Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- la Tour au trésor
#01- LA TOUR AU TRÉSOR
Scénariste(s) : Scott CHANTLER
Dessinateur(s) : Scott CHANTLER
Éditions : Scholastic
Collection : X
Série : 3 Voleurs
Année : 2010     Nb. pages : 112
Style(s) narratif(s) : Récit à suivre
Genre(s) : Fantastique médiéval, Aventure humoristique de pirates / de cape et d'épée, Drame familial
Appréciation : 5 / 6
À la recherche de frérot...
Écrit le mardi 27 janvier 2015 par PG Luneau

 

Tomes lus : #01 - la Tour au trésor (2010)

            #02 - l'Auberge du Rocher noir (2011)

            #03 - le Prince captif (2012, 116 p.)

            #04 - le Dragon du roi (2014)

 

Vous cherchez une série de BD médiévale fantastique pour des jeunes de 10 à 14 ans, avec des péripéties enlevantes, mais sans la violence exacerbée ou les grivoiseries qu'on retrouve trop souvent dans ce genre littéraire? J'ai trouvé exactement ce qu'il vous faut!! Il s'agit des 3 Voleurs, une petite série aussi mignonne qu'intelligente, écrite et dessinée par l'Ontarien Scott Chantler, et éditée chez Scholastic.

Alors qu'ils sont de passage à la capitale, trois saltimbanques décident de se risquer à voler le trésor de la Reine, bien enfermé au sommet de la plus haute tour du château (tome #1). Malheureusement pour eux, tout ne se déroulera pas comme prévu, et ils se retrouveront rapidement avec toute la troupe des chevaliers d'élite du royaume à leur trousse!! Nous assistons donc à une longue chasse-poursuite, au cours de laquelle Dessa, Topper et Fisk, nos trois lascars, croiseront et recroiseront les impressionnants Dragons de la Reine, tantôt dans une auberge (dans le tome #2), tantôt dans un royaume voisin (dans le ##3)... et même jusque dans une lointaine lamaserie de style tibétain (dans le #4)!! C'est dire à quel point ce récit nous entraîne loin!!

Si les trois complices cherchent prioritairement à sauver leur peau, Dessa a une autre raison de parcourir ainsi le pays : elle est elle-même à la poursuite de Greyfalcon, le chambellan et favori de la Reine, en qui elle a reconnu l'auteur du kidnapping de son frère et du meurtre de sa mère, survenus plusieurs années auparavant!! Cet important conseiller a quitté précipitamment le château royal après avoir aperçu Dessa!?. Celle-ci espère donc qu'en rattrapant cet ignoble individu aux motivations obscures, elle pourra retracer son frère.

Parallèlement, on découvrira aussi le passé du capitaine Drake, le chef des Dragons. Cet homme droit et intègre commence à douter de la loyauté de son entourage et traverse une crise existentielle au cours de laquelle il remettra ses convictions en question.

Wow! Quelle belle découverte que cette série de petits bouquins!! Chacun d'eux tourne autour d'une unité d'action... avec trois millions de tonnes de rebondissements!! C'est magnifique de constater avec quelle efficacité monsieur Chantler allie les séquences d'action complètement renversantes (et presque toujours irréprochables, sur le plan de la lisibilité) aux scènes de révélations qui font progresser ses intrigues principales, ces espèces de fils conducteurs qui assurent les liens entre les tomes!! Et le tout à l'aide de dialogues souvent amusants : c'est qu'ils ont de la répartie, ces gens du cirque!!? ;^) Jusqu'à maintenant, donc, cette histoire fait preuve d'intelligence, d'inventivité et de suspense!

Monsieur Chantler (que j'ai déjà croisé, il y a quelques années, lorsqu'il m'a dédicacé un autre de ses bouquins : 2 généraux, chez la Pastèque - beaucoup  plus adulte, celui-là... je le commenterai dans les prochaines semaines!) y déploie une ligne claire très enjouée et vivante, qui sied merveilleusement bien au rythme vif du récit.

Les jeunes d'une dizaine d'années apprécieront son style très graphique et angulé,  ainsi que l'univers qu'il nous présente, un univers fantastique... mais pas tant que ça, puisque, jusqu'à maintenant, aucune magie ou aucune divinité surnaturelle n'est venue altérer la réalité bassement terrestre et humaine de ce continent!? Seule composante étrangère à notre propre univers, c'est la présence de deux peuples inconnus : les Norkers (via la présence de Topper), caractérisés par leur peau bleue, leur petite taille et leur visage anguleux, et les Ettins, des colosses à peau lilas, qu'on peut retrouver en deux «variétés» : ceux à une tête (dont Fisk fait partie) et ceux à deux têtes (c'est à peine si on peut en entrapercevoir deux, figurants parmi les gardes du roi Victor IV, dans le tome #3!!). Si ce n'était de ça, on pourrait se croire dans un véritable récit médiéval tout ce qu'il y a de plus réaliste : en effet, aucun autre élément de magie ou de féérique n'est encore venu étoffer l'épithète de fantastique médiéval!

Au bout du compte, c'est avec un plaisir évident que je replongerai dans la suite des aventures de ces trois monte-en-l'air, empêtrés dans les mystères et les problèmes jusqu'au cou!! Et je tiens à remercier les éditions Scholastic de m'avoir envoyé gracieusement ces quatre tomes (de même que le 5e, les Pirates de la côte d'Argent). Grâce à eux, j'ai vraiment passé de très bons moments de lecture... que je saurai partager avec mes élèves!! ;^)

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • le dessin très graphique, enchanteur... Peut-être est-ce dû aux références médiévales fantastiques, mais cette série me rappelle un peu celle de Linda Medley : Château l'Attente. J'apprécie particulièrement le graphisme de Topper, ce genre de gnome bleu au faciès coupé au couteau, et celui de Fisk, un genre de gros golem lilas (!!?) avec la bouille de Fido Dido, la mascotte de 7up dans les années 90!! ;^)

 

  • toute la thématique exploitée. Déjà que je suis un fan de médiéval, il a fallu que monsieur Chantler ajoute la dimension «arts du cirque» à son premier tome, un autre sujet dont je raffole!! Autant dire que j'étais conquis dès le départ! De plus, je n'aime pas quand les auteurs exploitent leur fantastique médiéval en se lançant dans des extrapolations métaphysiques inconcevables... Je suis relativement classique dans ma folie!! ;^) Donc, j'apprécie le fait que Chantler ajoute deux races étranges (les Norkers et les Ettins)... mais garde tout le reste dans un réalisme tout ce qu'il y a de plus digeste!! ;^)

 

  • les nombreux retours en arrière, qui nous permettent de mieux comprendre le passé de certains personnages, principalement ceux de la jeune Dessa et de Drake, le chef des Dragons. Ces vignettes, teintées de sépia, sont judicieusement intercalées au reste de l'histoire, à des moments-clés, et témoignent de l'intelligence de la construction du récit! Le tome #4 en entier, notamment, est ingénieusement bâti tout en contrepoint entre le passé et le présent.

 

  • de manière générale, une construction de récit tout en finesse et en subtilité. Très souvent, au long du récit, Scott Chantler a disséminé de petits indices annonciateurs des revirements qu'il nous fait subir régulièrement. Ainsi, si on est attentifs aux regards ou à certains gestes discrets (comme quand Drake se prend le ventre, à deux ou trois occasions, dans le tome #4), on peut anticiper quelques-unes des péripéties!! À souligner aussi, les très nombreuses pauses que monsieur Chantler accorde à ses divers protagonistes! Autant l'action est trépidante et dérougit rarement, autant l'auteur se permet de laisser des cases sans texte dans lesquelles on voit qu'un personnage attend, réfléchit en silence, observe... Ces très nombreuses vignettes nous prouvent que l'artiste n'hésite pas à prendre le temps d'installer ses ambiances, ses émotions : la détresse, l'angoisse et le suspense sont à l'honneur, dans ces moments-là !... C'est vrai qu'avec 112 pages à sa disposition, il peut se permettre le luxe de prendre le temps, ce que beaucoup d'auteurs oublient dans leur récit!!

 

  • la belle complexité du capitaine Drake. Dès sa première intervention, on sent qu'il est foncièrement bon, juste et loyal. Il est totalement dévoué à la couronne, et il apparaît évident que la gangrène que l'on découvre peu à peu au sein de ses troupes lui pèse horriblement. J'ai beaucoup aimé que le tome #4 lui soit un peu plus consacré, de manière à nous faire connaître son passé. Compte-tenu du punch final de ce 4e tome (que je tairai, bien évidemment!! ;^), j'ai terriblement hâte de voir sa réaction!!

 

  • le souci d'élaborer des mises en pages souvent particulièrement intéressantes. On le remarque aux p.63 à 65 du tome #1, avec ses vignettes savamment cadrées à l'identique, et à la p.72 de ce même tome, avec la segmentation qui nous dévoile la gigantesque salle du trône. Même chose pour la pleine page 103 du tome #3 : ne la trouvez-vous pas très romantique, rappellant presque le toujours très populaire film Shrek?

 

  • le rythme, trépidant. C'est un feu roulant de péripéties, et c'est palpitant : fuites, acrobaties, captures, emprisonnements, coups fourrés, évasions, action, suspense, mystères, et j'en passe, et des meilleurs... Ça n'arrête pas... et c'est tant mieux!!

 

  • les touches d'humour, parfois même dans de tout petits détails! J'ai adoré constater la roublardise de l'aubergiste, à la p.14 du tome #2,  quand il tord son torchon imbibé au-dessus de son cruchon, question de ne pas perdre une seule goutte de son précieux vin! Ou sa blague mielleuse, à la p.36 de ce même tome, quand il marchande ses informations!! Ce rappe-tout de Topper ne laisse pas sa place, sur le plan humoristique, notamment à la p.38 du tome #3. Même le prince Paladin lance une amusante réplique, lui aussi, dans le haut de la p.89 de ce même tome! ;^)

 

  • la qualité des personnages secondaires et tertiaires! Dans le tome #2, par exemple, je trouve le personnage de l'épouse muette très riche (sa manière de se soumettre à son époux est troublante de pathétisme!). Heureusement, ça se terminera assez bien pour elle, finalement!! Paladin, dans le tome #3, est aussi un très beau personnage! Malgré ses airs de Jughead, il chemine beaucoup et il est très beau à voir évoluer au contact de nos héros! Même des personnages au rôle très épisodique, comme Oswald le magicien ou les deux frères Wallace et Baxter, aux allures de moines chevaliers, dans le tome #2, sont bien travaillés : on souhaiterait les recroiser!! ;^)

 

  • un tome #3 plus vivant, grâce au nouveau cadre! Nos héros ont pu rejoindre le royaume voisin de Médoria : on y trouve beaucoup plus de variétés dans les décors et dans les personnages (tant figurants qu'acteurs) que dans le huis clos du tome #2!!

 

  • l'intrigue générale!!! Wow!! C'est vraiment très intéressant de la voir s'étoffer au fil des tomes, et de constater qu'elle est bien plus complexe qu'elle ne le paraissait au départ!! Le mystérieux épilogue de la fin du tome #3 veut nous mettre sur la piste du capitaine Drake... mais il y aurait anguille sous roche que ça ne me surprendrait pas du tout!! Le passé de Drake (raconté dans le tome #4) nous dévoile tout un complot autour de la famille royale, l'inquiétant Greyfalcon demeure mystérieusement secret et dangereux... et on a bien hâte de voir ce que le mot d'Astrototh a de si effrayant!! Non, vraiment, Scott Chantler est un aussi bon conteur qu'il est habile dessinateur!! ;^)

 

  • l'audace de faire un tome presque complet... sans les héros!! ;^) En effet, et bien qu'on parle d'eux abondamment, on ne retrouve pas nos trois fripons en cavale avant la p.83 du tome #4!! ;^O Il fallait oser!!

 

Ce qui m'a le plus agacé :

 

  • l'explication des termes Norker et Ettin (à une ou deux têtes!!) qui arrive un peu tard. Alors que ces mots sont utilisés au tout début de l'album (aux p.9 et 15), on ne nous en explique le sens réel qu'à la p.67!! C'est un peu loin, surtout pour de jeunes lecteurs qui ont moins d'expérience de lecture!! :^(

 

  • la case du haut de la p.88, dans le tome #1. D'abord, si l'on suit le regard de Dessa, on remarque, mais seulement si on est très attentif, une silhouette noire qui se détache (à peine : mauvais contraste!) du bleu nuit du ciel. Est-ce vers ce genre d'oiseau de nuit que l'auteur veut attirer notre attention?? Puis, si on se fie au texte qui suit, on remarque que Dessa parle de ses deux compères, qu'elle semble avoir aperçus dans la cour, par la fenêtre... mais où?? Étions-nous supposés les remarquer, nous aussi?? Même à la loupe, je n'ai vu aucune trace d'eux!! Ça m'a tarabiscoté, vraiment, de ne pas comprendre!! D'où ma conclusion : ce passage est mal construit et nuit à la fluidité de la lecture!

 

  • le fait que le tome #2 se déroule exclusivement en huis clos, à l'auberge. J'ai eu longtemps l'impression que la trame générale (la recherche du frère de Dessa) stagnait!... Bon : on y revient, à la toute fin, mais j'ai un peu moins aimé cette impression de faire du surplace.

 

  • une petite erreur de coloration, à la p.91 du tome #3 : les couleurs des jambes du haut-de-chausse et des collants de Topper ont été inversées, le temps d'une vignette! :^S

 

  • le style asiatique du monastère du tome #4. D'emprunter à l'imagerie tibétaine pour illustrer ce lieu de repos et de guérison me semble un peu excessif : dans le contexte de nos connaissances géographiques bassement terriennes, c'est comme si nos amis européens avaient parcouru la moitié de la planète avec leurs poursuivants toujours aux trousses!! Je sais bien que tout ça se déroule sur un monde différent du nôtre, mais je trouve que ça reste difficile à gober... :^S

 

  • le choix de l'illustration pour la couverture du tome #4. Oui, ce tome est un peu différent de par son contenu, mais j'aurais quand même essayé de trouver une illustration qui, tout en marquant cette différence, respecte un peu plus l'unité des trois premiers tomes. :^(

 

  • la reliure collée. Pour mon usage personnel, je ne crains rien... C'est pour les tomes que j'ai achetés pour l'école que j'ai un doute : combien de temps durera ce genre de petite reliure collée, surtout si les tomes sortent fréquemment et que, ce que je souhaite, plein de gens se mettent à les adorer?? Je crains que les pages se détachent en très peu de temps et que les albums s'effeuillent comme arbre à l'automne??!! :^S

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Anne des Ocreries : Elle est bien bonne (ça m'a pris quelques secondes avant de comprendre à quoi tu faisais allusion!! ;^)!! Et sois assurée que ce n'est pas que mignon : c'est aussi très efficace!! ;^)
Rédigé par pgluneau le samedi 31 janvier 2015 à 0:29


Bah, y a plein de ruban adhésif chez le marchand ! ;-)
M'a l'air mignon, et bien torché, c't'affaire-là.
Rédigé par anne des ocreries le vendredi 30 janvier 2015 à 18:30




Dernièrement, j'ai lu... Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Petite Patrie
la Petite Patrie
23 septembre 2017

Facteur de l'espace
#01- le Facteur de l'espace
17 septembre 2017

Comment je ne suis pas devenu moine
Comment je ne suis pas devenu moine
09 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Mes premières rencontres de mon premier Prévost!!!
12 octobre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Explorations gustatives par personne interposée!!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Mes premières rencontres de mon premier Prévost!!!

Danielle, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

jean Milette, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Mon premier Prévost!!!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin