Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
Capsule-Pif #026- De la S.F. efficace mais bien de son temps
Écrit le jeudi 09 août 2018 par PG Luneau

les Pionniers de l'Espérance

Pionniers de l'Espérance, in Pif #14

Débutés à la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1945 (mazette!?!), les Pionniers de l'Espérance ont séduit les lecteurs du magazine Vaillant pendant bien des années avant que ce dernier ne devienne le Pif gadget que j'ai connu. À l'origine, ces Pionniers formaient une équipe internationale  multidisciplinaire qui avait reçu le mandat d'aller au-devant d'une planète qui menaçait la Terre en filant droit sur nous! Elle était constituée de Tom, un ingénieur martiniquais cinéaste à ses heures, du professeur Wright, un naturaliste anglais, de Rodion, un physicien soviétique, de Tsin-Lu, une Chinoise experte en chimie, de Maud, une médecin américaine et de Robert, un brillant ingénieur français ayant conçu un super astronef appelé... l'Espérance! Suite à leur première mission, l'équipe a perdu Tom et le prof, passant ainsi de 6 à 4 membres... Quelques années plus tard, ce fut au tour de Rodion et de Tsin-Lu à être mis sur la brèche. La belle Maud et l'athlétique Robert (qui, entretemps, s'était judicieusement fait rebaptiser Tangha par un extraterrestre!) seront les deux seuls membres de l'équipe originale à rester fidèle au poste et à faire rêver les lecteurs de Pif.

Pionniers de l'Espérance, dans Vaillant, 1945         Pionniers de l'Espérance, dans Vaillant, 1960

Leur but? Sauver notre planète d'éventuelles menaces venant de l'espace, oui, mais surtout «explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles civilisations!»... Rien de bien nouveau, quoi... sauf que Star Trek ne paraîtra que 20 ans plus tard! Souvent, on les verra confrontés à des missions de paix, où ils devront réconcilier deux clans ou neutraliser tantôt un tyran, tantôt un savant fou. Souvent, aussi, le danger viendra d'adversités naturelles : mystérieuses mais fascinantes créatures hybrides, plantes intelligentes, climats toxiques, déchaînements telluriques...

Pionniers de l'Espérance, in Pif #180        Pionniers de l'Espérance, in Pif #21

Déjà, les Pionniers se démarquaient des autres comics de S.F. américains ou européens de par ses valeurs d'ouverture, d'intérêt et d'accueil à l'égard des peuples rencontrés. C'est que l'équipe de chez Vaillant tenait à montrer une image positive du futur, à donner un peu d'espoir aux jeunes générations suite aux horreurs vécues au cours de la Guerre! Les Pionniers de l'Espérance ont donc pris des avenues bien différentes des autres séries du genre, où les attaques d'horribles extraterrestres fusaient les unes après les autres contre notre planète! Du même coup, on voulait évidemment promouvoir les valeurs humanistes et fraternelles, chères au Parti Communiste, d'où Vaillant était issu, ne l'oublions pas! Au final, on en aura été quitte pour des récits où l'entraide, la solidarité, l'égalité et la liberté sont au premier plan.

Maud, les Pionniers de l'Espérance, in Pif #113En fait, cette série novatrice reste bien de son temps! Des tonnes d'idées très originales (comme celle de se  noyer dans le vide - les Gladiateurs de Tarango, in Pif #02 - ou celle des êtres-mousses - la Mousse verte, in Pif #62) côtoyaient des éléments qui ont très mal vieillis aujourd'hui! Il y avait ces robots-boîtes de conserve (dans les Gladiateurs de Tarango, justement), la présence de Vénussiens ou de Saturniens, ou les ordinateurs qui étaient de taille gigantesque et occupaient des salles complètes, comme c'était le cas à l'époque. Mais il y avait, surtout, la grande passivité de Maud, qui n'intervient physiquement dans les situations difficiles qu'à 2 ou 3 reprises en 33 épisodes, se contentant généralement de subir les événements... et de pleurer la disparition de son homme à 3 ou 4 reprises! Tout ça parait bien typé, maintenant!

Pionniers de l'Espérance, in Pif #121

Maud et Thanga, les Pionniers de l'Espérance, in Pif #08Parlant de Maud et de «son homme», il est intéressant de remarquer à quel point sa relation avec Thanga est toujours présentée de manière un peu ambigüe! Autant ils semblent parfois en couple, et heureux ensemble, autant ils se vouvoient gros comme le bras et habitent dans des appartements séparés, entre leurs missions!

Malgré tout, les Pionniers... restent, de l'avis général, un grand chef-d'œuvre, un classique du genre! Ils auront, sans contredit, marqué l'imaginaire de plusieurs générations de lecteurs français!

 

Titre : les Pionniers de l'EspérancePionniers de l'Espérance, logotype

Auteurs : Roger Lécureux (sc.), Raymond Poïvet (dessin)

Descriptif : Première véritable série de science-fiction publiée dans le journal Vaillant, puis dans Pif, elle racontait les missions périlleuses d'un couple d'agents spéciaux à travers l'espace. Leurs aventures étaient vraiment assez flyées!

Dessin : Réaliste, au style qui évolue énormément au cours des 28 années qu'a duré la série. Vers la fin, les traits étaient de plus en plus souvent juste esquissés! Ça donne un effet évanescent très élégant, qui sied bien au genre.

Genre : S.F. très années 60 (mais pas juste dans le mauvais sens du terme!! ;^)

# d'apparitions : Dans Vaillant, il y eut d'abord une quinzaine de très longs récits à suivre (difficiles à compter car s'enchaînant les uns aux autres, et souvent non titrés!) puis 37 récits complets de 12 pages. Dans Pif, ce sera 33 nouveaux récits, presque tous de 20 planches.

Époque des apparitions : du 14 décembre 1945 à septembre 1973 (28 ans!!)

Pionniers de l'Espérance, ligne du temps

Des albums? : 6 albums éclectiques, parus de 1947 à... 2005 (!?), chez 4 éditeurs différents!? De plus, il y a une intégrale chronologique de débutée... mais elle a une existence bien cahoteuse! Constatez par vous-même : Débutée chez Futuropolis, en 1984, elle s'arrête après 5 tomes. Puis, Soleil y va des deux tomes suivants, en 1994-95. Finalement, c'est chez Taupinambour qu'on retrouve les 6 tomes suivants, édités en 2009 et 2010... mais il manque encore les récits des 5 dernières années... soient tous ceux de l'époque Pif gadget!! :^0

Note personnelle : Scénario : 3,5 /5    Dessin : 3,5/5    Total : 7/10

Importance relative de parution : 677

En couverture? : Jamais!

Clins d'œil et trucs divers :

*Lécureux voulait originalement baptiser son équipe les Pionniers de l'Espéros... un nom qui faisait un peu penser à l'Espéranto, cette langue internationale créée de toute pièce... Mais on a finalement opté pour l'Espérance, trouvant que ça sonnait mieux!

*Il s'agit de la toute première série écrite par Lécureux! En effet, sa seule expérience antérieure était sa reprise de la série Fifi, gars du maquis.

*Le surnom de Poïvet au sein de la rédaction de chez Vaillant et Pif, c'était le Maître, rien de moins!

*Afin de l'aider dans ses dessins, Poïvet avait sculpté une version en bois de l'Espérance... mais elle avait l'air d'un jouet pour enfant un peu simpliste et arborait une croix de Lorraine!

*Poïvet installa un atelier de travail dans les anciens locaux d'un parti fasciste, baptisé l'Atelier 63. Plusieurs grands noms de chez Pif y firent leurs armes en sa compagnie, notamment Lucien Nortier (le Grêlé 7-13), Max Lenvers (Jacques Flash), Christian Gaty (Fanfan la Tulipe), Pierre LeGuen (Nasdine Hadja), Francisco Hidalgo (Bob Mallard) ou Nikita Mandryka (le Concombre masqué)...

*À ses débuts, tant pour ce qui est du dessin que des scénarii, la série est fortement influencée par le Flash Gordon d'Alex Raymond (que les Français ont connu sous le nom de Guy l'Éclair). Le leitmotiv de leur première aventure respective est le même, une planète file tout droit sur la Terre, menaçant de la détruire!

*Notons que cette idée de réunir des gens de divers pays au sein d'une même équipe sera reprise plus tard dans la série Star Trek originale.

*Poïvet et Lécureux ont reçu, en janvier 1967, le prestigieux prix Phénix, offert à la Meilleure bande dessinée française, pour toute la saga des Pionniers de l'Espérance.

*À l'époque de Pif gadget, le vaisseau de Thanga et Maud se nomme le GNU, et non plus l'Espérance!??

*Maud et Thanga travaillent pour l'E.M.C. : l'État-Major Cosmique, une espèce d'O.N.U. qui légifère à propos de tout ce qui concerne l'espace... et dont tous les hauts dirigeants sont, étonnamment, chauves, vieux et laids!! ;^)

Pionniers de l'Espérance, in Pif #93 Pionniers de l'Espérance, in Pif #145 Pionniers de l'Espérance, in Pif #173

*La Planète Fantas en est une qui revient à plusieurs reprises, à l'époque de Pif... et un peu à toutes les sauces! On y retrouve des Hommes-squales dans certains coins, puis des Géants dans un autre... Ça fait pas mal hétéroclite et assez peu crédible, comme agencement d'écosystèmes!

*Grosse incohérence : alors que les épisodes qui ont paru dans Pif se déroulent tous entre les années 2069 etRetour de Tsin-Lu et Rodion, in Pif #2062072, Lécureux décide, en 1973, d'étonner tout le monde en transportant, sans aucune explication, Maud et Thanga au 50e siècle!?? Pour les 4 derniers récits complets de la série, donc, le duo reprend l'apparence qu'il avait quand il avait 20 ans, une machine du 50e siècle permettant en effet de régénérer les cellules corporelles (!!?). De plus, on assiste, pour ces mêmes 4 derniers récits, au retour inattendu de Rodion et Tsin-Lu! L'équipe travaille dorénavant pour le RITE (Recherches et Investigations dans le Temps et l'Espace)... puisqu'une autre invention, permettant les voyages temporels, celle-là, a aussi vu le jour à cette époque! Ça fait beaucoup de changements pour seulement 4 épisodes!

*Avec son flegme asiatique naturel, Tsin-Lu lance continuellement de sages «Proverbes du Sage»... et ils sont toujours fort à propos!

*Poïvet était très satisfait de l'évolution de son style graphique, qui tendait de plus en plus vers l'épure. Il laissait même sécher ses feutres pour qu'ils laissent un trait à demi-effacé, créant ainsi un effet d'esquisse très intéressant... mais qui ne sortait pas très bien, à l'impression. Ce changement de style ne répondait pas très bien au standard attendu en BD de S.F. de l'époque et a, sans contredit, contribué au déclin de l'intérêt des lecteurs. De plus, Lécureux était de plus en plus sollicité par les scénarii de Rahan, qui cartonnait très fort... Il n'en fallait pas plus pour que, en même temps que Corto Maltese, l'équipe commerciale profite des vacances du rédacteur en chef pour faire le ménage et limoger ces séries «qui ne vendaient pas assez»!

Pionniers de l'Espérance, in Pif #121

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Anne des Ocreries : Il faut garder en tête que ça a commencé une 20aine d'années AVANT Valérian!! :^O
Rédigé par pgluneau le mardi 14 août 2018 à 8:36


Je les lis parce que je lis tout, mais c'est pas mon truc. " Valérian" je trouve ça bien mieux ! J'accroche pas, en fait.
Rédigé par anne des ocreries le jeudi 09 août 2018 à 10:54




Dernièrement, j'ai lu... Ushuaïa - les Aventures de Nicolas Hulot
#01- le Trésor des Moaï
08 août 2018

Autres
#01- les Autres
19 juillet 2018

Fables
#15- l'Âge des ténèbres
30 juin 2018

Tessa, agent intergalactique
#05- Là où il y a de la gemme...
10 juin 2018

Nombrils
#07- Un bonheur presque parfait
08 avril 2018

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Quelques autres, au Parc La Fontaine!
14 août 2018

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur De la belle aventure... mais pas toujours très crédible!

anne des ocreries, sur De la belle aventure... mais pas toujours très crédible!

anne des ocreries, sur De la belle aventure... mais pas toujours très crédible!

Arsenul, sur Du neuf dans le 9e? - Quelques autres, au Parc La Fontaine!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Quelques autres, au Parc La Fontaine!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin