qu'un simple sourire, surtout dans la première moitié de l'album. Reste que tous les gags vous rappelleront tantôt une blague que vous avez déjà entendue, tantôt une situation que vous avez vécue... ou appréhendée!! ;^)

Ainsi, si vous voulez éviter les écueils possibles lors de vos prochaines premières rencontres, Liz & Dio est la parfaite compilation des trucs À NE PAS FAIRE!! ;^) Et pour ce qui est de la suite (car le tome est numéroté comme étant le premier, ce qui présuppose une suite!!), eh bien... j'imagine que M. Péladeau passera à une autre étape que la drague, car le portrait me semble maintenant pas mal complet! Gageons qu'il pourra trouver bien d'autres matières à moquerie : la vie de couple ne nous en livre-t-elle pas à profusion, quotidiennement?? ;^) Peut-être aurons-nous droit à Liz & Dio aménagent ensemble, Liz & Dio - les Premiers mois, Liz & Dio, nouveaux parents... et ainsi de suite jusqu'à Liz & Dio à la retraite?!! ;^) On peut se le souhaiter!

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • ma splendide dédicace couleurs! Avec sa générosité habituelle, Éric m'a dessiné Dio en grand format, la gueule grande ouverte. Il me l'a d'abord dessiné au stylo, puis l'a coloré aux gros marqueurs feutre... pour finir en traçant les contours au marqueur noir. L'effet est fascinant! Merci encore, Éric.

 

  • la coloration genrée des phylactères. Ainsi, les bulles de Dio sont en bleu, celles de Liz en rose... et celles des rares intervenants de couleurs variées. Cette sexualisation des ballons facilite l'identification du locuteur, ce qui est parfois bien aidant, surtout quand les appendices tentaculaires se croisent!

 

  • les quelques pages thématiques intégrées tout au long de l'album. À quelques reprises, M. Péladeau y va de pages à thématiques particulières (les 12 signes précurseurs que ça n'ira pas, les plats à éviter de commander, les différents stades de l'alcoolémie ou le palmarès des danses... à ne surtout PAS faire, dans un club). Ces genres d'intermèdes brisent avantageusement le rythme de lecture. 

 

  • les titres des pages, et leurs en-têtes. Chaque groupe de trois strips se voit ainsi chapeauté par un sous-thème commun, annoncé par le titre... et un petit dessin de circonstance. En plus d'établir une ligne directrice, cette façon de faire structure nos attentes et prépare le terrain à une meilleure lecture... tous les pédagogues vous le diront!! ;^)

 

  • la belle diversité de situations présentées. J'avais déjà eu la chance de lire certains des strips de cette série dans le magazine Safarir, où ils ont été prépubliés, mais ce n'était que des scènes au restaurant. J'ai donc été agréablement surpris de découvrir d'autres strips situés dans un bar, à la discothèque, dans un taxi ou même... au lit!! :^0 Le recueil offre vraiment un large éventail de situations diverses.

 

  • l'attitude très «coulante» des personnages, notamment quand ils réalisent qu'ils ont gaffé. On jurerait alors des baudruches qui se dégonflent! À ces occasions, ils sont particulièrement désopilants, comme aux p. 9, 13, 33 ou 38...

 

  • les fonds de pages en noir (ou jaune!!?), pour les 13 dernières planches. Pour cette section, qui traite de la cruise dans les bars (et le taxi!), l'auteur a choisi de placer ses vignettes noires sur un fond... noir!! L'effet est très intéressant, et nous plonge d'emblée dans le contexte de la vie nocturne (c'est le moins qu'on puisse dire!! :^) Les phylactères et les personnages aux couleurs bigarrées ressortent encore plus!... Et ça tranche royalement avec les deux premiers tiers de l'album, qui sont sur fond blanc, tout ce qu'il y a de plus traditionnel!

 

Ce qui m'a le plus agacé :

 

  • le manque de visibilité des amusantes expressions des visages. Est-ce à cause de l'étrange décalage entre la couleur du nez et celle du reste du visage, pour chacun des personnages, forçant ainsi une démarcation un peu incongrue? Ou de l'absence de lignes de contour? Ou c'est parce que les teintes sont trop pastel? Je ne saurais dire, mais j'aurais beaucoup aimé lire les visages avec plus de netteté.

 

  • l'inégalité des gags. Bien sûr, encore CE commentaire classique, commun à tous les recueils de strips. Ici comme ailleurs, certains gags sont excellents (p.3 et 4, le bas des p.5, 7, 13, le centre de la p.10, le haut des p.17 et 20), d'autres me sont restés trop obscurs (principalement le gag central de la p.16, où il y a un problème d'appendice ou de couleur de phylactère). 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Anne des Ocreries : ;^D
Rédigé par pgluneau le dimanche 05 février 2017 à 11:50


Jétoubienlujlejure. :)
Rédigé par anne des ocreries le dimanche 05 février 2017 à 10:55


@ Danielle : Ce que femme veut, Dieu le veut!! Tu l'auras donc... sitôt ton prochain arrivage!! ;^)
Rédigé par pgluneau le samedi 28 janvier 2017 à 17:40


Oui, je le veux! Pour le meilleur et pour le pire. ;)
Rédigé par Danielle le samedi 28 janvier 2017 à 12:55


@ Anne des Ocreries : Houla!! Tu as été vite sur le piton avec celle-là!! Tu as laissé ton commentaire à peine une ou deux minutes après sa publication! Ce sont d'excellents cours de lecture rapide que tu as suivis, dis donc!! ;^D
Rédigé par pgluneau le samedi 28 janvier 2017 à 11:33


Hi hi hi, ça m'a l'air pas mal drôle ça ! ça donne envie de le lire.
Rédigé par anne des ocreries le samedi 28 janvier 2017 à 11:25




Dernièrement, j'ai lu... Oli
#01- la Forêt aux faux rires
04 août 2017

Promise
#01- le Livre des Derniers Jours
28 juillet 2017

Batman - Un deuil dans la famille
Batman - Un deuil dans la famille
15 juillet 2017

Carnets de Cerise
#03- le Dernier des cinq trésors
11 juillet 2017

Death note
#05- Page blanche
24 juin 2017

Ma dernière chronique Capsule-Pif #022- Son nom n'était pas Daniel Boone... mais c'est tout comme!!
15 août 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Capsule-Pif #021- Probablement l'oiseau préhistorique le plus connu du 9e art!...

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #022- Son nom n'était pas Daniel Boone... mais c'est tout comme!!

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #018- Pourquoi t'es dans la lune?

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #019- Quand Vaillant veut faire dans le récit d'aviation...

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #020- l'Aventurier avec un grand A... Mais que faisait-il là?!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin