Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#03A- Trahison
#03A- TRAHISON
Scénariste(s) : Eric SHANOWER
Dessinateur(s) : Eric SHANOWER
Éditions : Akileos
Collection : Regard noir et blanc
Série : Âge de bronze
Année : 2006     Nb. pages : 124
Style(s) narratif(s) : Récit à suivre (3A/7)
Genre(s) : Aventure mythique
Appréciation : 4.5 / 6
Un demi-tome où les pions s'installent
Écrit le dimanche 26 juillet 2009 par PG Luneau

Nous voici rendus au troisième tome de cette grande saga qui retrace les divers épisodes entourant la guerre de Troie. Après deux tomes de plus de deux cents pages, les éditions Akileos nous présentent celui-ci, le «tome trois, première partie», qui ne fait que cent vingt-quatre pages. Est-ce à dire que tous les futurs tomes seront tous scindés en deux?

 

Dans ce tome, les Achéens, toujours dirigés par le glorieux Agamemnon, accostent sur l’île de Ténédos, tout près de Troie. Après un combat contre l’illuminé qui se prenait pour le roi de l’endroit, les alliés grecs y établissent un camp de base. Malgré un petit raid troyen sans trop de conséquences, fomenté et mené par Pâris, Agamemnon accepte, sur les conseils de Palamède, d’Ulysse et de Nestor, de préparer une ultime ambassade. Ménélas se rendra donc à Troie, avec Ulysse et quelques hommes, pour réclamer une dernière fois son épouse, son fils et les biens que Pâris lui a dérobés. De son côté, Hector voit aussi cette idée de négociations d’un très bon œil et demande à son père, Priam, le roi de Troie, d’être le parlementaire attitré de la cour royale. Ainsi fut fait …

 

Mais, outre quelques naïfs, personne n’est dupe : tant Agamemnon que Priam savent qu’il s’agit là de pures convenances… Comment espérer en arriver à des arrangements?  L’affrontement est inéluctable, les hommes des deux clans sont trop «à chaud», après cinq ans de mobilisation, de préparation et d’attente! Même une négociation fructueuse ne pourra pas retenir les guerriers achéens de se lancer à l’assaut des murs supposément imprenables de Troie, la Grande!

 

Avec maintenant plus de cinq cents planches de dessinées, on peut dire que Shanower a bien établi ses personnages. Leurs personnalités s’affirment et on commence à bien cerner les caractéristiques de chacun : la trop grande impulsivité d’Achille, qui le rapproche de plus en plus de son glorieux mais funeste destin; le côté pleutre de Calchas, le prétendu devin troyen qui travaille à la solde des Grecs; la grandeur d’âme d’Hector le sage, et de sa nouvelle épouse Andromaque; la langueur amoureuse de son jeune frère Troïlos, qui se meurt d’amour pour Cressida, la fille de Calchas; la grande prétention de Pâris, qui se croit tout permis parce qu’il a su conquérir le cœur de la belle Hélène; les doutes de cette dernière, face à ses convictions…

 

Si tous les pions sont en place, ce n’est toutefois pas encore dans ce tome que les armées se fracasseront l’une contre l’autre. Il faudra attendre le prochain (ou le suivant?) pour que la plus illustre guerre de l’Antiquité ne s’enclenche véritablement. Et, foi d’Ulysse le ratoureux, elle sera à la hauteur de nos attentes!

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • la carte géographique de la région méditerranéenne, qu’on nous présente au début de chacun des tomes, est plus claire, car on en a hachuré les zones aquatiques.

 

  • le graphisme ultra clair et méticuleusement précis de l’artiste. Ses dessins sont toujours très impressionnants. De plus, je trouve fabuleux qu’il ait réussi à créer une bonne quinzaine de personnages principaux (plus une vingtaine de secondaires!!) que l’on puisse assez bien identifier du premier coup d’œil, grâce à des traits particuliers du visage ou des éléments vestimentaires! Les variétés d’yeux et de nez me fascinent! Chapeau monsieur Shanower!

 

  • l’attaque de l’île de Ténédos et le combat d’Achille contre son dirigeant (quatorzième et quinzième planches) sont traités avec un soupçon de burlesque, comme les dessins animés de notre enfance. Ce changement de ton momentané amène une variation amusante dans la narration.

 

  • le personnage de Calchas, le devin de Troie qui se retrouve à officier avec les Grecs depuis le début. Il a toujours été amusant avec sa grande insécurité et ses bégaiements, mais il devient encore plus intéressant maintenant qu’ils  approchent de Troie. Il sait qu’il sera considéré comme traître à sa patrie, et ça le rend encore plus pathétique.

 

  • la superbe confrontation entre Ménélas, Pâris et Hélène, lors de l’ambassade achéenne. En onze planches, avec presque exclusivement des gros plans, Shanower nous fait comprendre, par des regards, toute la souffrance amoureuse de Ménélas quand il réalise que son épouse chérie ne veut plus rien savoir de lui, et toute la fierté condescendante de Pâris qui s’amuse cruellement à tourner le fer dans la plaie. C’est une scène d’une très grande efficacité, où presque tout se joue par les yeux…

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • le demi-format. En fait, le rythme de parution des fascicules originaux, aux États-Unis, est assez lent, et je crois que les éditions Akileos n’ont pas voulu attendre que les neuf ou dix fascicules, nécessaires pour faire un tome du même format que les deux premiers, soient prêts avant de sortir le troisième. Donc, celui-ci contient seulement six fascicules… Ça m’inquiète pour la suite : Le prochain n’aura que quatre fascicules? Les tomes suivants seront-ils séparés en trois ou quatre, question d’assurer des sorties plus fréquentes? Je crains d’être confronté aux tomes #04-troisième partie, 05-deuxième partie ou 06-quatrième partie… La série devait se faire en sept tomes, à l’origine! Et le prix n’est évidemment pas réajusté en proportion! 

 

  • le montage express de ce demi-tome semble avoir été fait à la hâte : non seulement il n’y a pas encore de pagination, mais on a aussi coupé la page «Résumé des tomes précédents» et les arbres généalogiques, si utiles pour nous démêler dans la multitude de personnages et leurs imbroglios familiaux! Quelle plaie d’être obligé de se référer aux tomes #01 ou 02 chaque fois qu’on a un doute sur qui est qui par rapport à qui!

 

  • le personnage de Philoctète, qui se blesse en tombant sur une flèche et qui se met à gémir et à beugler sans relâche pendant plus de douze pages, tant la douleur de sa jambe qui se putréfie lui est insupportable. Ce n’est pas sans rappeler les lassants cris de souffrances de Télèphe, qui m’avaient tant exaspéré dans le tome précédent. Je ne savais pas que tant de blessures de guerre figuraient dans ce récit mythique!?!

Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles




Dernièrement, j'ai lu... Zviane au Japon
Zviane au Japon
10 novembre 2018

Batman - Knightfall
#01- la Chute
30 octobre 2018

Zoé Super
#01- Même pas peur!
07 octobre 2018

Boule à zéro
#05- le Nerf de la guerre
22 septembre 2018

École Crinoline
#01- Une rentrée de princesse
16 septembre 2018

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - En vrac, à Prévost!
03 novembre 2018

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul 73, sur Fascinant Japon!

Danielle, sur Fascinant Japon!

anne des ocreries, sur Fascinant Japon!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - En vrac, à Prévost!

anne des ocreries, sur Quand je constate que mon héros n'est pas Batman : c'est Bruce Wayne!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin