Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#12- la Saga de Thorgull
#12- LA SAGA DE THORGULL
Scénariste(s) : Roland Goossens dit GOS
Dessinateur(s) : Roland Goossens dit GOS
Éditions : Dupuis
Collection : X
Série : Khéna et le Scrameustache
Année : 1983     Nb. pages : 46
Style(s) narratif(s) : Récit à suivre (1/2)
Genre(s) : Héros animalier, S.F. humoristique, Fantastique mythique
Appréciation : 4.5 / 6
Un E.T. chez les Vikings!
Écrit le mercredi 07 septembre 2011 par PG Luneau

Consternation!! Voilà que l’Oncle Georges se voit exproprié!! En effet, une nouvelle autoroute devra obligatoirement passer à l’emplacement exact de sa très chère maison campagnarde! Heureusement, les élus de Chambon-les-Roses acceptent de le dédommager en lui offrant un des plus vieux bâtiments du village : la tour Agnar, et ses dépendances. Tout y est en ruines, mais la municipalité est prête à défrayer la moitié des rénovations. Il n’en fallait pas plus pour satisfaire notre ami archéologue, passionné de vieilles pierres et d’Histoire! Et puis, les Galaxiens viendront lui prêter mains fortes…

 

Seulement, le site n’est  pas aussi abandonné qu’il en a l’air! Le Scrameustache a tôt fait de détecter la présence d’un squatter qui les entraînera, lui, Khéna, l’Oncle Georges et les Galaxiens, vers de stupéfiantes découvertes!

 

Sans trop vouloir vous en révéler, je vous dévoilerai néanmoins que c’est vers la mythologie scandinave que cette aventure en deux tomes tendra, et si la première moitié de cet album-ci se centre surtout sur la réfection de la tour Agnar et sur les mystères qui l’entourent, toute l’autre moitié nous raconte une épopée viking hors du commun, qui expliquera, au bout du compte (ou du conte!!), comment une étrange épée ayant appartenue au sanguinaire Ragnar le Maudit a pu avoir été forgée dans un métal en provenance de l’espace!!

 

Si, depuis le début de la série, j’ai apposé l’étiquette «récit à suivre» à quelques reprises, c’est surtout parce que plusieurs des albums, bien que complets, s’enchaînaient littéralement, en ce sens que l’aventure complète qui suivait débutait le lendemain de la précédente, avec les mêmes personnages, tant les principaux que les secondaires… comme si chacun poursuivait sa route. Ici, toutefois, nous sommes vraiment en présence d’un récit prévu en deux albums. Il faut donc s’attendre à ce qu’à la page 46, l’intrigue soit laissée totalement en suspens, car elle ne trouvera son dénouement que dans le tome #13. Gos a donc pris le temps d’étaler son récit sur près de 90 planches et, manifestement, ça lui a servi!

 

En effet, et j’en suis le premier surpris, si Gos tente (encore une fois!!) de mêler la science-fiction fondamentale et le fantastique… et bien ici (pour une fois!!), ça fonctionne!! La présence d’un tombeau viking à Chambon-les-Roses est bien expliquée, et semble parfaitement crédible. L’arrivée du «métal», chez les Vikings, l’est tout autant… et même la présence des trolls, comme on peut les voir sur la couverture, n’est pas trop dérangeante… Quoique ça aurait tout aussi bien pu être des humains, mais bon…

 

Finalement, il ne nous reste plus qu’à espérer que la suite ne nous décevra pas! Si elle nous réserve le même niveau de qualité scénaristique, nous serions en présence d’un des meilleurs éléments de la série! Si c’est le cas, bravo monsieur Gos!… Et nous serons fixés bien assez vite!

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • la beauté des décors. La tour Agnar et les vieux bâtiments qui l’entourent forment un bel ensemble, et Gos nous les présente vraiment sous différents angles, avec des plongées et des contre-plongées qui les mettent en valeur. Malgré son état de délabrement, et les fantômes qui y circulent peut-être, cette tour semble accueillante, somme toute!

 

  • une intrigue qui peut prendre le temps de s’installer, puisqu’elle est répartie sur deux albums. C’est une première pour Gos, et je trouve qu’il a, jusqu’à présent, bien réparti ses pions. Espérons que les transitions entre ses différentes péripéties continueront de s’effectuer avec autant de fluidité dans le tome 13, pour la suite du récit.

 

  • un mélange de fantastique mythique et de S.F. ma foi pas trop mal réussi! J’étais assez sceptique face à l’intrusion d’une créature venue de l’espace dans un récit légendaire viking, mais je me dois d’avouer que, même si ça jure un peu graphiquement (la couverture en est un bel exemple : l’être en scaphandre ne cadre pas avec les petits trolls au travail!), l’amalgame de S.F. et de fantastique semble, pour une fois, naturelle. En espérant que ça garde la même cohérence!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • un récit encore très verbeux. Je n’en parle que depuis le tome #9, mais cette caractéristique est pas mal présente depuis le tout début de la série! Faut-il en déduire que Gos n’arrive pas à faire autrement? Encore heureux que le dessin soit humoristique et coloré : il vient mettre un peu de gaieté entre les lourds pavés d’écriture que forment trop souvent les phylactères, surtout en début de récit (voir les doubles pages 4 et 5, 8 et 9 ainsi que 14 et 15)!

 

  • les dessins des visages manquent encore d’assurance. Après 12 tomes, j’imagine que c’est peine perdue! Je n’en reviens pas qu’un dessinateur professionnel avec autant d’expérience et autant de contacts (rappelons que Gos côtoyait quotidiennement Peyo, Roba, Tillieux et cie!) ne puisse pas garder une constance dans les visages de ses personnages principaux!! Tant Khéna que l’Oncle Georges se retrouvent parfois avec des yeux ronds et blancs, avec pupille (p.5, 3e case), et d’autres fois avec que des points noirs en guise de yeux (p.14, 8e vignette)! Ou bien ils ont parfois la tête bien arrondie (p.7, 4e vignette), et d’autres fois le visage courbé comme un haricot (p.15, première case)… Si vous tenez compte de toutes les combinatoires possibles, vous comprendrez que les faces de ces personnages, qui reviennent pourtant constamment, prennent finalement une foule de formes! Ah! On les reconnaît tout le temps, là n’est pas le problème… Mais elles n’ont jamais l’air d’avoir été dessinées par la même main! C’est bien étrange!

 

  • la présence des trolls dans le monde des humains. Quoiqu’elle soit présentée avec un naturel désarmant (comme quoi des trolls vivaient sur une montagne sacrée qui n’était accessible qu’aux shamans), j’ai toujours une petite réticence face à la présence supposée de telles créatures surnaturelles dans les récits de S.F. Je trouve que c’est comme si on dénaturait le potentiel fictionnel de la S.F., qui est pourtant un genre déjà fort riche! D’autant plus que, cette fois-ci, les trolls sont présentés comme de simples petits nains forgerons : on ne sait aucunement s’ils sont dotés de pouvoirs magiques, s’ils vivent particulièrement vieux ou s’ils communiquent directement avec les dieux du Walhalla. Bref, on ne sait pas grand-chose d’eux… C’est dire combien leur nature de trolls n’apporte absolument rien à l’histoire! Peut-être en sera-t-il autrement dans la suite de l’aventure?!

 

  • la grande part du flash-back dans l’album. La légende est intéressante, mais elle prend vraiment une très grande proportion : 20 pages sur 46!! Il me semble que si les deux parties du récit avaient été publiées dans un seul et même tome, ça aurait moins paru. Ici, ça détonne royalement! On est heureux de connaître le fin fond de l’histoire, mais comme on n’a aucune idée de ce vers quoi l’intrigue va nous conduire, ça nous donne l’agaçante impression que le récit stagne, qu’on fait du sur place.

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Arsenul : C'est vrai qu'avec le système de parution en feuilletons, dans les magazines, il pouvait se passer des délais plus ou moins longs entre un premier récit et sa suite! J'imagine bien ton insoutenable attente !! Et c'est vrai que les décors de ce titre sont particulièrement intéressants.
Pour ce qui est de ton «prochain préféré», je garderai l'oeil ouvert et essayerai de te faire signe, quand j'y serai rendu... à moins que ton copain Guy n'éclaire ta lanterne avant ça?!!
Rédigé par PG Luneau le mardi 13 septembre 2011 à 17:00


Ouf dire que j'ai failli passer à côté de la chronique de mon épisode préféré de Scrameustache. Il faut dire qu'à l'époque je l'avais lu dans un recueil de Spirou magasine, j'ai du attendre longtemps avant de lire le 13. J'avais adoré ce personnage froid et l'aspect un peu château-peut-être-médiéval-tendance-vicking des décors qui créent tout de même une ambiance riche. Content que tu aies aimé. Mon prochain préféré est une histoire de sabotage chez les galaxiens où le Scrameustache y jouait un rôle de figurant, je me rappelle qu'Il était question de caste, de préjugés et d'injustice. Quel est ce tome? Ça fait trop longtemps, Guy l'encyclopédie humaine de mon club BD saura me le dire! Je t'en reparle.
Rédigé par Arsenul le dimanche 11 septembre 2011 à 21:33


@ Venise : Pour ce qui est de ma mémoire des premiers tomes, ce n'est pas tellement difficile puisque je suis en train de les lire «en rafale», depuis le printemps passé! Comme je fais une critique pour chacun, ça m'aide à garder en mémoire leurs grandes lignes.
Pour ce qui est de mes notes, c'est vrai qu'il m'arrive de donner un demi-point de plus pour mon attachement à une série, mais il ne faut surtout pas se fier uniquement au nombre de boulets que j'inscris dans mes deux sections! Ces boulets sont trop souvent inégaux. Par exemple, un album peut avoir deux «forces» hyper importantes, et six «faiblesses» qui sont plus de l'ordre des détails mineurs ou du «chipotage», comme aime bien le préciser mon cyber-copain Yaneck! Il ne faut donc pas y faire de moyenne mathématique!! D'ailleurs, c'est toujours pareil : ma note se base toujours sur mon envie de me procurer la suite (ou un album similaire, dans le cas des one shot). En ce sens, il est possible que j'en arrive à être un peu plus indulgent envers les longues séries qui m'accompagnent depuis longtemps! Donc, dans ce cas-ci, oui, je veux non seulement savoir la suite, mais j'ai hâte de la lire, surtout que ce sera la fin de cette aventure incomplète!
Pour ce qui est des tomes à venir, on voit que tu ne connais pas beaucoup le monde de la BD commerciale (ça ne fait pas longtemps que ton Marsi de mari y nage!!)! Car le tome #41 du Scrameustache est sorti en avril dernier (2011), soit 38 ans après la publication du tome #1!! Et toujours écrit et dessiné par Gos, mais aidé, tant pour le texte que pour le dessin, par son fils Walt depuis une dizaine de tomes! Toute une carrière, non! Et une autre belle complicité parent/enfant (il y en a quelques unes, dans le monde du neuvième art, dont celle des auteurs de notre Pico Bogue adoré!)! Mais je ne les ai pas tous : il m'en manque une dizaine, parmi les derniers, et je ne suis pas sûr que je me les achèterai, car j'ai l'impression que la qualité tombe en chute libre, à partir d'un certain tome... J'espère simplement que ce tome-charnière soit le plus loin possible!
Rédigé par PG Luneau le dimanche 11 septembre 2011 à 9:15


Je ne sais pas comment tu fais pour te rappeler des 11 premiers ! En fait le 9 et le 10, à la rigueur, euh... je veux dire avec ta rigueur ! mais les premiers. Est-ce que tu te faisais des fiches de lecture à ce moment-là ?

Comme il y a trois brefs paragraphes de "aimé" pour quatre "agacé", je conclus que le 4.5 est en partie pour l'attachement que tu as à cette série. Prenons l'exemple que nous sommes parfois plus indulgents pour des personnes que l'on connait depuis longtemps ... non ?

Une chronique ou critique, c'est tout à fait subjectif après tout. On s'en cache pas. Autre question, si tu n'étais pas aussi embarqué dans l'histoire à vouloir bien sûr connaître la suite, est-ce que tu achèterais toujours le premier album ? Combien d'albums sont sortis depuis ce douzième ? Les as-tu tous ? Jamais je croirais qu'ils en sortent encore 28 ans plus tard !
Rédigé par Venise le samedi 10 septembre 2011 à 22:01




Dernièrement, j'ai lu... Petits Mythos
#04- Poséïdon d'avril
08 décembre 2017

Collège invisible
#01- Cancrus Supremus
16 novembre 2017

Poulet grain-grain
Poulet grain-grain
03 novembre 2017

Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!
05 décembre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Larbier philippe, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

Larbier philippe, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

anne des ocreries, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

Marsi, sur Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin